La méthode Dieudonné

Les tribulations du fou du Roi

Chronique de Gilles Verrier

Je ne sais plus combien de fois j’ai lu que Dieudonné ne faisait plus rire personne. Déjà en 2006, Christian Rioux, enterrait l’humoriste de cette façon : «Il fut un temps où, comme ici, chacun en France aimait fréquenter Dieudonné. Son humour semblait rafraîchissant. Le personnage s’attaquait sans vergogne à des sujets jusque-là jugés tabous. Il y a longtemps que cette époque est révolue. »
Pas de bol. Voilà que sa vidéo du Nouvel An, en réponse à la volonté des politiques aux commandes et de certaines associations de signer sa « mort sociale », tape tout près des 2 500 000 «vues» après seulement quelques jours en ligne. Sa dernière tournée de l’automne dernier a fait salle comble et la popularité de sa tournée qui débute ces jours-ci est acquise. Dans une vidéo tout juste mise en ligne, l’écrivain québécois Patrick Mbeko, nous parle de manière bien sentie de la façon dont il voit le talent de ce fou du roi bien planté au centre de la controverse. Quelques erreurs factuelles que je relève, dernière visite au Québec en 2009 et non en 2004 et l’annulation de sa visite prévue en 2012, contremandée suite à de pressions, rapporté ici par Vigile, n’est pas mentionnée.
L’histoire du phénomène est forcément complexe. Mais on pourra résumer vite fait en rappelant que Dieudonné n’a jamais subi d’accrocs à son plan de carrière en se foutant de la gueule des Noirs, des Arabes, des Chrétiens et de tout ce qui bouge. Il avait même fait rire spontanément et joyeusement son audience en décembre 2003, alors qu’il présentait en direct son sktech du colon israélien, une prestation pas très différente de celles qu’il faisait depuis un certain temps quand il abordait le sujet, mais qui, cette fois-là, a fait tout basculer. Dès le lendemain, l’unanimité rieuse et bon enfant de la veille s’est «mystérieusement» et radicalement métamorphosée en condamnation. C’est à ce moment-là de l’histoire, précisément, que Dieudonné a été dépeint irréversiblement en antisémite non javellisable, comme Obélix tombé dans la potion magique. Suivirent son bannissement des ondes et le silence de la presse qui durent toujours. Normalement, comme les vertus de nos temps ne sont pas celles du courage chevaleresque, ne serait-ce que pour sauver ce qui restait de sa carrière, il aurait dû céder sous la pression. Lui, il a choisi de suivre son chemin, ne comptant que sur son talent et sur ses maigres moyens.
La journaliste américaine, Diana Johnstone, a très bien relatées pour le magazine CounterPunch les péripéties de Dieudonné, «la bête noire de l’establishment français.» Destiné à un public anglophone, l’article traduit en français permet de suivre facilement les tribulations de cet incontournable Gaulois, qui semble avoir uni contre lui toute la classe dominante française. Mais n’est-ce-pas le privilège d'un fou du Roi ?

Featured 11c309e183a1007b8a20bca425a04fae

Gilles Verrier139 articles

  • 218 247

Entrepreneur à la retraite, intellectuel à force de curiosité et autodidacte. Je tiens de mon père un intérêt précoce pour les affaires publiques. Partenaire de Vigile avec Bernard Frappier pour initier à contre-courant la relance d'un souverainisme ambitieux, peu après le référendum de 1995. On peut communiquer avec moi et commenter mon blogue : http://gilles-verrier.blogspot.ca





Laissez un commentaire



26 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    9 janvier 2014

    Message à Gilles Verrier
    Pas besoin d'avoir un doctorat en droit pour savoir lire une constitution. Il ne faut pas être non plus le génie des Carpathes pour voir que la constitution iranienne n'autorise pas la liberté de conscience prévue dans la déclaration universelle des droits de l'homme. Moi, cela me suffit. Pas besoin de poursuivre plus loin et de s'accrocher à leur boulechite. La dictature de Dieu est une dictature rétrograde, inhumaine et inacceptable.
    Message à SSauvé.
    L'alliance chez nous entre une certaine gauche et l'islamisme, aveuglés par leur haine suicidaire de l'Occident et d'Israël et aidés par les multiculturalistes et les inter religieux me fait littéralement vomir.
    L'islamisation des sociétés occidentales est une menace sérieuse et ceux et celles qui ne le voient pas, sont des inconscients, tout comme les Allemands l'ont été dans les années trente avec la montée du nazisme.
    J'aime bien Dieudonné et je suis contre la censure. Mais son alliance avec l'islam me le rend moins sympathique. C'est le moins que je puisse dire.
    Pierre Cloutier

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2014

    Bravo M. Verrier pour avoir su garder votre calme et avoir répété vos explications toutes remplies de bons sens malgré les commentaires déplacés qui vous ont été adressés! Les commentaires de l'intervenant anonyme étaient particulièrement vicieux et insidieux.
    La quenelle de Dieudonné est un bras d'honneur adressé à toute la classe dirigeante française. Curieux mais surtout révélateur qu'on l'accuse d'antisémitisme et que le gouvernement français puisse suspendre le droit à la liberté d'expression dans ce cas.

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2014

    @ Pierre Cloutier
    Émigrer en Iran ? Vous créez ce sujet qui n'existe pas pour le combattre ensuite. Il existe probablement une façon de nommer ce «drôle de procédé» en droit, mais je ne la connais pas.
    Je ne suis pas familier de la constitution de l'Iran. Mais par rapport à la constitution canadienne, j'ai remarqué tout de suite qu'il y a des similitudes et des différences. Les deux reconnaissent la suprématie de Dieu, en quelque sorte. Par contre, la constitution canadienne est la seule des deux qui a pour chef d'État le souverain d'un pays étranger et qui humilie sa population en obligeant ses représentants à prêter serment d'allégeance à une puissance étrangère.
    La Constitution iranienne dit aussi ceci, qui est intéressant :
    «...rejet de toute forme d’oppression et de soumission à l’oppression, de domination et de sujétion;
    assure l’équité, la justice et l’indépendance politique, économique, sociale et culturelle ainsi que la solidarité nationale.»
    Pour la question de la démocratie, on a vu que l'Iran est une démocratie qui semble fonctionner puisque la direction du pays y a été changée par voie électorale. Comme on l'a vu, le remplacement de Ahmadinedjhad par Rohani a apporté de vrais changements à la politique de ce pays.
    Pour ce qui est de tous les traits particuliers de la Perse, culturels et religieux entre autres, je ne connais pas suffisamment ce sujet pour me prononcer, mais j'avoue que l'obligation du port du voile, comme à la télé iranienne où c'est encore plus rigoureux que dans la rue, ne rencontre pas mes valeurs. Autres peuples, autres moeurs.
    Je n'aime pas cette arrogance enseignée par «Hollywood» envers les autres peuples alors que, pour prendre le Québec, nous avons dans bien des cas accomplis beaucoup moins qu'eux, ne serait-ce qu'au plan de l'émancipation nationale. Vous voyez-vous en train d'expliquer à un parterre de politologues iraniens que la première ministre souverainiste du Québec prête allégeance à la Reine d'Angleterre ? J'aimerais bien voir leur réaction. Dieudonné, pour ramener le sujet de cette tribune, dans la vidéo que vous avez proposée dans un autre message contribue à un dialogue positif entre les peuples et les cultures étrangères. Songez-y !

  • Stéphane Sauvé Répondre

    8 janvier 2014

    Monsieur Cloutier,
    Le problème n'est pas Dieu. C'est ce que l'homme en fait, pour en bout de piste, mieux contrôler les masses. En Iran, c'est fait les cartes sur table. Aux Etats-Unis, en dessous de la table.
    Le résultat est le même, des hommes esclaves de leurs émotions, leurs désirs, leurs possessions, etc.
    Nul n'est plus esclave que l'homme qui se croit libre sans l'être écrivait Goethe.
    Soyons prudents avec certaines de nos certitudes...
    ____
    Vous souhaiterez être en Iran ou en Afrique lorsque le système mettera la "swich off" au système financier dans le but inavoué de revenir en force avec ce Nouvel ordre mondial.
    Écoutez si vous avez des oreilles pour entendre (et vous les avez!): http://reseauinternational.net/2013/12/20/comprendre-la-strategie-du-nouvel-ordre-mondial/

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2014

    Pour ceux et celles qui seraient tentés d'aller faire l'expérience d'émigrer en Iran, je vous donne ci-joint les 2 premiers grands principes de la constitution iranienne pour que vous y réfléchissez un peu :
    Premier Principe
    Le gouvernement de l’Iran est une République Islamique que le peuple iranien, sur la base de sa foi séculaire dans le règne du droit et de la justice du Coran, a adopté à la suite de sa révolution victorieuse sous la direction de la Haute Autorité Spirituelle du Grand Ayatollah Imam Khomeiny lors du référendum du dix et du onze Farvardine mille trois cent cinquante-huit de l’Hégire solaire, correspondant au premier et au deux Djamadi Al-oula de l’année mille trois cent quatre-vingt-dix-neuf de l’Hégire lunaire (30 et 31 mars 1979), à une majorité de 98,2% de l’ensemble des personnes ayant le droit de vote.
    Deuxième Principe
    La République Islamique est un système basé sur la foi en :
    1 - Un Dieu unique (« Il n’y a de dieu que Dieu »), l’exclusivité de sa souveraineté, son pouvoir exclusif de légiférer et la nécessité de se soumettre à ses commandements.
    2 - La Révélation divine et son rôle fondamental dans l’énonciation des Lois.
    3 - La Résurrection et son rôle constructif dans la marche évolutive de l’être humain vers Dieu.
    4 - La Justice de Dieu dans la Création et dans ses commandements.
    5 - l’Imamat, sa direction permanente et son rôle fondamental dans la poursuite de la Révolution de l’Islam.
    6 - la Dignité, la valeur suprême de l’être humain et sa liberté empreinte de sa responsabilité envers Dieu, qui, par le moyen :
    a) de l’effort constant des "Faghih" réunissant toutes les conditions requises, conformément au Livre et à la tradition des Immaculés[13] (Que la paix de Dieu soit avec eux),
    b) de l’utilisation des sciences et des techniques et des expériences développées de l’humanité, et des efforts en vue dus faire progresser,
    c) du rejet de toute forme d’oppression et de soumission à l’oppression, de domination et de sujétion,
    assure l’équité, la justice et l’indépendance politique, économique, sociale et culturelle ainsi que la solidarité nationale.
    Cela vous tente-t-il d'appliquer les mêmes règles au Québec et de nommer le cardinal Ouellet et sa gang en charge de gérer tout cela?
    Une petite job, aussi en même temps pour M. Verrier? Ambassadeur en Iran peut-être?
    Pierre Cloutier

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2014

    Comme je l'ai mentionné, j'ai toujours aimé Dieudonné l'humoriste, qui, au début de sa carrière, riait de tout. Mais depuis quelques années, sa "fixette" anti-sioniste me semble exagérée et va finir par menacer sa santé mentale.
    L'empêcher, par contre, de s'exprimer est encore plus stupide, surtout dans un pays de liberté comme la France. Les socialistes se comportent comme des idiots et ils vont en payer le prix aux prochaines élections.
    D'autre part, la récente sortie de Dieudonné en faveur de l'islam, m'a mis hors de moi. Dénoncer le sionisme est une chose, mais courtiser l'islam et l'islamo-fascisme comme le régime iranien est complètement aberrant.
    Quant à l'Iran, jamais au grand jamais je ne voudrais vivre une seule seconde sous une république islamique. Un pays mené par des religieux qui gouvernent à coups de fatwas moyen-âgeuses me fait littéralement vomir.
    Pierre Cloutier

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2014

    @Lison
    Désolé de vous le dire aussi directement mais je ne vois pas d'autre façon. Votre monomanie sur l'islam vous fait perdre la raison, vous aveugle et n'apporte pas de crédibilité à votre argumentaire, bien au contraire.
    Je suis les travaux de Soral et la carrière de Dieudo depuis plusieurs années et quand vous affirmez: "Dieudonné ce serait converti a l’islam et est un agent des mollahs Iraniens. La même chose pour Alain Soral.", c’est presque aussi grotesque que quand le président de la Licra, Alain Jakubowicz affirme le plus sérieusement du monde: "La quenelle est un salut nazi inversé qui sodomise les victimes de la Shoah (Holocauste)."
    On est dans le pur burlesque. Complètement délirant.
    J'ai été parmi les premiers Québécois à avoir une adresse courriel alors que réseau s'appelait world wide web et déjà en 93, une règle à commencée à s'imposer: "Il ne faut pas croire tout ce que l'on trouve sur le réseau".
    Ma fille de 6 ans sait ça aussi. Un résultat Google ne constitue pas nécessairement une source crédible. Quand Dieudo donne une entrevue en Iran, c'est évident qu'il ne froissera pas ses hôtes. Ça s'appelle la diplomatie. Quand Joseph Facal est invité en Israël pour un "échange d'idée universitaire" tout frais payés, je présume qu'il ne se promène pas à Tel-Aviv en criant "Allahou Akbar"!
    Mais non, toujours ce deux poids deux mesure.
    J'y reviendrai peut-être en tribune libre, mais une chose m'apparait évidente depuis quelques jours dans cette affaire Dieudo. Les journalistes d'ici sont purement incompétents et serviles. Ils répètent bêtement les dépêches de l'AFP ou les papiers de Libé sans même vérifier les sources ou les infos. Ils retranscrivent ce que les journalistes français écrivent. Or les journalistes français sont tous soumis aux puissants lobby du CRIF qui contrôlent les médias français.
    Comme dit Soral: "Un journaliste c'est une pute ou un chômeur".

  • Stéphane Sauvé Répondre

    8 janvier 2014

    A tous, mais en particulier monsieur Cloutier, prière de lire ce qui suit:
    http://reseauinternational.net/2013/12/20/comprendre-la-strategie-du-nouvel-ordre-mondial/
    Le problème ce n'est pas les chrétiens, musulmans ou les juifs mais ceux qui au sommet de leur pyramide respective, ont décidé d'abuser de leur pouvoir.

  • Archives de Vigile Répondre

    7 janvier 2014

    @ anonyme qui écrit :
    «Pas besoins de cours sur Faurisson, c’est un négationiste de la première heure, rendu célèbre par les lois Gayssot.»
    J'ai proposé un film sur Robert Faurisson, 90 minutes, je ne sais pas si vous l'avez regardé mais à part le fait que la loi Gayssot-Fabius (la loi, pas «les lois») lui soit tombée dessus, en passant une loi digne de l'Arabie saoudite qui dicte la pensée d'autrui, j'aimerais savoir les points de désaccord que vous soutenez contre ce monsieur. Je ne suis pas spécialiste de la question, quoi que vous en pensiez, mais je suis intéressé à savoir pourquoi des individus comme vous semblent vouer cet intellectuel aux gémonies. J'ai regardé le film. Ce que j'y ai vu d'abord : un vieil homme assez frêle quoique alerte, distingué, modeste, s'exprimant dans une langue presque littéraire mais sans ostentation. Il a un propos très articulé et présente des documents à l'appui de ce qu'il dit. Donc, en dépit de la loi qui lui interdit la parole, ce qu'exprime cet homme victime d'une répression étatique avoué m'a semblé tout à fait digne d'écoute et de considération. Donc, pourriez-vous développer les points qui vous inspirent un rejet qui me semble presque viscéral de cet homme ? Je vous le dis tout de suite, je suis prêt à considérer toute information invalidant ses propos, ce qui m'intéresse c'est la vérité.
    Au cas où, voici de nouveau ce lien pour matière à discussion car la loi Gayssot ne s'applique pas encore ici, du moins officiellement...même si le Québec n'est pas libre.
    http://www.youtube.com/watch?v=Rrpppz5ijOw

  • Archives de Vigile Répondre

    7 janvier 2014

    Message à Gilles Verrier
    Pas besoins de cours sur Faurisson, c'est un négationiste de la première heure, rendu célèbre par les lois Gayssot.
    Votre défense de 'l'humoriste' M'Bala M'Bala dissimule mal votre pensée.
    Il suffit de lire vos interventions, celle là, et d'autres précédemment pour savoir ou vous nichez.
    Le complot mondial, le Système, nous savons ce que c'est.
    La référence web, montrant l'utilisation de la quenelle, un geste obscène, n'est pas la par hasard.
    http://k00ls.overblog.com/2013/12/pour-ceux-qui-pr%C3%A9tendent-que-la-quenelle-n-est-pas-un-geste-antis%C3%A9mite.html
    J'invite les lecteurs de Vigile a accéder cette référence, et ils pourront y reconnaître quelques 'vedettes'.
    Toutes les photos ont été prises en face, à l'intérieur, devant des lieux, rues a Paris (surtout), etc, fréquentés par la communauté juive, actuellement ou dans le passé, ou servant à la commémoration de la Shoah. La photo devant Auschwitz est à vomir.
    Ce n'est pas un hasard, contrairement à ce que vous affirmez.
    Votre qualification et l'utilisation des termes 'un certain Monsieur Cukierman', permet de savoir immédiatement ou vous êtes. Cukierman est l'ancien président du CRIF.
    Il y a une sur-utilisation et une sur-exploitation de la Shoah, mais franchement la communauté juive a raison de se méfier de Monsieur M'Bala M'Bala et de la clique qui le suit, le précède, des gens comme vous.
    Le personnage a dépassé depuis longtemps l'humour, ses prestations et déguisements sont pitoyables, ses fréquentations suspectes, et son anti-sémitisme sa marque de commerce.
    Vous trouveriez la quenelle moins acceptable si elle était utilisée pour insulter le Québec, les Québécois, les lieux d'histoire de ce pays, etc.
    Pour les lecteurs qui veulent savoir et dépasser Monsieur M'Bala M'Bala, et ses pitreries, 2 ouvrages indispensables;
    The Israel Lobby par John Mearsheimer et M. Walt qui explique l'influence, les méthodes du lobby israélien aux USA
    et pour les dérives de l'exploitation de la Shoah
    The Holocaust Industry par Norman Finkelstein
    Je pense que les 2 livres ont été traduits en francais, mais je lis surtout en anglais.

  • Archives de Vigile Répondre

    7 janvier 2014

    Le dernier message de Pierre Cloutier est très en deça de son potentiel. Je m'abstiendrai d'y répondre.
    En revanche, je reproduis un message que je viens de poster sur le fil de François A. Lachapelle :
    «J'aimerais avec vous remonter jusqu'à la fine pointe de la renaissance du salafisme (islam des origines / salaf), car il s'agit bien d'une remontée particulièrement fulgurante dans la panoplie des écoles de pensée (théologies) musulmanes. Le monde musulman est en pleine ébullition. Son absence de centre n'arrange pas les choses quand on veut tout ramener à l'obsédante «one page memo», si chère à l'Amérique.
    Dans un article dont je ne partage pas les conclusions multiculturalistes, Charles Taylor, qui n'est pas le dernier des cons, parle de «la pensée en bloc». Je vois cette pensée simpliste comme une menace commune au meilleur de la pensée occidentale aussi bien qu'une menace au meilleur de la pensée musulmane.
    Ma question : Qui est derrière ? Désolé, mais je ne suis pas assez naïf pour croire à une montée spontanée du salafisme. Y croyez-vous ? Il faut de l'argent, des centaines (voire des milliers) de radio poubelles à se payer , des Al Jazeera ici et là, des armes, du pouvoir, des réseaux d'influence et de la tolérance, beaucoup de tolérance, chez les puissants. Et ils ne sont pas tous en Arabie.
    http://www.vigile.net/La-pensee-en-bloc»

  • Archives de Vigile Répondre

    7 janvier 2014

    @ j-p
    C'est un mythe trop répandu de penser que le racisme entre noirs n'existe pas.
    Le racisme entre les noirs existe bel et bien, ne vous faite pas d'illusion, et souvent ce racisme se manifeste de façon beaucoup plus virulent.
    Souvenez-vous du génocide au Rwanda, les Hutus assassinaient les Tutsis.
    Ce conflit était purement racial.
    Il y a quelques temps, je regardais un vidéo sur le web, sur la Martinique et les martiniquais plus pale était racistes des martiniquais plus foncés et vice et versa pour les plus foncés qui étaient racistes des plus pale, car il y a eu du métissage.

  • Stéphane Sauvé Répondre

    7 janvier 2014

    Monsieur Cloutier,
    Jusqu'à votre dernier commentaire, tout allait bien. Vous respectiez votre interlocuteur.
    Et puis, comme c'est votre habitude dernièrement, vous vous êtes discrédité par un commentaire hors propos et cinglant.
    L'iran n'est pas l'Arabie Saoudite...

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    Ce qui m'a fait le plus rire de cette article de journal:C'est que Dieudonné était rascite envers les noirs, tout les raisons sont bonnes pour dire n'importequoi.

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    @ M Cloutier,
    Vous qui avez bien connu le regretté Michel Chartrand, vous savez qu'il a avancé l'idée du revenu de citoyenneté universel dès les années 1990.
    Et d'autres ont repris l'idée, dont l'ancien premier ministre de la France, Dominique de Villepin.
    http://www.vigile.net/Dominique-de-Villepin-entend
    Je suis étonné que vous me sembliez contre l'idée; un tel revenu permettrait pourtant à bien des gens de se sortir de la pauvreté et d'accéder à une vie décente et heureuse.

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    Message à Gilles Verrier
    Le meilleur remède pour vous c'est sans doute l'émigration en Iran. Avant de ce faire, peut-être serait-il sage de consulter Mme Elisabeth Lalesart, iranienne de naissance, qui vient de publier un ouvrage intitulé : "Pas de voile pour Marianne". Je suis prêt à financer votre émigration à hauteur de 100,00$.
    Message à Michel Bélisle
    Oui, je sais, les méchants capitalistes amaricains requins de la finance internationale amis des méchants juifs sionistes qui contrôlent la planète. Finalement, on serait mieux avec les islamistes à faire nos prières 5 fois par jour en recevant notre revenu minimum garanti.
    Pierre Cloutier

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    @ lison
    Vous écrivez :
    «Dieudonné ce serait converti a l’islam ... La même chose pour Alain Soral.»
    Pis après ? C'est un péché ? Je ne vois pas l'argument ici, supposant que ce soit vrai.
    «...agent des mollahs Iraniens»

    Vous faites du Dieudonné, là ?

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    @ anonyme
    Merci de votre appui à la liberté d'expression.
    Pour ce qui est de votre sélection de photos. Pour autant que je sache, ces quenelles sont tout à fait assumées par leurs auteurs. Mais pour comprendre le sens de la quenelle, je vous renvoie soit aux dernières vidéos de Dieudonné, qui a initié ce geste il y a une dizaine d'années, mais qui est devenu depuis du domaine public. Adressez-vous à ceux qui en ont font. Un certain Monsieur Cukierman en a, par exemple, donné une définition assez fantasmée très récemment, même si elle a eu beaucoup d'écho, ce n'est que son opinion personnelle. Moi je pense que ce n'est rien d'autre qu'un bras d'honneur au système. Petite remarque toutefois, ce que vous offrez ne constitue qu'un échantillon très restreint (ne couvrant d'ailleurs qu'une seule thématique) des quelques 9000 photos de quenelles (mi-décembre) affichées sur la Dieudosphère, avant que le site hacké soit fermé.
    Pour ce qui est de Robert Faurisson, je vous propose un échange d'informations. Libre à chacun ensuite de se faire sa propre opinion. Je vous propose donc le film qui lui est consacré (1h30), «Faurisson, un homme». Vu 74 700 fois sur un compte et 154 073 fois sur celui-ci : http://www.youtube.com/watch?v=Rrpppz5ijOw

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    @ Pierre Cloutier,
    Content de savoir qu’il ne vous viendrait pas l’idée d'interdire Dieudonné au Québec. Par contre, à la différence de ce que vous écrivez, Dieudonné se moque toujours de tout, c’est son boulot. Et ce n’est pas cette entrevue en Iran qui aura modifié son travail d’humoriste. Les vidéos en témoignent. Personnellement, j’avais vu Sandrine, une histoire de couple. C'était la dernière fois qu'il est venu au Québec. Naturellement, si tout y passe, il n’a pas le choix de réserver quelques flèches contre ce nouveau clergé des mœurs qui voudrait l’empêcher de travailler en l’accablant d’un perpétuel procès d’opinion.

    Dans l’entrevue que vous proposez et que j’ai regardée, il livre effectivement un message plus personnel. Dieudonné est un homme de dialogue, on le voit tout de suite. Ce qui se dégage de ses paroles peut faire réfléchir. À condition qu’on mette un peu de coté l'arrogance et nos préjugés contre l’Iran, préjugés entretenus par un battage médiatique unanimiste qui dure depuis plus de 20 ans. En dépit de tout ça, il est assez réjouissant et cocasse de voir tous ses fans, beaucoup de jeunes, former un assemblage très bigarré de blancs, de maghrébins, de noirs qui font la fête. Bref, un public multi ethnique et multi confessionnel qui ne provoque des montées d'urticaire que chez une petite minorité de gens haut placés. Ce qui prouve, contrairement à ce qu’on peut lire (même sur Vigile), que musulmans, chrétiens et autres peuvent s’entendre et rire à l'unisson des mêmes choses, tous en tant que Français, quand on y met un peu de bonne volonté. C'est l'esprit républicain à son meilleur !

    Cette entrevue en tout cas, réunit l’humoriste le plus calomnié de France avec le pays le plus dénigré de l’Occident. L’Iran, pays très mal connu. Beaucoup n’en retiennent que les notes négatives servies à répétition. Ce pays fier, libre et indépendant nous devance déjà de beaucoup au Québec par ses réalisations. Son histoire d’affirmation nationale pourrait même nous inspirer. Mais l’Iran fera bien en définitive ce qu’elle veut, même si depuis les récents accords 5+1 les opportunités se multiplient pour elle. Les Big Oils et autres salivent déjà à l’idée que ce marché pourrait enfin leur être ouvert par Washington, avec à la clé des investissements de 200 milliards. Mais comme tout n’est pas joué, il faut attendre la suite… les ennemis de la paix ne se comptant pas pour battus.
    Mais j’aurais quand même l’envie de vous demander, M. Cloutier, si vous connaissez autre chose de l’Iran que les couleurs négatives avec lesquelles ce pays est dépeint dans notre presse négative ou la presse spécialisée dans le combat contre l’islam ? À tout hasard, voici une entrée en matière. Il faut tenir compte de la différence orientale, nous ne sommes pas chez nous, nous entrons dans ce pays exotique à propos duquel Montesquieu a écrit quelques lettres devenues célèbres : «Les Lettres persanes».
    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/impressions-du-pays-des-mollahs-ou-65586

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    Dieudonné ce serait converti a l'islam et est un agent des mollahs Iraniens.
    La même chose pour Alain Soral.
    Faites une recherche avec Google; Dieudonné et Iran, il y a beaucoup de liens qui sortent.
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/dieudonne-en-iran-pour-sakineh_918943.html

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    @ M. Cloutier,
    Je crois que le véritable conflit idéologique de notre temps, c'est de savoir si c'est l'être humain et ses besoins qui doivent primer dans la société ou bien les besoins du marché.
    Commençons par essayer de donner l'exemple ici au Québec en mettant l'être humain et ses besoins au centre de notre vie en société.
    Peut-être que cela finira par influencer positivement les autres nations de la terre.

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    M'bala M'bala n'est pas un humoriste comme Sol ou Devos, ses pitreries sont pitoyables.
    Non a la censure mais il serait préférable qu'il n'invite pas Faurisson, quelqu'un qui nie que l'holocauste ait existé, à ses spectacles, et le fasse monter sur scène.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
    L'avis de maître Eolas, son pseudo, un avocat, sur M'bala M'bala qui dénonce la censure, montre que c'est impossible a appliquer dans le droit francais,etc.
    http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/12/30/Pourquoi-il-ne-faut-pas-faire-taire-Dieudonn%C3%A9-(mais-il-ne-faut-pas-l-%C3%A9couter-non-plus)
    La position de la ministre de la justice Christiane Taubira
    http://www.huffingtonpost.fr/christiane-taubira/christiane-taubira-dieudonne_b_4534918.html
    Enfin pour ceux qui pensent que la quenelle, un geste obscène, pas un salut nazi, n'est pas antisémite, regardez ici, et faites vos conclusions
    http://k00ls.overblog.com/2013/12/pour-ceux-qui-pr%C3%A9tendent-que-la-quenelle-n-est-pas-un-geste-antis%C3%A9mite.html

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    Message à Michel Bélisle
    Tout le monde, dans une démocratie comme la nôtre, qui est loin d'être parfaite, a le droit de critiquer ce que vous appelez le Système et personne ne va en prison pour cela. Dans toutes les démocraties du monde, la liberté d'expression est respectée et il y a des centaines de millions de livres, d'éditoriaux, de blogs, de twits etc pour le prouver.
    Par contre, il est interdit de critiquer l'islam sous peine de perdre sa tête. Salmon Rushie, Pierre Redeker, Ayaan Irsi Ali, Théo Van Gogh et d'autres l'ont appris à leurs dépens.
    Il faudrait peut-être qu'un jour ou l'autre vous commenciez à le comprendre. Pensez-vous, en plus, que ce sont les républiques islamiques qui vont vous apporter sur un plateau d'argent votre revenu minimum garanti dont vous rêvez tant?
    N'auriez-vous pas le goût d'émigrer dans ces pays pour le vérifier par vous-même? Bonne chance.
    Pierre Cloutier

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2014

    Je suis de très près la carrière de Dieudonné et j'affirme qu'il est encore le meilleur humoriste français de sa génréation.
    Par contre, quand vous dites que Dieudonné se moquait de tout, des chrétiens, des arabes, des juifs, c'était vrai au début de sa carrière, mais ce n'est plus vrai aujourd'hui, du moins en ce qui concerne l'islam.
    Dieudonné verse dans l'anti-sionisme et c'est son droit, mais c'est quand il demande aux chrétiens de se joindre à l'islam que je le trouve moins drôle et fort hypocrite.
    C'est ici : http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/06/dieudonne-appelle-les-chretiens-a-se-convertir-a-lislam-et-a-combattre-le-sionisme/
    Il faut quand même pas nous prendre pour des imbéciles, monsieur Verret. On sait lire.
    Pierre Cloutier

  • Archives de Vigile Répondre

    5 janvier 2014

    Le Système, c'est une religion; et c'est en particulier la religion de tout ce qu'il y a de nantis en Occident (et malheureusement de bien d'autres pourtant un peu moins nantis mais satisfaits de leur vie personnelle à l'intérieur du Système).
    Si un humoriste a le malheur d'attaquer l'un des dogmes de cette religion qu'est le Système, il devient anathème.
    C'est l'équivalent de l'excommunication dans l'Église catholique.

  • Archives de Vigile Répondre

    5 janvier 2014

    Je viens de prendre connaissance de l'excellent article sur Scripto Blog qui suscite chez moi le besoin de renforcer deux idées :
    1) La diversion et la perte de repères des autorités supérieures de l'État français qui dirigent tous les projecteurs sur un simple humoriste. Il faut se demander ici qui fait sa job et qui se laisse distraire ?
    2) Le recul de la liberté d'expression et la montée du totalitarisme dont les signes sont fort bien expliqués par Michel Drac et Maurice Gendre dans la comparaison qu'ils font avec l'ère soviétique.
    Je la fin de l'article :
    «Non qu’il faille nécessairement sacraliser la parole d’un comique, non qu’il faille obligatoirement apprécier un humour qu’on pourra éventuellement juger de mauvais goût, mais parce qu’il s’agit de refuser des logiques tyranniques. Le pouvoir est actuellement dans l’impasse. Le chômage explose alors que le contexte macro-économique menace de se dégrader encore, l’insécurité augmente, la diplomatie française se ridiculise, et la crise de l’Union Européenne et de la zone euro approche manifestement d’un point de rupture. Dans ces conditions, il est logique que ce pouvoir dans l’impasse soit tenté de créer des diversions et des écrans de fumée, voire de passer d’un régime de manipulation des masses à un système d’oppression ouverte.
    Alors pour bien faire comprendre que nous ne nous laisserons pas faire : QUENELLE ! »
    http://www.scriptoblog.com/index.php/component/content/article/83-billets-dauteur/1237-quenelle-gratinee