GLOBALISME

La France meurt du socialisme

Géopolitique - France

Guillaume de Thieulloy, éditeur de presse “Le régime socialiste en France aujourd'hui est un régime de parasites au sens précis du mot, c'est à dire qu'il est entrain de siphonner toute l'énergie, toute l’intelligence, toute la force, tout le courage français pour ses propres intérêts, qu'on est même pas capable de définir d’ailleurs, parce que une fois c'est la défense des droits LGBT, un fois c'est la promotion de l'avortement partout dans le monde, une fois c'est la spoliation fiscale pour tout le monde, enfin c'est toujours la même chose, c'est on détruit les intérêts de la France pour des choses qui n'ont rien à voir avec la France. La France est un pays riche qui est assassiné par le socialisme. Aujourd'hui, vous avez deux millions de personnes, de français qui vivent à l'étranger pour échapper au matraquage socialiste. La France meurt du socialisme c'est une évidence. Le socialisme, y compris le socialisme promu par des partis de droite malheureusement. ” “Notre opposition au communisme, c'est l'opposition à la révolution qui prétend faire en sorte, qu'il n'y ai rien au dessus de l'homme, que les majorités parlementaires puissent changer la nature de l'homme, non les majorités parlementaire n'ont pas ce pouvoir ! ” Guillaume de Thieulloy, éditeur de presse et journaliste, s’oppose au communisme qui est contre la loi naturelle et contre nos consciences. Pour lui, le socialisme en France est un régime de parasites qui a assassiné la France, qui siphonne toute l’énergie, toute la force et tout le courage français.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé