Entrevue sur le français avec Gaston Miron

Langue française — la « dynamique du déclin »


Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    9 septembre 2009

    Cette entrevue de 21 min. à la télévision avec Wilfrid Lemoine remonte au 31 octobre 1975.
    L’aliénation des Québécois-Français est clairement exposée avec enthousiasme et ferveur. Les nuances linguistiques apportées par Miron sur notre usage du français comme collectivité dont le français est la langue de communication met clairement en évidence notre « langue de calque » ou notre langue du « traduit du »qui a atteint la structure même du français et fait de l’anglais notre véritable ennemi bien plus que le « joual ». Et, finalement, c’est notre façon de penser qui est atteinte jusqu’à la racine.
    Pour ceux et celles qui aimeraient aller plus loin dans l’analyse de la colère de Gaston Miron, je leur suggérerais de lire la thèse de maîtrise de Lise Archambault consacrée à « L’expression de la colère dans L’Homme rapaillé de Gaston Miron » (Montréal, UQAM, Études littéraires, 2001). Une recherche sérieuse, méthodique et rigoureuse.
    1975-2009 : près de 35 ans plus tard ! Où en sommes-nous ?