Émission La Joute LCN

LA CHASSE AUX ÉCUREUILS PÉQUISTES DOIT CESSER

LUC LAVOIE, UN BULLY

2bb8ce43ef05804cd985460b71b862d2

Tribune libre

Dddiva999 Dddiva999


J'aime les débats politiques depuis très longtemps. En démocratie, il faut débattre et les débats vigoureux ne me rebutent pas, avec les convictions viennent une expression souvent vigoureuse et enflammée. Je suis indépendantiste assumé, mais un Thomas Mulcair ou un Pierre Moreau, tout fédéralistes qu'ils sont, apportent une contribution valable aux débats, je l'admet. Les échangent doivent cependant se faire avec un minimum de bonne foi et surtout de respect. Un débatteur se démarque pour les mauvaises raisons, Luc Lavoie à LCN.


 


Oui, celui qui avait dit qu'il chassait les péquistes comme des écureuils, avec un fusil! Il est de retour et il sévit avec la même attitude de fort en gueule et d'intimidateur qui prend le more aux dents et qui manque de respect à ses contradicteurs. Dites : nationalisme, indépendance, syndicats, laïcité et protection du français et, dans un état second, comme possédé, il sortira sa cassette agressive, toujours la même, le nationalisme c'est l'extrême droite... Il se comporte comme un goon. Je veux bien qu'on fasse un spectacle, à l'occasion, mais tous les coups ne doivent pas être permis. C'est un provocateur, dans un conflit syndical, du côté patronal, il était le meilleur pour jeter de l'huile sur le feu. Il est peut-être celui que l'on voit le plus souvent à LCN. Le camp des nationalistes à LCN a perdu Pierre Nantel et Caroline St-Hilaire et les fédéralistes Yasmine Abdelfadel et Luc Lavoie se sont ajoutés. Il y a un bon équilibre des tendances politiques, mais encore faut-il qu'un Luc Lavoie, avec sa grosse voix, n'essaie pas d'enterrer ses interlocuteurs et de prendre tout le temps d'antenne.


 


Luc Lavoie déteint même sur les autres panélistes, le 14 mars, Mathieu Bock Côté, que j'aime bien quoique étourdissant et qui gagnerait à être plus concis, s'est fait tomber dessus par Yasmine Abdelfadel. Il parlait du français, de Sonia Lebel et de la loi fédérale sur le sujet. Abdelfadel a si bien fait la job de bras, que Lavoie a dit j'ai plus rien à dire. Une pomme pourrie gâte les autres. C'est un minimum pour débattre de reconnaître les faits, sinon, on embarque dans les faits alternatifs de Trump. Abdelfadel et Lavoie n'admettent pas le déclin du français au Québec, en particulier au cégep à Montréal. Les statistiques le prouvent. Ils n'admettent pas qu'une majorité de Québécois veulent le français au CÉGEP, pour les allophones et les francophones, opinion révélée par sondage. Qu'ils ne soient pas d'accord, aucun problème, qu'ils le disent, ça va, mais nier les faits ne passe pas et ajouter l'inélégance en plus, c'est trop!


 


MBC réplique, il cite le livre de Frédéric Bédard sur le déclin du français au Québec, Lavoie le confond, ça ne m'étonne pas, il ne semble pas toujours faire ses devoirs, avec Frédéric Bastien. Bock Côté le corrige. Qu'importe, Bastien est un moins que rien, tous dans le même sac des méchants séparatiss (sic) de cet intolérant de Lavoie. Imaginez donc, cet intolérant de Bastien affirme que l'immigration fait monter le prix des loyers. C'est la stricte vérité, Lavoie vous devriez savoir, en bon partisan du libre marché, que ça s'appelle la loi de l'offre et la demande, plus il y a de demande, plus les prix montent. Abdelfadel en rajoute, Bastien enseigne en anglais à Dawson. Des propos qui étonnent venant d'une fédéraliste acharnée! Bastien est boycottée par nos universités et cégeps francophones, malgré ses recherches exceptionnelles sur le rapatriement de la constitution, parce que trop nationaliste. Les multiculturalistes noyautent les sciences sociales, politiques et l'histoire. Tout lui semble permis, Lavoie qui donne des coups en bas de la ceinture à un collègue respectable de Québécor, Bastien. Il peut être en désaccord avec un confrère, mais il y a une manière de faire les choses. Jean Barbe, qui était blogueur chez Québécor, s'en était pris à Richard Martineau, le congédiement n'avait pas tardé.


 




  1. Lavoie est un un fomenteur d'intolérance incurable, par ses propos et son comportement, il n'a plus sa place en ondes, je serais tenté de dire si il l'a déjà eu. Le débat public ne s'en porterait que mieux et serait plus serein sans lui.




  2. Pierre Boucher




  3. Fonctionnaire retraité




  4. Québec




Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher54 articles

  • 55 341

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Normand Bélair Répondre

    18 mars 2022

    Totalement d'accord avec vous!


    Merci de le dire.