ACTION COLLECTIVE

Une indemnisation monétaire pour la Conquête de 1759 nous est due

Intentons une action collective contre le gouvernement canadien : 1 million de dollars pour chaque Québécois de souche francophone

061fe9c4a8f540749cc92d121e7bc7b5

Tribune libre

Tous les Québécois de souche francophone méritent une indemnisation monétaire de 1 million de dollars chacun en réparation des affres et affronts soufferts depuis la Conquête anglaise de 1759, qui a mis fin à l'existence libre et productive que nous menions dans la Nouvelle-France que nos ancêtres avaient fondée.



Un regroupement d'avocats nationalistes québécois doit amorcer en notre nom une action collective (anciennement appelé un recours collectif) contre le gouvernement canadien visant à nous dédommager en toute justice de toutes les exactions commises envers notre peuple depuis lors par les Anglais.



Car figurativement parlant, c'est vraisemblablement bel et bien à nous que les couvertures contaminées à la variole de l'abject général Amherst étaient destinées. Et ce n'était que le début...



À Montréal, ce sont nos enfants à qui on faisait honte de parler français dans la cour d'école, comme les cajuns de la génération des parents de Zachary Richard: "Parler le français était interdit dans les écoles de Louisiane. ... et la punition corporelle des enfants », dit Zachary Richard. ... Mon grand-père paternel, lui, était puni, était frappé, était battu à l'école par ses enseignantes".



C'est notre culture qu'on a tenté de faire disparaître par tous les moyens.



Et c'est sans parler des plans de Lord Durham visant à nous faire rapetisser, rétrécir, jusqu'à la dissolution totale.



Photo ci-haut: le marquis de Montcalm donnant sa vie pour défendre la patrie


Nous devons exiger réparation pour 250 ans d'injustices et de tentatives d'oblitération commises envers la nation canadienne-française, le peuple fondateur de la Nouvelle-France.




Réclamons notre dû.



Notre peuple a été amplement lésé et bafoué, nous avons le droit d'être compensés monétairement pour toutes les ignominies que nous avons subies.



Ce sera une façon d'expier tous les torts qu'ils ont infligé à notre pauvre peuple opprimé pendant des siècles.



Par extension, tous les Canadiens-français des autres provinces devraient également y avoir droit, incluant bien entendu les Acadiens, impuissantes victimes cruellement déportées lors du Grand Dérangement.



Il va de soi que des excuses officielles devront être adressées à notre peuple par les autorités en place pour tout le mal qu'il nous ont infligé sans relâche.



Le point culminant de la cérémonie du versement des sommes dues devra comprendre d'abondantes larmes de commisération versées par le premier ministre Trudeau pour exprimer son mea culpa au nom de tous les Canadiens anglais oppresseurs, qui devraient avoir honte de leurs odieuses ignominies, et dont tous les ancêtres seront alors enfin reconnus comme étant une honte nationale, au même titre que les descendants des nazis en Allemagne continuent à en éprouver de la honte 4 générations plus tard.


Avocats nationalistes du Québec, à vous de jouer.



Regroupez-vous et passez à l'action. Fourbissez vos armes.


Vous avez un peuple tout entier à défendre.


Et c'est le vôtre autant que le nôtre.



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie514 articles

  • 969 925

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



1 commentaire