Appel aux auteurs et commentateurs

L'orientation des contenus de Vigile

Le lien avec la souveraineté et le Québec d'abord?

Tribune libre


Avec les évènements des derniers jours, il serait peut-être bon de prendre un moment de réflexion sur les contenus abordés sur le site Vigile, qui a d'abord et avant tout pour mission de diffuser le message souverainiste, à mon sens.
Dans la revue de presse quotidienne, on nous présente, en plus de ce qui se passe au Québec, la situation politique de nombreux autres pays, comme la Lybie ou l'Égypte. Un certain nombre d'auteurs ont des sujets de prédilection comme l'évolution des luttes en Amérique du Sud, d'autres l'éternel conflit israélo-palestinien. En abordant ainsi tous les sujets de la scène internationale, on finit par ratisser large.
Alors, le débat que je propose à tous est le suivant: le site devrait-il se concentrer sur le thème de la souveraineté du Québec, incluant les autres endroits du monde qui ont les mêmes aspirations? Autrement dit, passer de site général à ce qui fait sa spécificité et sa raison d'être?
Réjean Labrie, de Québec, capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie607 articles

  • 1 129 884

Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 600 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



7 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    18 mars 2011


    Je suis un québécois indépendantiste, mais un humain avant tout. Vigile permet à ses collaborateurs d'écrire sur les luttes d'ailleurs, des luttes qui visent plus de liberté, davantage d'humanisme. On n'existe pas seulement pour soi, et nous sommes en relations avec les autres. La lutte du Lybien pour sa liberté me concerne, le combat du Darfour itou et ainsi de suite.
    Vigile est ouvert sur le monde et cela est parfait.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 mars 2011

    Ne donnons pas des munitions à ceux qui nous accusent d'être repliés sur nous-mêmes. Si notre destin est d'être un pays, il ne faut pas hésiter un instant à être présent au monde par nous-mêmes et pour nous-mêmes.
    Le sort des nations et de leur souveraineté nous concerne au plus haut point. Vigile en ce sens se pose comme un bon observatoire de l'indépendance et des souverainetés dans un monde en mutation qui nous a fait passer de de Gaulle à Sarkozy-Desmarais pour ne parler que de la France. C'est-à- dire de l'appui à notre cause à l'hostilité. Faut suivre ça, ça nous concerne.
    GV

  • Archives de Vigile Répondre

    18 mars 2011

    Je crois que la partie internationale est importante et il faut comprendre ce qui se passe dans le monde si on veut en faire parti.
    Sur le site c'est la redondance de quelques uns qui est ennuyante, mais comme il faut de tout pour faire un monde on peut s'en accomoder. Ce qui m'intéresse le plus ce sont ceux et celles qui nous donnent des informations bien documentées qui viennent en appui à la souveraineté.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 mars 2011

    La question est pertinente.
    Mais, personnellement, je pense qu'il est tout à notre honneur de naturellement discuter de la souveraineté du Québec en mettant ses différents aspects en parallèle avec des problèmes et situations étrangères.
    Le fait que cela se soit produit naturellement au fil des ans prouvent hors de tout doute, à mon sens, que les méchants séparatistes que nous sommes ne sont pas des êtres obtus, bornés et repliés sur eux-mêmes comme on se plaît tant à nous décrire.
    Cela démontre notre intelligence et notre maturité politique.
    Il y a bien quelques égarés qui ont écrit des niaiseries sur des sujets qu'ils ne maîtrisaient pas, mais cela ne vaut pas au millième le fait d'avoir une discussion riche, diversifiée et ouverte sur le monde.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 mars 2011

    D'accord avec M. Labrie ici.
    Nous concentrer sur la politique canadienne et québécoise, peut-être sur les mouvements du français et de l'anglais dans le monde et les expériences constitutionnelles originales qui pourraient nous servir de guides dans notre marche vers la pérennité du français et de la culture de souche, au Québec.
    Il va quand même demeurer des sujets "délicats" comme la burga, les meurtres pour l'honneur, les accommodements raisonnables ou pas, les congés religieux supplémentaires et les prières sur le trottoir, qui viennent avec l'accélération de l'immigration, ce qui pourrait accrocher la sensibilité des bonnes âmes pures.
    M. Facal vient de donner toute l'étendue de la frayeur que certains ont d'être taxés de collaborateurs d'un médium, accusé d'antisémitisme. Ayoye !

  • Archives de Vigile Répondre

    18 mars 2011

    M. Labrie,
    Bien que je trouve tout à fait compréhensible la réflexion que vous amenez aujourd'hui avec ce texte, je me dois de prendre position en faveur de l'approche actuelle et contre ce que vous proposez dans votre texte. En effet, bien que Vigile.net se consacre d'abord et avant tout (à mon avis) à DÉBATTRE de la souveraineté, et non simplement d'en diffuser le message (quel message, d'ailleurs, quand on pense que le principal parti supposément prônant cette souveraineté ne cesse de la remettre aux calendes grecques), je crois qu'il est tout à fait pertinent de suivre et s'informer sur ce qui se passe ailleurs.
    Pour ma part, je trouve instructif et important de jeter également un oeil sur ce qui se passe en Tunisie, en Égypte et au Wisconsin comme éléments de comparaison avec ce qui se passe ici. Il est tout aussi important et instructif de déborder également sur certains sujets plus ou moins connexes, car ces éléments apportent des points de vue supplémentaire sur la cause de la souveraineté. Je prendrai pour exemple mes propres articles touchant la DPJ. Y a t-il un lien direct entre les scandales de la DPJ et la cause de la souveraineté du Québec? Sur un strict plan ne concernant que la souveraineté politique du Québec, probablement pas. Mais quand on considère l'impact sociologique qu'un tel scandale a sur l'ensemble de la société québécoise, s'en prenant aux plus vulnérables de notre population, les jeunes, et que cette même DPJ compromet sérieusement l'avenir de ces mêmes jeunes, ceux-là même sur qui on compte un jour la faire, cette foutue souveraineté, et bien oui, je considère qu'il est important de dénoncer le scandale de la DPJ sur un site traitant d'abord et avant tout de souveraineté comme Vigile.net.
    Idem pour mes articles traitant de la nature de l'argent et du système bancaire. Idem pour ces autres articles, provenant de d'autres auteurs, touchant d'autres sujets ayant un lien avec le sujet principal, comme les liens entre l'argent, les lobbies (qu'ils soient pro-gaz-de-schiste ou pro-Israël) et l'influence qu'ils exercent sur notre gouvernement et notre démocratie.
    L'important selon moi étant d'abord et avant tout la libre circulation d'idées, dans le respect des faits et libre de toute opinion non-fondée ou diffamatoire.
    J'ai oublié qui a dit cette phrase, un américain, sûrement un ancien président... : "La protection constitutionnelle de la liberté d'expression ne vise pas à protéger le discours populaire. Le discours populaire, étant populaire, n'a pas besoin d'être protégé. C'est le discours impopulaire qui se doit d'être protégé, justement parce qu'impopulaire."
    Et voici qu'aujourd'hui, les discours tenus (ou une partie de ceux-ci) sur Vigile.net sont "impopulaires" auprès de certaines communautés, minoritaires et privilégiées, et qu'à cause de ça, il faudrait penser à s'auto-censurer afin d'éviter de produire des discours impopulaires, mais pourtant véridiques? Et surtout, sur la base de plaintes exagérées et non-fondées?
    Notre "démocratie" n'est-elle pas déjà suffisamment réduite en peau de chagrin que nous devions encore en diluer encore plus l'essence?
    Vraiment, je ne crois pas. Tout comme ces lecteurs de Vigile qui ont ré-affirmé leur support envers ce site, au point que certains d'entre eux vont mêm rediriger les donations prévues au Parti Québécois directement vers le site de Vigile.net.
    Notre (semblant de) démocratie est présentement attaqué de toutes parts. Ce n'est pas le temps de plier face aux diverses menaces fascisantes qui tente présentement de prendre le contrôle de notre société.
    Il en va de notre avenir collectif à nous tous, peu importe l'avènement ou non de la souveraineté québécoise.
    Sincèrement,
    Adam Richard

  • Nosco Répondre

    18 mars 2011

    M. Labrie, croyez-vous vraiment que notre lutte pour la liberté peut se faire en vase clos? La compréhension des combats de plusieurs peuples de la planète est indispensable à notre démarche. Je ne vois rien à changer sur vigile, sinon que de peser ses mots et de continuer notre devoir de vigilance envers tous ces « zizanistes » fédérés par l’appât du gain ($$$). Si certains sujets sont plus délicats que d’autres, il faut simplement se rappeler que les écrits restent…
    Merci Vigile, Merci M. Frappier
    Nosco