Le pédophile André Faivre condamné à 12 ans de prison

5368a019943d9bda0bc14d565619850c

Demain, accepterons-nous la pédophilie comme une orientation sexuelle comme une autre ?


Tête pensante d’un réseau de pédophiles, André Faivre, 71 ans, a été condamné à 12 ans de prison mercredi au palais de justice de Montréal.




L'homme a également été déclaré délinquant à contrôler, il sera donc surveillé sur une période de 10 ans après sa libération.


André Faive a dirigé pendant une dizaine d’années une plateforme en ligne qui permettait à des pédophiles de se parler secrètement et de s’échanger du matériel de pornographie juvénile.


Il a dit récemment à des intervenants que, selon lui, de jeunes garçons pouvaient consentir à des gestes sexuels. Il a également mentionné que la pédophilie est une orientation sexuelle.


André Faivre

André Faivre a écopé d'une peine de 12 ans en plus d'être déclaré délinquant à contrôler.


Photo : Sûreté du Québec




Le pédophile a été actif pendant une quarantaine d’années dans le mouvement scout et dans des foyers pour jeunes. C’est ainsi qu’il a rencontré trois jeunes garçons qu’il a agressés sexuellement, dans certains cas pendant plusieurs années.



Il a profité de la vulnérabilité et de la fragilité de ces garçons habitant en famille ou en foyer d’accueil pour assouvir ses propres besoins sexuels en lien avec sa problématique de pédophilie.


Le juge Yvan Poulin


André Faivre a été piégé par un agent infiltré de la police à qui il a donné des conseils pour pouvoir agresser des garçons. En 2017, d’autres hommes appartenant à ce réseau de pédophiles ont été arrêtés dans le cadre de l’opération policière Malaise, de la Sûreté du Québec.



Comme le juge l’a dit, la société ne tolérera jamais qu’on puisse faire du mal aux enfants, qu’on puisse les abuser ou qu’on puisse les exploiter de quelques façons que ce soit. Et il faut donner des peines exemplaires pour ça.


Me Cynthia Gyenizse, procureure aux poursuites criminelles et pénales


Avec les informations de Geneviève Garon