Un Canadien condamné à 26 ans de prison pour avoir appuyé des djihadistes

Bc8eb0ee9a5bfd067bb7ccb76c56cb82

Un djihadiste « canadien »...


Un Canadien a été condamné à 26 ans de prison aux États-Unis pour avoir appuyé un groupe djihadiste à l'origine d'un attentat-suicide perpétré en 2009 et qui avait tué cinq soldats américains en Irak.




La juge Roslynn Mauskopf a statué mardi sur le fait que Faruq Khalil Muhammad 'Isa avait joué un rôle limité dans le complot à partir du Canada et qu'il ne méritait pas une peine de prison à vie.


La peine a été prononcée à la Cour fédérale à Brooklyn, après la conclusion d'un accord de plaidoyer qui demeure sous scellé.


Plusieurs proches des victimes avaient demandé que l'accusé passe le reste de sa vie derrière les barreaux.



Mais la juge Mauskopf a souligné que le Canadien avait joué un rôle limité dans cette affaire et qu'il n'avait pas participé à la planification de l'attaque.


Faruq Khalil Muhammad 'Isa, un Canadien détenant aussi la citoyenneté irakienne, a plaidé coupable d'avoir envoyé de l'argent aux assaillants et de leur avoir fourni un soutien logistique.


Il avait été arrêté en 2011 en vertu d'un mandat américain lié à une enquête menée par les États-Unis, le Canada et la Tunisie.