Pour le QUÉBEC: de Québec Solidaire à Parti Québécois

Roger Audet

Québec 2007 - Tribune libre de Vigile

Je viens de décider que ce ne sera pas Québec Solidaire mais Parti
Québécois et cela pour le QUÉBEC. Néanmoins, je considère que Québec
Solidaire est la meilleure voie de l’avenir pour TOUT… La pire voie est
celle de Dumont qui par son propos « raccolleur », veut consacrer le
caractère bon enfant des Québécois fracophones. Je ne croyais plus que cela
puisse être possible 50 ans après Duplessis.
Quel trio! Harper-Charest-Dumont. Je me demande qui accommoderait le mieux Harper pour
asservir davantage le bon peuple québécois étouffé de naïveté. Dumont, je
crois.
Quant à Boisclair, malgré tout ce qui joue contre lui, dont
l’hypocrisie des hommes, je considère qu’il s’en tire d’une manière
exemplaire, et que bien des têtes d’affiche québécoises auraient déjà
trébuché si elles avaient été à sa place. Je sais bien, M. Boisclair, que
vous êtes de centre droit, comme le dit avec raison Mme David. Mais puisque
nous sommes un peuple asservi et peut-être mort-né, l’INDÉPENDANCE ne
serait pénétrable que par le centre.
Petite anecdote : Dans les années 70, alors que je travaillais dans une
grande usine, un directeur (un Hollandais à la solde des Anglais) disait en
distribuant la paye aux techniciens « you can eat now ». Harper et Charest
doivent se dire « prenez votre pitance et fermez vos gueules ».
Je vais voter fièrement pour le QUÉBEC de demain et pour Boisclair.
Roger Audet, Saint-Irénée
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/spip/) --


Laissez un commentaire



5 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    22 mars 2007

    Entièrement d'accord que le PQ devrait s'aligner sur une autre stratégie que les référendums ad infinitum...je pensais voter Qs parce que la superficialité de Boisclair me tappe sur les nerfs tout comme son manque de conviction en rapport avec le but supposément premier du PQ...l'indépendance politique du Québec. Mais voilà que je me rends aussi compte que les convictions souverainistes de QS sont encore plus nébuleuses que celles de Boisclair et même opportunistes sur la question nationale. On planifie déjà d'éternels palabres avec la moitié du monde qui disent oui et l'autre non pour, devinons, en arriver à un compromis genre confusion-autonomie-on remet à plus tard-demandez -moi pas de décider. ...Pis faut le dire que le paternalisme féministe de la demie-chef de ce parti me tord les boyaux autant que le grand sourire vacant de Boisclair.
    C'est finalement le duo fantastique Charest-Harper qui m'a ramené au PQ avec leurs élans partitionnistes, leurs menaces. La montée de Dumont m'inquiète aussi, surtout son histoire d'autonomie qui répond si bien au côté ''pissou'' de tout bon québécois qui veut tout avoir mais rien changer.
    Aux dernières élections les québécois m'ont déçu en élisant un opportiniste sans parole et vogue la galère sans gouvernail...je ne croyais pas qu'on pourrait faire pire...et voilà qu' arrivent les inadéquistes et leur ligue nationale d'improvisation sur le thème réactionnaire '' Les intellos de la ville contre les Ti-counes du fond des rangs '' Duplessis-Caouette revisités.
    J'ai voté PQ, malgré Boisclair et compte tenu des limbes stratégiques dans lesquels erre ce parti mais je souhaite un gouvernement Libéral minoritaire, avec Mario Girouette en spectacle dans le coin droit...je crois que ce serait ce qui serait le plus profitable pour l'option souverainiste à court terme.

  • Fernand Lachaine Répondre

    22 mars 2007

    Vous avez raison M.Audet. Ce n'est pas le temps de laisser le bateau. Nos adversaires ont réussi à nous diviser pour règner.
    Nous devons serrer les rangs pour arriver à gagner lundi et ensuite faire l'indépendance. Divisés, nous n'y arriverons pas.

  • Archives de Vigile Répondre

    22 mars 2007

    Bravo! Il ne s'agit pas d'être contre les idées de Québec solidaire, mais de constater tout bonnement que c'est profondément immature politiquement de diviser le vote de gauche comme le fait QS au risque de favoriser la droite-droite de Mario-Maurice Dumont-Duplessis!?!?
    Le PQ, une coalition vieille de 40 ans, contient pourtant en son sein un club de progressistes, et pas une parodie, un vrai groupe consitué au sein de l'ensemble plus grand qu'est le P.Q.
    Il faut bien noter que Mme David est assez dogmatique pour ne pas être capable de partager le plancher avec des partisans qui défendent des idées différentes des siennes au sein de la coalition indépendantiste, ce qui m'amène d'ailleurs à conclure qu'elle n'est indépendantiste que du bout des lèvres. L'avez-vous entendue parler souvent d'indépendance au cours de cette campagne???Mme David me semble vouloir ressusciter la gauche dogmatique des années 70, qui n'en avait jamais fini de se diviser en partis et sous-partis. Triste et nocif! QS rendra des comptes le lendemain des élections quand les bureaux de scrutin livreront les faibles marges qui auront permis que basculent des comtés péquistes dans le camp fédéraliste et de droite du PLQ et de l'ADQ...

  • Archives de Vigile Répondre

    22 mars 2007

    Pour le QUÉBEC: du Parti Québécois à Québec Solidaire
    Je vais voter pour QS parce que j'appui l'idéal de solidarité de ce nouveau parti. Contrairement au PQ, il se dit ouvertement indépendantiste, même s'il est également étapiste. En 40 ans d'existence, le PQ n'a pas réussi à faire la "souveraineté", malgré le beau risque, la souveraineté-association et le confédéralisme de Lévesque-Bouchard-Landry. Après 2 référendums perdants, alors qu'on s'enligne pour un troisième référendum sur le terrain de l'adversaire, il est temps de réaliser que le Parti Québécois n'est ni indépendantiste, ni de gauche. LE PQ NE FERA PAS L'INDÉPENDANCE DU QUÉBEC ! Je n'aimerais pas voir les Libéraux et les Adéquistes au pouvoir, mais je crois que l'élection d'un gouvernement Péquiste va retarder notre projet d'émancipation nationale.

  • Jean Pierre Bouchard Répondre

    21 mars 2007

    Les derniers jours n'ont vraiment pas bien fait paraître l'autonomie de M.Dumont. Trop de proximité de sa part en faveur Harper. Ce dernier qui vient de dire aux Québécois: votez Dumont, voter Charest mais votez fédéraliste....
    Sinon, chantage.