«Chasse aux séparatistes»: pas d’accusation contre Luc Lavoie

6faebc0955948bf349d32c4fcc603e61

C'est sûr, c'est un fédéraliste ! Et on pardonne tout aux fédéralistes

Le commentateur politique Luc Lavoie n’a pas commis d’infraction criminelle en tenant ses propos controversés sur la « chasse aux séparatistes », tranche la Sûreté du Québec (SQ).


La SQ avait entamé une enquête après la phrase-choc dite le 3 octobre dernier lors de l’émission La joute, diffusée sur les ondes de la chaîne d’information continue LCN. Une plainte avait été déposée contre M. Lavoie.


Mardi, la SQ a fait savoir qu’après une analyse des propos tenus et après avoir rencontré l’intéressé, elle en arrive à la conclusion qu’il n’y a « pas de motif raisonnable de croire qu’une infraction criminelle a été commise », a indiqué au téléphone le sergent Daniel Thibodeau.


Bref, le dossier ne sera pas transféré au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui aurait pu déposer des accusations.


Le sergent n’a fourni aucun autre détail. On ignore qui a déposé la plainte.


Le commentateur avait été retiré des ondes du réseau TVA, mercredi dernier, le temps que la police mène à terme son enquête.


M. Lavoie a dit en ondes souhaiter faire « la chasse aux séparatistes », avant de s’excuser en soirée, voyant que sa déclaration avait déclenché un tollé sur les réseaux sociaux.


> Lire la suite de l'article sur Le Devoir