La dictature des minorités

Le mot en n... interdit: à quand le reste de l'alphabet?

Les minorités bâillonneuses n'en veulent pas qu'à nos lettres

66048e5030b96e1670b232ce39ed4ff1

Tribune libre

Il y a fort à parier qu'il ne restera bientôt plus de lettre de l'alphabet qui sera épargnée par le phénomène de l'interdiction du mot en n...


Car ce n'est sans doute qu'un début.



Ça a commencé avec le mot en n..., mais au rythme où vont les choses, le reste de l'alphabet risque fort d'y passer.


Car...


Le jour n'est pas loin où les islamistes interdiront l'usage des mots en c (pour coran), en i (pour islam), en m (pour mahomet)



Le jour n'est pas loin où les minorités visibles interdiront l'usage du m et du v.



Le jour n'est pas loin où les féministes interdiront l'usage du f.


Le jour n'est pas loin où les LGBT+ interdiront les L, G, B, T, sans oublier le signe +. Les mathématiciens devront se résoudre à additionner avec un autre signe que le +.



Le jour n'est pas loin où les écolos interdiront l'usage du é.


Le jour n'est pas loin où les anglos interdiront l'usage du a.



Le jour n'est pas loin où les immigrés interdiront l'usage du i.


Le jour n'est pas loin où les gros interdiront l'usage du g.


Le jour n'est pas loin où les vieux interdiront l'usage du v.


Le jour n'est pas loin où les inuits interdiront le e pour eskimo.


Le jour n'est pas loin où les autochtones interdiront le i pour indien, le s pour sauvage et scalp.


On n'aura alors d'autre choix que d'apprendre à prononcer les mots sans leur lettre initiale, Ainsi on devra dorénavant dire dans cette novlangue: un ègre, un colo, une éministe, un slamiste, un nglo, les inorités isibles, un skimo, un auvage.



Lorsqu'on cherche à plaire à tout le monde, on ne plaît plus à personne, comme aurait pu dire le spirituel Oscar Wilde, ou scar ilde pour les intimes.



La bêtise humaine a parfois pour point de départ un seul mot, une seule personne, un quelconque groupuscule aboyeur assoiffé de puissance. Il arrive parfois qu'elle finisse par se généraliser à la grandeur de l'échelle humaine en raison de ceux qui par nature sont toujours prêts à suivre comme des moutons.



Et ils sont malheureusement plus nombreux que l'on pense...



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie606 articles

  • 1 128 962

Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 600 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé