Géopolitique - Russie

Québec

Un jeu dangereux

Vladimir Poutine : l'OTAN cherche à pousser la Russie à la confrontation



L'OTAN envenime la situation, a déploré Vladimir Poutine, notamment en s'ingérant dans les affaires intérieures russes. Depuis l'investiture de Donald Trump, les Etats-Unis peinent à assigner une ligne claire à l'organisation politico-militaire.

Québec

Quelle est la part de propagande dans cet article ?

The Kremlin Is Starting to Worry About Trump

Vladimir Putin's entourage cheered the outcome of the U.S. election – until they saw exactly what they were dealing with.


In 2016, a senior Russian official explained to a group of visiting foreigners why the government had decided not to celebrate the upcoming 100th anniversary of the Bolshevik Revolution. Yes, it was a turning point in Russian history, he argued, and, yes, President Vladimir Putin sees today’s Russia as a successor to both the tsars and the Bolsheviks.

Québec

Une vision géostratégique extraordinaire

Le triple coup de maître de Vladimir Poutine



L’une des conséquences de l’intervention de Moscou en Syrie est l’ouverture à la marine russe d’un accès permanent à la Méditerranée. Le succès d’une telle politique dans laquelle les Tsars et l’URSS avaient échoué, nécessite la mise à disposition de points d’appui.

Québec

Elizabeth May fait son lit

Grandre-Bretagne: le gouvernement a publié son projet de loi sur le déclenchement du Brexit



Le gouvernement britannique a publié jeudi le projet de loi qu’il va soumettre au Parlement pour être autorisé à lancer les négociations de sortie de l’Union européenne, a annoncé le ministère chargé du Brexit.

Québec

«Poutine est en train de gagner la guerre en Syrie»

Colonel Jacques Hogard : « En Syrie, exit les États-Unis, les Occidentaux – dont la France, ridiculisée »



Le colonel (er) Jacques Hogard commente pour Boulevard Voltaire l’annonce de la trêve en Syrie, sous l’égide de la Russie, de la Turquie et de l’Iran. La Turquie se rapproche de Moscou, tout simplement parce que la Russie est en train de gagner la guerre en Syrie.

Québec

Effectivement très habile !

Die Welt: Poutine est le meilleur «virtuose géostratégique du monde»



La victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine et les comportements de plus en plus prorusses en Europe ont changé l’attitude sceptique du business mondial envers le Kremlin.

Québec

Une puissance militaire de premier niveau

L’armée russe va étonner par ses nouvelles trouvailles



L'adjoint au ministre de la Défense de la Russie Youri Borissov a rendu public que le nouveau Livre blanc sur la défense entériné jusqu'à 2025 prévoit la création des armes de très grande précision d'une nouvelle génération avec le réarmement consécutif de toute l'armée russe, selon l'agence d'information RIA-Novosti.

Québec

L'élection de Trump a eu des effets immédiats sur la politique intérieure de la Russie

Début de la croisade contre les libéraux en Russie



Suite à l’arrestation du ministre de l’économie russe Alexeï Oulioukaïev, Katehon publie l’analyse des cet événement des penseurs et économistes russes.

Une partie très serrée

La Russie face à son destin



La Russie n’est pas qu’une grande puissance militaire, une vieille nation, tendant, depuis l’arrivée de Vladimir Poutine à sa tête, à équilibrer les rapports de forces géopolitiques et économiques. Elle est aussi un pont naturel, à différents degrés, entre l’Europe et l’Asie, l’Occident et l’Orient.

Québec

La grande force de Poutine

La Russie a désamorcé le bluff du parti de la guerre



Depuis la machine (à fric) Clinton, soutenue par le complexe des médias et think tanks nouveaux cons(ervateurs) et nouveaux cons libéraux (soi-disant de gôche), à l’establishment britannique en passant par ses grandes gueules des merdias corporatistes, les Anglo-américains, auto-proclamés “leaders du monde libre” montent de plusieurs crans la diabolisation de la Russie et de son “poutinisme” à un niveau de pure incandescence.

Québec

On voit mal Obama accorder une telle entrevue à un média russe

Interview intégrale de Vladimir Poutine par Bloomberg



Le 1er Septembre, Vladimir Poutine a donné, à Vladivostok, une interview au rédacteur en chef de la société internationale de médias Bloomberg.

Québec

Le camp de la liberté des peuples

Russie: Révolution idéologique 2.0



Le 25 juillet 2016, après plus de deux années de sanctions occidentales qui ont partiellement atteint l’économie russe, notamment sur le plan monétaire avec un taux d’intérêt des banques centrales sur le rouble à plus de 10%, Vladimir Poutine a finalement donné son feu vert au club Stolypine contre les libéraux d’Alexeï Koudrinequi avaient amené la Russie dans une récession politiquement et économiquement dangereuse avec leur idéologie de libre marché «à l’occidentale».

Québec

Poutine fait le point

Poutine à Bloomberg : la Russie n’a pas besoin de l’effondrement de la zone euro



Avant le Forum économique oriental se tenant à Vladivostok les 2 et 3 septembre, Vladimir Poutine a accordé une interview à Bloomberg, lors de laquelle il a répondu à un éventail de questions. RT France revient sur ses passages les plus intéressants.

Québec

La Russie met fin aux expériences néo-libérales

Poutine : feu vert pour les nationalistes économiques en Russie



De nouveaux signes indiquant que la Russie envisage de se découpler du système économico-financier centré sur les États-Unis

Québec

Le rattachement de la Crimée revêt un caractère existentiel pour la Russie

Le FSB déjoue des attentats préparés par des agents du renseignement ukrainien en Crimée



Le Service fédéral de sécurité (FSB) russe a annoncé avoir empêché, en Crimée, des attentats terroristes et des incursions de membres du service de renseignement du ministère ukrainien de la Défense.

Québec

L'ours russe s'apprêterait-il à griffer ?

Danger ! Poutine devient vraiment menaçant envers les Etats-Unis.



Les Russes ont une manière bien à eux d’avertir. Ils préviennent plusieurs fois, préviennent de plus en plus. Préviennent de façon appuyée. C’est là qu’il faut faire très attention.

Québec

Brasse-camarades imminent en Russie

Poutine passe à la vitesse surmultipliée !



C’est une affirmation qui n’engage que moi, certes, mais qui est appuyée par un certain nombre de faits très récents. Moins signifiants un à un, la conjonction et l’interprétation de l’ensemble et de la façon dont ils interagissent nous en indiquent bien plus.

Québec

La Russie s'apprête à effectuer un virage économique important

Poutine : Non au néo-libéralisme, Oui au développement national



Après plus de deux ans d’aggravation de la croissance économique et une économie en difficulté avec un taux d’intérêt des banques centrales à 10,5%, l’attribution de nouveaux crédits qui pourraient stimuler la croissance est pratiquement impossible. Le président russe Vladimir Poutine a finalement brisé un bras de fer entre des factions internes. Le 25 juillet, il a exigé que le groupe économique appelé le Stolypine Club prépare des propositions pour stimuler la reprise de la croissance.

Québec

Poutine sur la corde raide

Le dilemme de Poutine, qui joue sa survie



Un reproche très net pour commencer cet article. On voudra bien m’excuser car je vais à la fois mettre les points sur les i, et à la fois tracer le paysage politique russe dans les mois qui viennent qui décidera de l’avenir de notre héros Poutine.

Québec

Grosse partie en vue pour Poutine

Poutine a la réelle intention de virer les Rothschild de la banque centrale russe



Le lord maire de la City, le quartier des affaires de la capitale britannique, John Stuttard, fit fin Mars 2007 une visite en Russie. Pas pour discuter le bout de gras. C’était l’époque où la Russie était encore sonnée par l’après chute du mur de Berlin et la présidence désastreuse du poivrot Eltsine.

Québec

Si vis pacem, para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre)

Comment la Russie se prépare à la Troisième Guerre Mondiale



J’ai récemment publié un article dans lequel j’ai essayé de discréditer quelques mythes populaires au sujet de la guerre moderne. A en juger par de nombreux commentaires reçus en réponse à ce texte, je dois dire que les mythes en question sont encore bien vivaces et que j’ai clairement échoué à convaincre de nombreux lecteurs.

Avec Trump à la présidence des États-Unis, «le politiquement correct risque de s’évanouir dans les limbes noires de l’oubli»

Vladimir Poutine super star dans son pays



Québec

Escalade dangereuse

«Les forces russes ont tiré au moins deux fois sur des avions israéliens» selon la presse israélienne



Selon The Times of Israel, citant un rapport paru vendredi matin dans le journal hébreu Yedioth Ahronoth, les forces russes auraient tiré sur des avions de l’armée de l’air israélienne à au moins deux reprises au cours des dernières semaines.

Québec

Salades américaines à la sauce tatare

Washington accuse la Russie de persécuter les Tatars



Le 13 avril 2016, la Justice a interdit le « Parlement tatar », une organisation séparatiste de Crimée soutenue par la Turquie et l’Ukraine. Selon l’acte d’accusation, c’est —ainsi que nous l’avions annoncé— cette association qui avait organisé le blocus des camions venant d’Ukraine et fait sauter les lignes électriques à haute tension, plongeant la péninsule dans l’obscurité et le froid.

Québec

Il faut s'attendre à un résultat intéressant

La Russie revoit sa conception de la politique étrangère



Le nouveau concept devrait être fondé sur «la transition vers une architecture polycentrique des relations internationales».

Québec

Les Américains déjoués sur toute la ligne

Comment la Russie a ruiné les plans américains en Crimée



La Crimée est comparée à un porte-avions pour une raison – ceux qui contrôlent la péninsule peuvent contrôler le territoire de tous les pays du bassin de la Mer Noire, c’est à dire La Turquie, la Bulgarie, la Roumanie, la Géorgie, l’Ukraine et la Russie. Cela veut dire que, maintenant, la Russie contrôle tout cet espace. Cependant, si, il y a deux ans, grâce à un référendum populaire, la Crimée n’était pas retournée dans le giron de la Russie, ce serait la bannière étoilée qui y flotterait aujourd’hui.

Québec

La Russie déploie ses armes dissuasives

Les systèmes Bastion et les missiles Onyx russes verrouillent les mers Noire et de Barents



La Flotte du Nord de la Fédération de Russie a déployé deux batteries nec-plus-ultra de systèmes de missiles côtiers « Bastion » K-300P, avec des missiles de croisière supersoniques « Onyx » P-800, sur la péninsule de Kola. L’entrée en scène de ces armes assure la protection de 1500 kilomètres de côte russe contre d’éventuels débarquements hostiles et crée une « zone morte » de 300 kilomètres pour les navires de l’OTAN dans la mer de Barents.

Québec

Le piège de Poutine

Moscou, rempart contre les jihadistes



Depuis 2012, Moscou tente de rallier les Occidentaux à sa cause : défendre la civilisation contre le jihadisme, comme jadis le monde s’était uni contre le nazisme. Pour cela, il a d’abord dissocié la Maison-Blanche des combattants qu’il considère comme «jihadistes» et que les États-Unis désignent comme «rebelles». Il tente aujourd’hui d’isoler la Turquie.