Khadir rend justice à un héros national, M. Yves Michaud

Pauline Marois doublée par Amir Khadir

Absence honteuse du PQ

Chronique de Gilles Verrier

Amir Khadir vient de prendre la pôle position dans ce cas inusité d'un parlement qui se substitue à la hâte en tribunal pour juger d'un délit d'opinion. Un Parlement qui bafoue la liberté d'opinion, rien de moins.
Bravo Khadir ! Je ne suis pas de Québec solidaire mais Québec solidaire grandit dans mon estime. Merci d'avoir suppléé à l'absence remarquée de Madame Marois à qui revenait l'honneur et le privilège de redorer le blason du PQ et la grave injustice commise à l'égard de Monsieur Michaud. Elle vient de manquer une belle occasion, mais le sentiment patriotique et de justice ne se commandent pas.
En l'absence notable des députés et de toute l'intelligentia péquiste qui se sont honteusement mis aux abonnés absents depuis dix ans, M. Khadir sonne la fin de la récréation en réveillant par son intervention inattendue le sommeil de l'assemblée des parlementaires qui ronflent. Pour les libéraux, ils n'ont fait que suivre leur programme, ronfler tout le temps.
Pauline Marois vient encore une fois de perdre l'occasion de montrer où elle loge en matière de sentiments et d'affinités politiques et, semble-t-il, ce n'est pas du coté des patriotes et des victimes de l'injustice. Ne reste plus qu'à attendre qu'elle nous livre l'indépendance sur un plateau d'argent.
Son inertie dans le cas de M. Michaud, dont le sort injuste revient à la surface dix ans plus tard, nous prouve qu'elle calcule trop et est incapable de saisir la balle au vol. Elle n'a pas l'étoffe d'un chef indépendantiste et ne réclame d'ailleurs pas cette position. Tout le prouve.
Gilles Verrier

Featured 11c309e183a1007b8a20bca425a04fae

Gilles Verrier139 articles

  • 219 267

Entrepreneur à la retraite, intellectuel à force de curiosité et autodidacte. Je tiens de mon père un intérêt précoce pour les affaires publiques. Partenaire de Vigile avec Bernard Frappier pour initier à contre-courant la relance d'un souverainisme ambitieux, peu après le référendum de 1995. On peut communiquer avec moi et commenter mon blogue : http://gilles-verrier.blogspot.ca





Laissez un commentaire



7 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    29 octobre 2010

    M. Christian Montmarquette,
    Yves Michaud n'est pas de "gauche". Pas de la gauche comme vous l'entendez.
    Michaud est de droite. De la vraie droite. Pas de cette droite esclavagiste aux banques des Legault-Facal.
    QS souffre malheuresement de cette même fausse représentation que l'ADQ ou les Legault-Facal.
    Vous ne semblez pas avoir noté que c'est Khadir qui a exprimé son soutient à Michaud. Pas QS.

  • Archives de Vigile Répondre

    29 octobre 2010

    @ Gébé Tremblay
    Et vous demandez des "explications" à Madame Marois ? Voulez-vous bien nous dire quelle justification ferait votre affaire ?
    Je réponds qu'il n'est jamais trop tard pour réparer une injustice. Tout ceci a causé bien du tort à M. Michaud. Pendant dix ans, on s'est tu mais aujourd'hui, le livre de M. Deschesne fait remonter ce triste évènement à la surface. Tous s'entendent pour dire que les propos de M. Michaud n'étaient pas antisémites comme quelques parlementaires influents l'ont prétendu à l'époque. Pourquoi Madame Marois n'est-elle pas capable de dire qu'à l'époque on s'est tout simplement trompé ? Elle manque une belle chance de se tenir debout, ce qui me dit qu'elle ne nous mènera jamais à l'indépendance. Je suis du même avis que M. Bousquet, elle est finie si elle ne prend pas position dans toute cette affaire.
    Johanne Lanthier

  • Christian Montmarquette Répondre

    29 octobre 2010

    .
    @ Tétraèdre...
    Michaud ne menaçait pas le PQ, il menaçait les affairistes de droite et l'establishment du parti !
    Ça aurait été un très bon coup du PQ pour le renforcer un tantinet sa gauche..
    Mais, évidemment, les dégueulassasses de la direction lui ont fait cette colossale vendetta !
    Et après ça ! ..y'en a qui joue les vierges offensées parce qu'on a mis Québec Solidaire sur pied !
    - Y'EN AVAIT PUS DE PLACE POUR LA GAUCHE DANS LE PQ !
    J'invite vivement Monsieur Michaud à rejoindre les rangs de Québec Solidaire !
    Nous aussi.. On a parfois besoin d'air frais..
    P.S. Je suis d'accord avec Yvan Parent que toutes ces manœuvres sur la question nationale sentent le pourri à plein nez !
    ______________________
    Christian Montmarquette
    Membre et militant de Québec Solidaire
    En bref - Khadir appuie Yves Michaud :
    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/309838/en-bref-khadir-appuie-yves-michaud
    .

  • Archives de Vigile Répondre

    29 octobre 2010

    Michaud menaçait le PQ et les fédéralistes l'utilisent encore en 2010

  • Archives de Vigile Répondre

    29 octobre 2010

    Mon cher Bousquet, permettez-moi cette familiarité, vous avez parfaitement raison. En mots différents et comme M. Verrier le dit, il ne s’agit pas de faire du Marois « bashing » mais bien d’observer le fait qu’elle a perdu une occasion unique de réhabiliter la confiance du peuple envers elle, confiance qui s’effrite petit à petit depuis tout de même quelques années.
    Comme je l’ai déjà mentionné dans un texte précédent, j’ai vu, lors du référendum de ’95, aux côtés de Lucien Bouchard, Mme. Marois haranguer les foules et quand elle a été élue chef du PQ, j’étais très heureux et je me disais, enfin, quelqu’un qui se tient debout. La suite, comme tout le monde le sait, a été très décevante. Ces dernières semaines, en chambre, elle a semblé sortir d’une torpeur et a commencé à se comporter comme une femme de caractère, chef de parti mais l’affaire Michaud la renferme de nouveau dans une coquille de méfiance. Dommage et c’est un euphémisme.
    A-t-elle l’étoffe d’un chef d’état?....ce n’est pas évident après voir laissé passer cette occasion unique de réhabiliter sa crédibilité. Une question cependant me turlupine. Comment se fait-il que les fortes personnalités d’avant ’95, une fois rendues chefs, deviennent, du moins il me semble, des marionnettes d’un pouvoir gris. J’ ai voulu tenter une explication hier mais Vigile ne m’a pas publié (la Pyramide du Capitalisme). Ce pourrait-il que nos politiciens ne soient que de vulgaires pions au service de ces oligarques qu’on ne voit jamais, ces puissants personnages, ces prédateurs de haute voltige qui dictent leurs volontés à ceux que nous croyons avoir élus? Ces Desmarais de touts poils qui rêvent d’inclure le Québec entier dans le giron de Power Corporation? Matière à réflexion, et, S.V.P., élevons nos pensées au-dessus de la sexualisation du débat, d'hommes, de femmes, de castration, etc., comme j'ai lu dernièrement dans certains textes et commentaires. M. Claude G. Thompson a été très explicite à ce sujet.
    Ivan Parent

  • Archives de Vigile Répondre

    29 octobre 2010

    Si vous croyez qu'il est facile pour un député de prendre position en faveur d'Yves Michaud dans cette affaire, alors vous n'avez encore rien compris !
    Bien au contraire, il est plus facile de se taire ! Et ce, même pour les couppables !
    Combien de députés, qui n'ont pas participé, se sont levé comme l'a fait Khadir ? Combien ?!
    Et vous demandez des "explications" à Madame Marois ? Voulez-vous bien nous dire quelle justification ferait votre affaire ?
    Vous croyez que le fondateur du B'nai B'rith serait associé en affaire avec Mme Marois si elle s'était placé du côté des 9 courageux et intègres qui ont défendu Michaud ?
    Et qu'on ne vienne pas me chanter la chanson "Marois c'est Marois, son mari c'est son mari", lorsque Marois déclare publiquement "c'est MA fortune, je suis pas achettable" et non pas "la fortune de mon mari" !
    Non, ce ne pas dû être facile pour Khadir, connaissant les accointances de Françoise David ! Ça doit jaser fort chez QS !
    Notre équipe prend du poids:
    Parizeau-Lisette, Michaud, Duceppe, Khadir !
    Qui sont les 9 députés qui ont défendu Michaud en 2000 ?

  • Archives de Vigile Répondre

    29 octobre 2010

    Le silence de Mme Marois, depuis la parution du livre "Mon exécution parlementaire" sur le vote de blâme de décembre 2000, réduit notre confiance, à chaque jour qui passe.
    Le fait que M. Khadir, n'ait pas participé au crime, lui facilite peut-être la tache de tenter de corriger une chose à laquelle il n'a pas participé mais Mme Marois se doit de parler soit, pour expliquer clairement ce qui l'a poussée à voter cette motion ou à s’excuser d’avoir participé à ternir la réputation de M. Michaud. Est-ce la peur de M. Bouchard, son boss d'alors qui l'a fait agir comme les autres députés suiveux ? Quoi au juste ?
    La même chose est demandée à Monsieur Landry qui se dit regretter mais s'empresse d'ajouter que M. Michaud n'a pas été très habile en abordant ce genre de sujet, pour s'excuser un peu. Un regret conditionnel mais pas une excuse ça.
    Si M. Michaud est invité à TOUT LE MONDE EN PARLE et qu'il lui donne le temps nécessaire pour s'expliquer comme il faut, ça va plus nuire à Mme Marois et aux autres fautifs du PQ, plus que le possible danger de parti nouveau de M. Legault.
    Si Mme Marois continue à ne pas voir le danger de l’affaire Michaud et à se taire sur ce sujet, elle est finie, à mon avis.