MENUS DE PASTA, UNE ARNAQUE VICIEUSE DE LA GAZETTE

Tribune libre

Jacques Barolet a commenté
LE SCANDALE DES MENUS DE PASTA ET DE L'OQLF EST EN FAIT UNE ARNAQUE VICIEUSE DE LA GAZETTE.
Suite à une plainte auprès de l'Office québécois de la langue française parce qu'il s'était vu remettre une carte de menu en anglais avec l'équivalent en italien, le plaignant (que je connais personnellement) et l'agent qui a enquêté le cas, se sont vus ridiculiser par Don Macpherson de la Gazette et Massimo Lecas du restaurant Buena Notte.
Le menu anglais présenté au plaignant lors des faits était celui-ci :
http://buonanotte.com/blog/english/wp-content/uploads/2011/02/BN_2012_Winter_ENG_SUPPER_Lunch.jpg
Mais lorsque l'agent s'est présenté au restaurant Buena Notte, on lui a remis un autre menu, celui-ci :
http://buonanotte.com/blog/wp-content/uploads/2011/01/BN_2012_Winter_FRENCH_SUPPER_Lunch.jpg
DEVANT LES FAUSSES INFORMATIONS RAPPORTÉES PAR THE GAZETTE, L'OQLF S'EST RÉCUSÉ SANS AVOIR VÉRIFIÉ AUPRÈS DU PLAIGNANT.
ON DOIT S'ATTENDRE À DE NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS EN DÉBUT DE SEMAINE.

Featured 2985a9f8ba1f3c6f4f8cd1587cd591cb

Laurent Desbois92 articles

  • 75 432

Ex-franco-hors Québec, d’origines métis et acadienne, fier Québécois depuis plus de quarante ans, et canadian… par la force des choses et temporairement …. sur papiers seulement!





Laissez un commentaire



8 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    10 mars 2013

    Je lis n'importe quoi! L'OLF impose à tous de se plier à l'affichage en français. Je travaille chez Bombardier Aéronautique et le travail énorme de francisation est en marche depuis un bon moment. C'est un travail colossal mais qui participe à la conservation de notre belle langue. Ces guéguerres médiatiques sont idiotes et n'amènent aucune solution. Cette dernière viendra peut-être de chacun de nous. En Italie, je me ferai donc un plaisir d'apprendre l'italien et de commander mes repas en italien. Prego!

  • Archives de Vigile Répondre

    2 mars 2013

    2013-03-02 L’inspecteur de l’Office québécois de la langue française (OQLF) qui s’est rendu au restaurant Buonanotte a peut-être fait preuve de zèle, mais il a tout de même escamoté l’objet de la plainte sur laquelle il devait enquêter, estime le plaignant à la base de ce qui est devenu le « Pastagate ». Car la plainte portait sur la présence de l’anglais sur un menu, pas de l’italien.
    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/372332/buonanotte-la-plainte-originale-ne-portait-pas-sur-l-italien
    Serions en présence d'inspecteurs ayant été formés par le gouvernement Charest?

  • Archives de Vigile Répondre

    1 mars 2013

    Louise Harel confirme au début de l'entrevue avec Dutrizac que selon ses infos,le menu présenté au plaignant était en anglais et que ce n'était pas à cause du mot ''pasta'' que l'OQLF a levé le drapeau.
    Mais vous avez raison de parler d'arnaque,lorsque le 2eme menu présenté à L'OQLF était français-italien et que la Gazette invente une histoire au sujet du mot ''pasta''.
    http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=166299
    Mais j'avoue que je n'en reviens pas de voir l'absence de réaction énergique du parti au pouvoir,tant face à CJAD et Richard Henry Bain que face à la Gazette.
    Mario Beaulieu donne à Benoît Dutrizac sa position sur les interventions récentes de l'OQLF :
    http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=166325

  • Archives de Vigile Répondre

    28 février 2013

    D'abord, merci pour les explications. Je ne comprenais pas cette histoire de «pasta» supposément dénoncée par l'Office de la langue française. Ça ne tenait pas debout. Par contre, ce qui me trouble vraiment beaucoup, c'est de voir combien de Québécois ont cru cette histoire. Est-ce normal pour un peuple d'avoir une si pauvre opinion de soi ? Merci encore pour votre «vigilance» :)

  • Serge Jean Répondre

    27 février 2013

    Pourquoi aller manger dans un restaurant anglophone, plutôt qu'aller encourager l'autre qui fonctionne encore en français, même si c'est plus loin parfois? Pourquoi manger enragé, et mettre du travail inutile à tenter de faire intervenir une autorité qui se traîne les pieds? Ne se serait-il pas plus facile de faire crever de faim les commercants qui se foutent de nous?
    C'est l'argent qui tient tout, et en continuant à aller manger dans un restaurant anglophone sur un territoire francophone de fait, eh bien on finance soi-même son assimilation. Faites-les cerver de faim, c'est bien plus simple et efficace.
    Cessons de financer ce qui nous détruit. Il y a un petit effort parfois contraignant à faire, mais il faut le faire, c'est le moyen le plus efficace de réussite. Boycottons tout ce qui est possible de boycotter si l'on veut que le vent change de bord. Il faut le faire avant de disparaître.
    Jean

  • Archives de Vigile Répondre

    26 février 2013

    Un menu a deux faces comme le visage a deux face de Don Macpherson.
    La campagne de salissage de l'OLQF et contre la loi 101 entretenu par La Presse s'appuie sur ce genre de propagande vicieuse .
    Depuis des années Gesca n'as jamais eu de cesse de s'en prendre a l'application de la loi 101 sous toutes sortes de prétexte .
    En reprenant la propagande raciste de The Gazette contre la loi 101 et sa campagne de salissage envers l'OQLF, Gesca croit maintenant avoir une cause .

  • Alain Maronani Répondre

    26 février 2013

    @Reponse a anonyme...
    Parce que ces compagnies, Canadian Tire, etc, ont ce que les petits commercants n'ont pas....
    Des avocats pour se défendre....
    La possibilitée de créer beaucoup d'ennuis à l'OLF...
    La possibilitée de créer beaucoup d'emplois et de déménager...ailleurs, pour certains.
    Comme je l'ai dit avant, l'OLF se garde bien de chercher des poux a...
    CGI dont le président 12 ans au Quebec ne parle pas un mot de francais ( 1 milliard de $ d'investissement par la Caisse de Dépôt...), 6000 emplois à Montreal...
    Bombardier Aerospace...
    CAE....
    Cirque du Soleil...he oui...en anglais...
    Matrox
    Heroux Devtek
    SNC-Lavalin
    Une grande partie de l'industrie du jeu électronique
    La quasi totalité de la grappe aéronautique.
    etc...
    Si vous accédez les sites web vous découvrirez que les sites se présentnte d'abord en anglais...l'OLF est particulièrement discrète sur le web...
    Evidemment on préfère poursuivre des dépanneurs vietnamiens, des restaurants, bref des gens qui n'ont pas de pouvoirs, c'est moins dangereux...faire des manchettes de journaux, payer des inspecteurs, dont on peut se demander l'utilité, avec nos taxes...nous sommes riches n'est-ce pas ?
    "Tous les restos du centre-ville qui ont des menus anglais ou du personnel qui ne parlent qu’anglais ?"
    Ah oui...je suis très souvent dans le centre-ville, les menus sont en francais et en anglais, parfois en chinois en plus, je suis toujours servi en francais, ce n'est pas le cas dans Park Extension...Vous venez souvent à Montréal ?
    La Gazette en rajoute, surement, on les connait, mais l'histoire est ridicule...et le client avait simplement a demander une carte en francais, qui est disponible...au moins cela nous a mis "sur la map', incluant l'Italie...les journaux francais (Nouvel Observateur, etc..), d'autres..
    Tout de suite les chevaliers de la rectitude crient au complot...on nous veux du mal...c'est pour couler la loi 14, la théorie du complot se met en route, etc...
    Vous avez-lu le projet de loi 14 ?
    Rien sur les Cegep...
    Strictement rien pour la langue de travail...sauf pour les PME que l'on peut pressurer (voir plus haut...).
    On ne contrôle déjà pas les grandes entreprises qui font ce qu'elles veulent, manque de moyens et de volonté, expliquez-moi comment on va s'occuper des PME ?
    Rien en direction des grandes entreprises...pas un hasard.
    On demande aux citoyens de se mobiliser, comment, pourquoi, avec quels moyens, pour défendre la langue francaise. Veux t-on nous transformer en délateurs permanents ?
    Aucun moyen financier supplémentaire, pas plus de moyens d'ailleurs pour la formation en francais des immigrants, laissés à eux-mêmes...
    etc...
    La ministre Diane de Courcy a battu en retraite, sentant bien le ridicule de la situation.
    Si votre ami avait été un tant soit peu constant il aurait pu aller manger ailleurs...ce qu'il n'a pas fait si je comprends bien...

  • Archives de Vigile Répondre

    26 février 2013

    Pourquoi ne se sont-ils jamais occupés des plaintes concernant CANADIAN TIRE, Yellow, tous les restos du centre-ville qui ont des menus anglais ou du personnel qui ne parlent qu'anglais ?
    C'est drôle...ils ne sont pas zèlés avec les anglos...
    Un de nos pires ennemis l'Office de la langue française qu'il faut abolir.