La démocratie ou les talibans?

Le Canada en Afghanistan



Claude St-Hilaire
_ Professeur retraité de mathématiques, Septembre 2006

Lettres: Si le choix était entre la démocratie et les talibans, il n'y aurait pas de débats, évidemment.

Pour éviter un retour des talibans au pouvoir, il faut gagner l'appui de la population afghane. Cet appui est en train de se perdre (en particulier dans le sud) principalement pour les raisons suivantes :
- La lutte contre la culture du pavot. La médecine, partout dans le monde, a besoin de cette production pour les médicaments. Pourquoi ne pas confier pour un certain nombre d'années cette culture à l'Afghanistan qui a subi deux guerres en plus de la dictature des talibans ? Cette culture représente un revenu très important pour les paysans pauvres
- La corruption du régime. Au lieu d'appuyer inconditionnellement le gouvernement Karzaï corrompu, pourquoi ne pas avoir lié l'aide internationale à des exigences de lutte contre la corruption ?
- Les méthodes de lutte des militaires de l'OTAN. Ces méthodes semblent être les mêmes que celles de l'armée américaine en Irak. Par exemple, quand un militaire nous dit qu'ils ont tué 200 talibans dans des bombardements, je me pose la question s'il s'agit de seulement des talibans. S'il s'agit en majorité de civils innocents et de quelques talibans, alors cela aide à perdre l'appui de la population et sert à former de nouveaux opposants.

Si l'on ne peut pas gagner l'appui de la population, cette guerre contre les talibans est perdue d'avance. C'est dans ce contexte que se pose le débat sur l'implication du Canada en Afghanistan.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé