Quand la France s’intéresse au Canada, «le nouvel eldorado de l’emploi»

6c9681018f798067666932c46fb0da6f

Ils devraient plutôt rester en France pour rebâtir la souveraineté de leur pays


Le manque de main-d’œuvre en Beauce et dans la région de Québec fait les manchettes en France. Dans un reportage de France 24 sur la question, on parle du Canada comme du «nouvel eldorado de l’emploi».


«Jamais le Canada n’a eu autant besoin de travailleurs, mais aussi de citoyens. Le pays veut tripler sa population d’ici la fin du siècle», est-il indiqué en amorce de ce reportage vidéo d’une dizaine de minutes.


On y présente notamment l’initiative La Beauce embauche, qui vise à promouvoir les emplois et la qualité de vie en Beauce afin d’attirer de nouveaux travailleurs étrangers dans la région.


Tout comme à Québec, qui a atteint un taux de chômage record (4,2 % en 2017), on vit en Beauce une situation de plein emploi, le taux de chômage y étant de 2,4 %, explique Mélanie Poulin, de La Beauce embauche.


Les employeurs doivent donc «redoubler d’imagination pour honorer leurs carnets de commandes», est-il souligné dans le reportage. C’est pourquoi des entreprises d’ici se tournent vers l’Hexagone et l’étranger pour pourvoir des postes.


À ce propos, le maire de Québec, Régis Labeaume, également interrogé dans le cadre de cette enquête, demande au gouvernement de faire preuve de plus de «souplesse».


«On ne peut pas traiter chaque dossier de nos cousins français qui veulent immigrer ici comme s’ils étaient des terroristes en devenir. Ça ne se peut pas. Ce qu’on dit, surtout au gouvernement du Canada, c’est: “Cessez la paranoïa et laissez entrer ces gens-là, on en a besoin”», exhorte-t-il.


Selon le maire Labeaume, la ville de Québec a «besoin de 74 000 personnes, non seulement pour les nouveaux emplois qui vont se créer dans la prochaine année, mais surtout pour remplacer les quelque 50 000 personnes qui s’en vont à la retraite».


Projet-pilote


La consule générale de France au Québec, Laurence Haguenauer, explique qu’«en 10 ans, le nombre de Français installés au Québec a plus que doublé».


Depuis le 15 novembre, un projet-pilote Québec-France a d’ailleurs été mis en branle de concert avec le service public français Pôle Emploi pour favoriser l’immigration de travailleurs français qualifiés, en vue d'aider les petites et moyennes entreprises du Québec aux prises avec des problèmes de rareté de main-d’œuvre.


Cliquez ici pour tous les détails.