Un candidat à la chefferie du PQ dépose une plainte contre une journaliste de la CBC

0653f7ba61e39062fcd8a1ececd04e77

Bastien attaque le discours anti-québécois de la CBC


Frédéric Bastien, historien et candidat à la direction du Parti québécois, a déposé une plainte à l’ombudsman de Radio-Canada contre la chroniqueuse de la CBC Susan Riley, en raison de ses propos sur la présence du racisme au Québec qu’il juge « factuellement erronés ».


Dans l’édition de dimanche de Sunday Scrum, Mme Riley a affirmé que l’adoption de la Loi sur la laïcité prouve qu’il existe «un long historique de racisme anti-noir» au Québec et que « la xénophobie a des racines bien profondes dans l’histoire de la province ».Or, «il n’y a aucun rapport entre la religion et les races», justifie M. Bastien en entrevue à QUB Radio. 


Il juge qu’il s’agit d’une erreur de fait «évidente». Il a donc déposé une plainte afin qu’elle retire ses propos et cesse d’attaquer le Québec.



M. Bastien a profité de son entrevue avec Antoine Robitaille pour revenir sur ses propos controversés tenus à la mi-mai comme quoi « certains groupes religieux, comme les Juifs orthodoxes et une partie des musulmans » étaient plus enclins à ignorer les règles de confinement et de distanciation sociale. Sa réflexion avait été émise à partir d'informations eronnées sur une opération policière au Centre islamique du Québec.


Son commentaire avait généré de nombreux commentaires haineux et xénophobes, et le militant de longue date du PQ Lamine Foura avait affirmé « que des menteurs n’ont pas de place pour porter un projet aussi noble que l’indépendance du Québec ».


«J’avais affirmé que des constats d’infraction avaient été remis, mais il ne s’agissait que d’avertissements, a avoué M. Bastien. J’ai reconnu mon erreur et je me suis excusé. On a tous le droit à l’erreur.»