Réplique à Jacques Noël

Suite à "Écoutons Nabila Ben Youssef"

La Louisiane est déjà là.

Tribune libre

« Il ne vous est jamais venu à l’idée », selon votre propre expression, monsieur Noël, que vous tenez un discours conservateur? Blanchir le tableau de notre système d’éducation, c’est nous maintenir volontairement dans la médiocrité, nous maintenir manipulables. C’est le discours élitiste et trompeur des politiciens qui nous vantent comme « les meilleurs du monde » en tout, mais qui confient leurs enfants à l'éducation privée, voire au baccalauréat international, même au lycée français, ou vont se faire opérer aux É.U.
Nous comparer aux Américains ou aux Italiens quant au niveau d’alphabétisation n’a rien d’équitable : leur bassin de cerveaux étant immensément supérieur à nos humbles 7 millions, que la moitié des leurs soient avariés porte moins à conséquence que pour nous… Que les Français soient plus sexistes que nous, les Hollandais plus homophobes ou les Suisses aussi vantards n’a rien pour nous consoler. Est-ce en camouflant nos incompétences que nous pourrons rivaliser à l’internationale dans notre efficacité de pays indépendant?
"Vous est-il jamais venu à l’idée" que nos facultés de génie et de médecine recrutent de plus en plus à l’étranger? Et surtout, dans nos administrations publiques et privées, quand nous en avons assez de patauger dans le Jell-O, à qui avons-nous recours?
Le pdg du futur CHUM : un Français (comme le Stade, ensuite compromis en magouilles)
À la Caisse de Dépôt et Placements : Sabia (Ontario)
Presse concentrée : Desmarais (Ontario)
Au Musée des Beaux-Arts : Bondil (France)
Premier Ministre : John James (Ottawa)
Immigration : K. Weil (West Island)
Orchestre Symphonique de Mtrl : Kent Nagano (Californie)
Canadiens de Mtrl : Russie
Faire-Valoir aux Kiwis : Boucar (Sénégal) etc.
Enfin pour boucler la boucle d’un billet appréciatif d’une jeune femme arabe drôlement bien intégrée, souhaitons bénéficier de son énergie pour survolter la détermination revendicatrice d’un peuple cultivé dans l’indolence.
J’entendais récemment Richard Séguin (grandi à Pointe-aux-Trembles les cheminées) larmoyer une complainte sur « une autre fin de semaine avant de savoir si l’usine va vraiment fermer ». Une ballade à tirer les larmes, dont ne se privait pas une partie d’un auditoire docile comme en bergerie, en dodelinant devant ce barde au ruine-babine, accordéon et violon… La résignation! Tout le portrait de ce qu’on trouve en Louisiane, dans ces petits bars à boudin et «crawfish », où la colère est tombée depuis longtemps, où les acculturés viennent le samedi soir pour un zaricot et un fait-dodo, pour se remémorer leurs ancêtres que la Queen a bafoués sans jamais les dédommager.

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre196 articles

  • 162 976

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    4 octobre 2011

    M. Noël,
    Vous êtes d’accord sur le constat : recrutement à l’étranger. Mais ceci serait-il nécessaire si notre bassin de cerveaux ne se vidait pas par défaut de scolarisation de notre population?
    Un peuple qui n’aurait pas baissé les bras, un peuple qu’on n’aurait pas lobotomisé par les méthodes assimilatrices (désinformé, sous-éduqué, désoeuvré, appauvri,
    « normalisé ») se laisserait-il piétiner par ses anciens Premiers Ministres mercenaires des pétrolières et gazières? Après Bouchard et Boisclair, P.-M. Johnson y allait récemment de son coup de gueule : « … quand je vois revenir ce débat politique récurrent où l'on s'imagine que le développement des ressources naturelles du Québec va se faire par l'État, je dis: on rêve?! Sur quelle planète vit-on? »…
    http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/332425/libre-echange-canada-europe-une-entente-possible-d-ici-noel
    Un peuple normal, qui ne se serait pas fait vider de sa masse critique de cerveaux, aurait depuis longtemps viré ces gouvernements parasites. Au lieu de gémir dans des « soirées multiculturelles » devant les criminelles fermetures d’usines, il se constituerait une force moderne d’administration pour aller chercher ce minerai lui-même, pour le transformer dans des usines autogérées et pour tirer la majeure partie du profit d’exportations internationales comme font les pays normaux. Et le reste à l'avenant.
    Un peuple normal… il aurait fallu… il y a longtemps déjà, dans les années ’80… mais cette peur, elle nous est venue de loin.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 octobre 2011

    Le lobby de l'analphabétisme est un lobby comme un autre. Un lobby comme les verts, le cancer, le suicide, les femmes battues, les gays.
    La stratégie est toujours la même: noircir le portrait pour justifier son existence et faire pleuvoir les subventions de l'organisme "chargé" de s'occuper de la question.
    Lorsqu'on arrive à 43% d'analphabètes au Québec, on rit des Québécois. (c'est comme dans le temps qu'on disait qu'on avait le 3e plus haut taux de suicide au monde, ce qui était complètement faux. C'est comme lorsqu'on parle d'homophobie alors que l'on est une des sociétés les plus ouvertes au monde de ce côté. C'est comme lorsqu'on nous cassait les oreilles avec les femmes battues)
    Je n'ai fait que rétablir les faits en comparant avec les Américains et les Suisses.
    Pour ce qui est du reste, je suis assez d'accord avec vous. Saviez-vous que la Faculté d'administation de l'Université Laval comptait huit profs tunisiens? A ce que je sache, la Tunisie n'est pas une référence dans ce domaine.