L'occident défend enfin ses valeurs fondamentales

La Belgique interdit la burqa, bientôt la France, à quand le Québec?

Misons sur l'effet d'entraînement salutaire jusqu'ici et partout ailleurs

Tribune libre


Les pays occidentaux sont en train de réagir sainement aux tentatives incessantes de l'islam radical et conquérant d'imposer à nos sociétés modernes des pratiques qui heurtent de plein fouet nos valeurs établies.


Dans un geste courageux, la Belgique interdit désormais la burqa dans l'espace public. La France suivra sous peu. Je cite:

Après des mois d’hésitation et de polémique, le gouvernement français a finalement opté pour une interdiction générale du voile intégral non seulement dans les services de l’État, mais dans l’ensemble de l’espace public. Comme en Belgique, le Conseil des ministres soumettra aux parlementaires un projet de loi interdisant le port de la burqa et du niqab dans les rues, les places et tous les autres lieux publics. Le projet de loi pourrait être voté par l’Assemblée nationale dès la fin juin.

Source:
http://www.vigile.net/Le-gouvernement-francais-a-tranche


Voici à ce propos un extrait du texte La Belgique s'apprête à interdire le port de la burqa dans l'espace public:

...le texte de loi traduit surtout la volonté des parlementaires de condamner la "radicalisation identitaire". "Il faut bannir les signes de soumission et d'inégalité", estime Éric Thiébaut.

"Bannir la burqa, c'est donner un signal éthique, se montrer solidaire de toutes celles qui sont forcées de la porter, faire respecter la dignité de la femme", explique Bart Somers.

Source:
http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/04/01/la-belgique-s-apprete-a-interdire-le-port-de-la-burqa-dans-l-espace-public_1327375_3214.html


Et maintenant un extrait de Novo Presse France validant les raisons de soutenir l'interdiction du voile. Il explique également en quoi le multiculturalisme est pernicieux, ce qui est particulièrement pertinent à ce que nous vivons au Québec.

« Les problématiques de l’intégration et du choix d’un modèle de société reviennent régulièrement dans l’actualité, à travers différents sujets comme le port du voile à l’école, les violences dans les quartiers en difficulté ou le statut de la femme dans certaines communautés.

Le multiculturalisme aboutit à une accentuation des différences identitaires menant, in fine, au communautarisme, à une forme de “babelisation” du vivre ensemble.

Je tiens enfin à souligner combien le port du voile intégral est contraire au principe de fraternité et,au-delà,au principe de civilité, du rapport à l’autre. Porter le voile intégral, c’est refuser absolument d’entrer en contact avec autrui ou, plus exactement, refuser la réciprocité : la femme ainsi vêtue s’arroge le droit de me voir mais me refuse le droit de la voir », dénonçant « la violence symbolique de cette non-réciprocité ».

Source:
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:M7e7fVRGKBgJ:fr.novopress.info/55456/burqa-la-belgique-legifere-la-france-tergiverse/+burqa+belgique&cd=5&hl=fr&ct=clnk&gl=fr


L'Italie et les Pays-Bas seront probablement les prochains à affirmer les valeurs de la société occidentale:

http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201004/22/01-4272965-la-burqua-un-sujet-nouveau-pour-leurope.php


Même l'Angleterre qui favorise habituellement le communautarisme (autant de ghettos que d'ethnies) commence à bouger dans le sens de l'émancipation. Déclaration de M. Tony Blair:

“Le voile islamique est une marque de séparation, c’est pour cela que cela met mal à l’aise certaines personnes extérieures à la communauté musulmane. Personne ne veut dire qu’on n’a pas le droit de porter le voile mais je pense que nous devons mener ce débat sur la manière d’intégrer les gens dans notre société”.
Source:
http://fr.euronews.net/2006/10/17/le-voile-islamique-une-marque-de-separation-selon-tony-blair/


Il n'y a pas de voile plus "léger", moins assujettissant, moins infériorisant pour la femme. Tous représentent le même symbole de soumission et d'inégalité que notre société condamne à juste titre. Et c'est à nous de défendre les droits de la femme face à ceux qui ne l'ont pas encore compris.

Il faut se réjouir de cette nouvelle loi qui aura un effet domino sur les autres pays occidentaux. Le Québec se doit d'emboîter le pas dans la défense des principes fondamentaux de la civilisation occidentale.

Source: la Belgique interdit la burqa dans la rue:

http://vigile.net/La-Belgique-interdit-la-burqa-dans
Réjean Labrie, de Québec, capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie501 articles

  • 955 223

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    10 mai 2010

    Pendant qu'on s'en prend aux quelques femmes qui portent un voile, on laisse le gouvernement de Jean Charest et sa suite d'incompétents et de magouilleurs nous voler et dilapider les finances publiques... Ce n'est encore qu'une manigance des décadents à la Charest pour nous divertir et nous éloigner de la vérité. Ces femmes qui portent un voile ne dérangent personne et elles ne volent personne, alors que nos prisons sont bourrées d'immigrés qui n'ont aucun lien avec ces femmes qui ont une culture à défendre. Pendant ce temps, nous pauvre petit peuple d'incultes, on s'imagine que ce sont ces femmes qui sont les vrais criminels à abattre! Il faut bien être perdus, inconscients et incultes pour s'en prendre aux gens qui osent défendre leur culture... Comment peut-on empêcher les gens cultivés à défendre leur culture, alors que nous en avons plus aucune... On leur a ouvert les portes du paradis de l'inculture, et en même temps, on les accuse de protéger ce que nous ne pouvons plus défendre...