Michael Bliss

Tribune libre


Bonsoir Madame Kay,

Je ne suis pas très impressionné par le texte de [votre savant professeur "emeritus" Michael Bliss->3105] dans votre journal. [Quelqu'un lui a répondu->3131].

Encore un autre au Canada qui nous cherche des puces et veut nous accuser d'antisémitisme, de la manière la plus malhonnête. Évidemment, lorsqu'il s'agit de Kwibek bashing, alors tous les coups sont permis.

Je suis né à Montréal et j'y ai été élevé. Ma mère achetait nos vêtements chez son ami Sam Rabinovitch et se moquait des curés qui la poussaient à aller acheter chez Dupuis & Frères, qu'elle n'aimait pas du tout. Elle ne craignait pas les Juifs et les trouvait amusants.

La seule trace d'antisémitisme que je n'ai jamais vue au cours de ma vie de Montréalais de souche, et encore, c'était précisément lorsque les religieux à l'école nous poussaient à aller acheter dans les magasins tenus par des Canadiens français, pour la simple raison que ces magasins envoyaient des ristournes aux communautés religieuses. Par exemple: Le magasin Gagnon, sur la rue Wellington au coin de l'Église, à Verdun, avait envoyé presqu'un million aux communautés religieuses, qui avaient également profité de Dupuis & Frères.

La politique est affaire d'intérêts et de rapports de forces, non de sentiments ou ressentiments. Vous êtes assez intelligente pour le comprendre.

Les thèses de Michael Bliss me font penser à ces séances d'associations libres chez les psychiâtres.
Elles ont peu à voir avec les règles élémentaires de la logique et de l'épistémologie classique. Et Michael Bliss croit sans doute que ses idées iront loin dans la défense de la "Canadian Unity"??

Salutations

René Marcel Sauvé

Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 231 246

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé