Une «mauvaise décision» de Washington, selon Couillard

8c4a69797b07aed1d34217a37d18c363

Québec se cache derrière Ottawa

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a annoncé jeudi que les États-Unis allaient appliquer vendredi d’importants tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium importés de l’Union européenne, du Mexique et du Canada.



La décision des États-Unis d’imposer des tarifs douaniers sur l’aluminium et l’acier va nuire aux Américains eux-mêmes, plaide le gouvernement québécois. 



« C’est une mauvaise décision pour les Américains. Ils viennent d’augmenter le coût de toute leur industrie manufacturière et de leur industrie de la défense, c’est totalement illogique », a réagi le premier ministre Philippe Couillard après l’annonce de la nouvelle jeudi matin. 


Toutefois, son gouvernement ne préconise pas une réplique par l’ajout de tarifs du côté canadien, du moins pour le moment. La ministre de l’Économie Dominique Anglade a déclaré à cet égard que ce n’était jamais une bonne idée de répliquer au protectionnisme par du protectionnisme. 



Elle a aussi souligné qu’une rencontre sur la question aurait lieu lundi en marge de la tenue du G7 et que le Québec avait des alliés importants dans ce dossier. 



Des tarifs douaniers de 25 % sur les importations d’acier et de 10 % sur l’aluminium doivent entrer en vigueur vendredi. 


> La suite sur Le Devoir.