Rosemont pourrait avoir un nouveau député le 2 octobre au matin...

Lisée vs Marissal, le choc des titans

046289128b46e0f9643e70de5b91e686

Tribune libre

Selon certaines rumeurs, le combat s’annonce serré dans Rosemont entre Jean-François Lisée, le chef du Parti Québécois (PQ), et Vincent Marissal, bien connu à la grandeur de la province pour ses articles et ses multiples apparitions à la télévision en tant qu'analyste politique, pour Québec solidaire (QS).


De toute évidence, Marissal n'a rien à perdre et Lisée, lui, tout à gagner. Avec les déboires récents du Parti québécois et la certaine impopularité de son chef, Rosemont pourrait sans nul doute avoir un nouveau député le 2 octobre au matin. Un scénario catastrophique pour le PQ qui verrait s’écrouler une des dernières cartes qu’il lui reste, à savoir la présence de son chef à l’Assemblée nationale.


Nonobstant l’expérience de Lisée sur la scène politique, il ne faudrait surtout pas sous-estimer l’intelligence et la lucidité de Marissal qui peut désarçonner son adversaire en un éclair sans que ce dernier ne voie venir le coup. Par ailleurs, l'entrée en scène titubante de l'ex-journaliste de la Presse, propriété de Power Corporation du temps où il a oeuvré à ce quotidien , eu égard, notamment, à ses "convictions" souverainistes, laisse à Jean-François Lisée une marge de manoeuvre qu'il exploitera surement lors de ses débats contre son adversaire.


En bref, ce choc des titans ne manquera pas d’offrir aux électeurs de Rosemont une performance digne d'orateurs chevronnés pour qui les Rosemontois auront certes une oreille fort attentive! 


Henri Marineau, Québec 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1204 articles

  • 1 171 355

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Etienne Evans Répondre

    12 juillet 2018

    Le sondage dans Rosemont donnait l'avance à Lisée, Qs était 3e. QS est surestimé dans  les sondages, la CAQ est certainement en 2e place mais je pense que malgré tout Lisée l'emporte quand même pas si difficillement. C'est de la bonne presse de dire que le chef du PQ est menacé dans son comté même si Massé est menacée dans son comté(c'est la raison pour laquelle elle est devenue cheffe) et que Couillard est sûrement menacé dans le sien. C'est le Pq que l'on veut abattre,tous les autres partis sont des amis du Canada...


  • Jean-Charles Morin Répondre

    11 juillet 2018

    Si l'on se fie aux derniers sondages en date, c'est le candidat caquiste qui possède une légère avance sur Vincent Marissal, ce que vous faites mine d'ignorer (vous ne devriez peut-être pas...). JFL, quant à lui, est en troisième place et le poteau libéral est dans les limbes. Il faut dire toutefois que l'écart entre les trois principaux candidats tient dans un mouchoir de poche. Le vote est très éparpillé: on voit très bien que Rosemont n'est pas une circonscription anglophone! Comme quoi de grosses surprises sont fort probablement en réserve pour le début d'octobre.