Le Québec au banc des accusés

Racisme systémique ou dénigrement systémique du Québec?

Je plaide non coupable

B45433f52d031151a613e3c2223a7c3d

Tribune libre

Racisme systémique ou dénigrement systémique du Québec?


 


La mort de George Floyd, aux mains de policiers racistes, est une tragédie qui se répète bien trop souvent. Trump a une longue feuille de route en racisme, méchanceté et inepties en tous genres. Il flatte les plus bas instincts, c'est comme ça qu'il s'est fait élire et qu'il compte garder le pouvoir, espérons que ce ne sera pas le cas. De nombreux blancs américains s'indignent et veulent que cela cesse. Si le fossé entre blancs et noirs américains peut rétrécir, tant mieux!


 


Je ne marche plus quand on parle de racisme systémique au Québec et qu'on nous met dans le même sac que nos voisins du sud. Le Québec n'est pas une société parfaite, montrez m'en une, rien qu'une. Nous sommes un des endroits dans le monde les plus pacifiques ou il y a le plus d'ouverture et de répartition de la richesse. Vous me direz que je ne suis pas noir et que je ne peux pas comprendre. Je vous répondrai que comme citoyen informé, j'ai le droit de participer à la conversation. J'ajouterai que je ne suis pas noir mais que je suis gai, agé de 64 ans et que je sais ce que c'est que se faire battre à l'école pour cause de différence.


 


On entend sans cesse Webster, artiste hip hop de Québec, sur ces questions. Premièrement son nom d'artiste est de l'appropriation culturelle, car le dictionnaire anglais Webster n'appartient pas à sa culture, en tant que Québécois d'origine sénégalaise. Je n'adhère pas à cette théorie d'appropriation culturelle, mais si c'est bon pour pitou, c'est bon pour minou! Les gens de couleur qui ont réussi au Québec, malgré une population de couleur minoritaire, sont très nombreux, Webster et sa sœur Marième, Karim Ouellet, Boucar Diouf, Grégory Charles, Anthony Kavanagh, Kim Richardson, Dany Laferrière et tant d'autres, il y en a dans pratiquement tous les domaines. Des populations blanches ont élu des députés noirs, Jean Alfred, Maka Kotto. Normand Brathwaite était l'animateur le mieux payé. Un pays rongé par le racisme le Québec?


 


Le racisme et l'esclavagisme sont une tache dans l'histoire de l'humanité. Le racisme existe et se retrouve dans tous les groupes humains, blancs, jaunes, noirs et autochtones. En Afrique noire on se faisit la guerre et les perdants étaient réduits en esclavage. Les Arabes ont fait plus d'esclaves que les Européens et ce jusqu'à beaucoup plus récemment, que les blancs d'Europe et d'Amérique. Les Japonais ont réduit à l'esclavage les Chinois pendant la 2e guerre mondioale. L'esclavage a existé en Nouvelle-France, mais il était très peu répandu, non, nos cabanes à sucre ne fonctionnaient pas avec des esclaves noirs au contraire des champs de coton dans le sud américain. Les autochtones, sauf les mohawks, se sont alliés à nos ancêtres parce qu'ils les traitaient mieux que les Anglais.


 




  1. Webster, comme plusieurs, vous avez déjà dit qu'il y a trop de blancs à Québec. Si je disais qu'il y a trop de noirs à Dakar, absurde! Un immigrant se voit offrir beaucoup au Québec, avec un minimum de volonté d'intégration. Une société paisible, un état de droit, la démocratie, un niveau de vie intéressant, un endroit ou les classes sociales n'ont pas la rigidité européenne, un filet social unique en Amérique du nord, chômage, aide sociale, assurance-maladie, assurance médicaments, congés parentaux, CPE, HLM, CHSLD, même si ils laissent à désirer, ils coûtent moins chers de loyer qu'en Ontario, pensions de vieillesse... Nous avons aussi la discrimination positive dans la fonction publique et la police, ce qui fait qu'une personne non-blanche sera préférée à un blanc, à compétence égale. À Radio-Canada, partout, c'est obligatoirement 25% de minorités.


     


    Être immigrant n'est pas facile, tout recommencer ailleurs dans un pays inconnu, tout ne peut être parfait à la première génération. C'est vrai au Québec et encore plus peut-être partout ailleurs. Immigrer c'est se sacrifier un peu pour que ses enfants en profitent. Si je vivais au Sénégal, comme blanc, je me sentirais regardé comme différent, c'est la nature humaine et c'est le lot de toutes les minorités visibles. Le Québec est un des endroits dans le monde ou au pourcentage de sa population on reçoit le pus d'immigrants, on ne peut pas tous les recevoir, on ne peut pas recevoir toute la misère du monde. Nous avons même dépassé notre capacité d'intégration. Nous ne sommes que deux pour-cent de francophones en Amérique du nord et nous sommes en déclin. Il faut comprendre cette nation,la nation québécoise, peuple conquis et qui souvent s'excuse d'exister. On nous a dit et répété, speak white, parlez l'anglais, seule langue respectable, nous étions les nègres blancs d'Amérique, à faibles revenus, vous ne pouvez pas écarter cette partie de notre histoire. Nous n'avons colonisé aucun territoire, c'est même le contraire. De grâce, ne nous décrivez pas en dominateurs, c'est ridicule! M. Webster vous dites pas d'amalgame, mais vous associez racisme et politique d'immigration du Québec, inacceptable, non je ne serai pas de votre manif, c'est le Québec que vous mettez au banc des accusés et il ne le mérite pas. Black is beautiful, vous avez raison d'être fier, mais la même fierté est aussi légitime pour le Québec français qui peut être fier de ses origines et de ses combats, ces deux fiertés ont le droit d'exister!




 


Pierre Boucher


Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher15 articles

  • 7 546

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • François Munyabagisha Répondre

    7 juin 2020

    Monsieur Boucher, vous etes dans le champs sur au moins 3 plans.


    Monsieur Boucher, vous êtes dans le champs sur au moins 3 plans.


    1- "policiers racistes"! Faux. Ce n'est pas parce qu'une certaine masse le pense que ce sera vrai. Ces policiers sont des crapules, publiques. Ils sont dressés pour tuer, n'importe qui. D'ailleurs, la plupart de leurs chefs leur servent de modèle. Les anciens présidents Roosevelt, Nixon, Clinton, Bush, Obama, n'ont-ils pas excellé au texto de gâchettes rapides et barbares, tuants froidement, sans états d’âme, des etrangers? Au Qc, notre police est-elle différente? Elle porte des armes, et ne se gène pas pour les pointer contre les citoyens!  Tous les citoyens, indistinctement. Vous m'opposerez peut-être le fait que des noirs sont plus nombreux a croiser ces criminels publics. Je vous rappellerais alors qu'au début de ce siècle au Qc plus de 30% des noirs étaient exclus au travail pour moins de 10% des blancs! Etait-ce symptomatique d'un racisme québécois?


    2- "des noirs réussissent au Qc"! Vous devez être bien informé, comme vous le dites. Alors, faites le même exercice, pour les "blancs". Croyez vous nous faire lire sur votre listing des panseurs de plaies, en série, comme ces immigrants de montreal?


    3- "Etre un immigrant, c'est pas facile"! qu'en savez vous, juste? Vous êtes s gaie, mais pas immigrant, si je vous ais bien compris. Etre un immigrant, c'est être un entrepreneur. pas facile, c'est vrai. Mais ailleurs des immigrants sont millionnaires, présidents, généraux. Qu'en est-il au Québec? En fait, nos élites sont immigrantes. des italiens, des français, des ..... Le problème: certains immigrants font écran aux droits des 1eres Nations et croient juste de prendre leurs places. Est-ce raciste? je ne crois pas. Plutôt de la paresse stupide. Que faire, que dire?


  • Marie-Louise Morgane Répondre

    6 juin 2020


    Commentaire posé, réfléchi et pertinent, monsieur Boucher. 


    Notre ami Webster (Aly Ndiaye) - à ne pas confondre, n'est-ce pas, avec quelque Robert... Larousse que ce soit - peut aller se rhabiller devant votre prose à fois la sereine et articulée. 


    Hélas, ce n'est pas les Pierre Boucher que les réseaux de télévision, Radio-Canada au premier chef (mais point seulement), privilégient aux "Webster" (et aux Émilie Nicolas de ce monde). 


    Aux heures de grande écoute... 


    Et c'est franchement lamentable. Et parfaitement indigne d'une société évoluée. 


    Comme si nous vivions réellement dans une république de cocotiers. 


    Citoyen Pierre, je vous salue cordialement 


    ML Morgane