Revivre après le coup de pied dans la fourmilière de 1995

Ainsi la "circonstance" n'est jamais devenue "événement"

01. Actualité - articles et dossiers

Dans son essai marathonien sur James Joyce, Victor-Lévy Beaulieu nous gratifie d’éclairants parallèles entre le Québec et l’Irlande. (*)
Ceux qui ont « mis du sens dans l’humanité » (Alexandre LeGrand, Shakespeare, Abraham Lincoln, James Joyce, Napoléon, Einstein…), soient, les chefs significatifs des civilisations qui ont émergé, étaient dominés par une pulsion qu’on peut appeler « OBSESSION, IDÉE FIXE, COMPULSION, MANIE, HANTISE. C’est justement l’absence de ce moteur qui empêche l’Irlande et le Québec de se réaliser. En étaient DÉPOURVUS les leaders O’connell et Parnell, Louis-Joseph Papineau et René Lévesque, qui furent distraits par le HASARD, totalement avalés par le hasard. Ainsi, la CIRCONSTANCE n’est jamais devenue ÉVÉNEMENT. »
Ces leaders disparus sans relève valable, le peuple fragilisé est resté vulnérable à l’attaque explosive de 1995 :
Un coup de pied dans la fourmilière !
Depuis ce temps, les fourmis courent dans tous les sens, éparpillées sur le territoire, à la recherche d’une trace olfactive qui les rassemble sur le plan de la construction du Pays. Des colonies éphémères se créent dans la frénésie panique mais le géant les botte à nouveau en ricanant.
Comment les fourmis affolées peuvent-elles retrouver leur cohésion ? Le PROJET est connu. Il manque le ciment entre les membres, la phéromone qui unit les fourmis, qui inhibe les ego. Bien sûr, un véritable tribun rassembleur pourrait ré-injecter la HANTISE DU PAYS dans la population. Mais surtout, VLB précise, en déplorant que la « circonstance n’est jamais devenue événement » que « SANS ÉVÉNEMENT, AUCUNE POSSIBILITÉ POUR LE GÉNIE COLLECTIF DE SE FONDER EN HISTOIRE. »
Or pour qu’advienne l’ÉVÉNEMENT, nous connaissons actuellement, au Québec une quantité de CIRCONSTANCES que le GÉNIE COLLECTIF pourrait transformer en événement. Mentionnons seulement :
-Loi de la clarté (Dion et Chrétien, patrons du condamné Charles Guitté, scandale des commandites)
-Québec nation dans Canada uni (Harper)
-Faux règlement du déséquilibre fiscal (Harper)
-Québec embourbé en Afghanistan contre son gré (Harper)
-Office Québécois de la Langue Française paralysé ; Gouffre des 2 CHUM ; Perte de la Bourse de Montréal, d’Alcan (Charest)
CONCLUSION : Pour qu’opère le GÉNIE COLLECTIF des Québécois, ils doivent réaliser rapidement leur UNITÉ par l’ALLIANCE de toutes les factions indépendantistes, ce qui ne signifie pas leur sabordement mais la conjonction stratégique de leurs forces (cf. La nécessaire alliance, G. Paquette) en vue de reprendre la maîtrise d’œuvre du chantier ultime : la clarification du projet de libération auprès d’une population trop longtemps aliénée par des médias assimilateurs au Canada uni. La décision n’aura alors pas à être quêtée, elle sera réclamée spontanément de la population éclairée.
(*) James Joyce, l’Irlande, le Québec, les mots. (VLB) Éditions Trois-Pistoles. 2006, pp331 et suiv.

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre196 articles

  • 150 470

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé