Pétition

Pour la vérité sur les crimes commis au Liban

Par Zeina El Tibi

Israël - sionisme et lobby


Le Liban a été victime de ce que le gouvernement français a qualifié d'acte de guerre « disproportionné » de la part d'Israël. Cette guerre a violé le droit international qui exige que toute attaque soit soumise au principe de proportionnalité et limite l'usage et les moyens de la violence aux seuls objectifs militaires.
Par ailleurs, les opérations militaires israéliennes ont contrevenu aux dispositions du Protocole additionnel 1 de 1977 aux Conventions de Genève, stipulant que les punitions collectives et les actes contre des populations civiles constituent des crimes de guerre.
Tenue en échec par la Résistance libanaise, l'armée israélienne s'est vengée en bombardant aveuglément les populations civiles, massacrant ou blessant des centaines de femmes, d'enfants ou de vieillards ; elle a détruit des infrastructures qui ne constituaient pas des objectifs militaires (usines de lait, centrales électriques, bâtiments scolaires...) et a mené des opérations visant à terroriser la population, y compris dans des régions où il n'y a jamais eu un seul combattant du Hezbollah.
Par ailleurs des accusations graves ont été portées par des médecins indépendants sur l'utilisation d'armes interdites (bombes au phosphore blanc, bombes à gaz).
Des ONG comme Amnesty International, Human Rights Watch et la Commission internationale des juristes ont parlé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Lors d'une session spéciale du Conseil des droits de l'homme à Genève, Mme Louise Arbour, Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme a réclamé, le 11 août, une enquête de l'ONU sur les attaques contre des civils au Liban.
La guerre de destruction contre le Liban ne peut passer aux profits et pertes d'une politique proche-orientale visant à réaliser les objectifs stratégiques des Etats-Unis et de leur allié israélien.
Le droit international et le droit humanitaire ne peuvent êtres bafoués une fois de plus. Il faut toute la vérité.
A cet effet, nous appelons à la constitution d'une Commission indépendante désignée par les Nations Unies afin de faire toute la lumière sur les crimes injustifiés commis par Israël contre la population civile libanaise.
Paris le 21 août 2006
Premières signatures :
(dans l'ordre chronologique)


Zeina El Tibi, journaliste, essayiste
Georges Corm, universitaire, écrivain, ancien ministre
Elie Masboungi, journaliste
Salah Stétié, écrivain, Grand Prix de la Francophonie
Vénus Khoury-Ghata, écrivain, poète
Orass Zibawi , journaliste
Issa Maklouf, écrivain, poète
Gérard Khoury, écrivain, historien
Fayçal Jalloul, écrivain, politologue
Hussein Fayad, journaliste
Nayla Nasser, écrivain
Mira Prince, architecte, éditrice
Bahjat Rizk, écrivain, attaché culturel
Père Michel Lelong, écrivain
Charles Saint-Prot, écrivain, politologue
Professeur Edmond Jouve
Joseph Abdou, professeur des universités
Roda Hijazi, chirugien - dentiste
Samir Tuéni, journaliste
20 -Fawzi Rassi, journaliste, enseignant
Houda Ibrahim, journaliste
Nayla Salibi, journaliste
Bassam Tayara, écrivain, journaliste
Dany Quirion
Rami Finge, orthodontiste
Gilles Munier, journaliste indépendant
Leila Hafez, journaliste
Silvia Cattori, journaliste
Samir Sambat
30- Richard de Lanaure
Anne Marie Fabbro
Lysa Des Rochers
Ahmed Tribak, professeur
Monnier Bernard
Ihaddaden Hassen
Adela Garcia, fonctionnaire UE
Christian Allard, médecin
Keltoum Staali
Philippe Miche, cadre infirmier
40- Jean-Pierre Robert, ingénieur informatique
Bassam Bounenni, journaliste
Jean Farhat, chef d'entreprise
Philippe Zarifian, professeur des universités
Paul Balta, écrivain
khedidja Chiboub, employée
Majed Nehmé, journaliste
Chrystelle Dupré, dentiste
Guy Briand
Manuel de Diéguez, philosophe
50- Saer Karam, journaliste, photographe
Docteur Antoine Courban, professeur d'université
Michel Renoult, cadre commercial
StéphanieLecapelain , enseignante
Nicole Jacquin, chercheuse
Jedna Deida, journaliste
Edith Kosmanek , docteur en mathématiques
Noëlle Guilbon, professeur
Richard Verreault, chercheur scientifique
Ottorino Michele Lembo, Mini-parlement (Belgique)
60- Richard Tremblay, enseignant (Canada-Québec)
Danielle Jean, professeure (Canada-Québec)
Robert Jean, professeur (Canada-Québec)
Michel Flament, Pt de Civimed Initiatives
Florence Jean, maître de conférence à la Faculté de droit de Corse
Hakim Arabdiou
Leila Murr, journaliste
Dr Fadi Meroueh, Médecin responsable UCSA
Dr Jacqueline Le Corre, médecin
Guy Bolduc (Québec)
70- Joseph Berbery, publiciste (Québec)
Patrizia Galvani
Dr.Mazen Haydar, médecin
Eric Mansion
Annie Coussemant, traductrice
Najat Chadly, psychologue
Patrice Bardet, militant associatif et syndical
Bernard ESCOFFIER chef d'entreprise
Marie-Christine Mouranche
Michèle Demaria
80- Abdel Rahman el Bacha, pianiste
Wassim Alahmar, journaliste
Saïd Beddiar
Marie-Eve Fischer
Jacques Trief, enseignant
Leïla Aboura, journaliste
Leïa Khalaf, juriste
Katia Jarjoura, réalisatrice
Magali Thill, coopérante au développement
Professeur José Luis Moraguès, Université Montpellier III
90- Georges Michel Assaf, directeur administratif
Djamel Djeziri, consultant en management
Jean-Michel Druart, éditeur Libanvision
Nibal Moussa, journaliste
Rossana Rossi (Italie)
François Joubert, éducateur
Anita Ahunon, éducatrice, poète
Naouel Nefessi
Maya Najjar
Philippe Neyrat
100-François El Bacha, journaliste
Nadine Devoille
Danielle Mouillon
Said Elhabachi, journaliste
Luc Nader, Chef d'entreprise

Pour signer cet appel nous contacter à l'adresse suivante : veriteliban@yahoo.fr


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé