MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME

151c8f3dd987278372e84572ce09176b

Couillard rattrapé par son inaction


Allez M. le premier ministre! Un peu de courage! N’en êtes-vous donc pas capable? Ayez le courage de nommer les choses : le MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME.


C’est hallucinant de vous regarder tourner autour du pot. Votre «défi» juvénile qui vise les chefs des oppositions Lisée et Legault. Quelle facétie.


«Je vous dare d’aller dire à la fille voilée là-bas que vous allez briser ses rêves!»


C’est tellement pathétique.


Si vous aviez le courage de vos convictions, vous joueriez franc-jeu avec l’opposition et avec la population du Québec. Ce que vous souhaitez, M. le premier ministre, c’est en finir avec la tradition de laïcité au Québec. Derrière vos facéties, ce que vous cherchez à accomplir, c’est d’installer, une mesure à la fois, ce MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME qui prévaut ailleurs au Canada.


Le hic c’est que vous avez refusé de faire ce débat-là, visière levée, pendant 15 ans.


On aura fait tout un mauvais parti à l’ex-ministre Bernard Drainville et à sa mal nommé «charte des valeurs», mais on ne pourra jamais lui enlever le mérite d’avoir fait ce débat visière levée, en impliquant la population autant qu’il en était possible de le faire.


Ce n’était pas parfait, mais M. Drainville a défendu son projet de loi 60 devant la population, en ratissant le plus large possible. Ce que vous avez toujours refusé de faire, M. le premier ministre.


Que vos convictions personnelles vous poussent à appuyer chaque mesure qui distille le MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME au sein de l’organisation sociétale du Québec est une chose, que vous n’ayez pas le courage de l’exprimer clairement, sans faux-fuyants, en est une autre.


Car c’est bien de ça qu’il s’agit. Et à ce que je sache, la majorité très claire de la population du Québec rejette le MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME et préfère une forme de laïcité institutionnelle.


Vous refusez de l’admettre, de le reconnaître. Cela ne me surprend pas. Les quinze dernières années du règne de votre parti sur le Québec ont bien montré que vos intérêts prévalent sur ceux du Québec.


Mais d’instrumentaliser le cas d’une étudiante de 17 ans afin de mousser votre préférence pour le MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME sans avoir le courage d’assumer votre préférence, sans dire clairement à la population du Québec que vous souhaitez en finir avec la laïcité... Vous souhaitez que le Québec épouse le MUL-TI-CUL-TU-RA-LIS-ME car vous savez très bien que c'est le meilleur moyen de mettre fin à toute aspiration nationale pour le Québec. 


C’est franchement odieux.


Mon collègue Richard Martineau l’a bien exprimé, vous êtes prêts à tout. Et vous en faites la démonstration chaque jour.


Vos ministres Vallée, Leitao, et vous-mêmes, voilà ceux qui instrumentalisent les «débats identitaires». Vous soufflez sur ce brasier sans vous soucier des conséquences.


Cela finira par vous rattraper.