Les questions qu’on ne posera pas à Mario Dumont au débat des chefs!

Spécial Élection Québec 2008



Dans le comté de Rivière-du-Loup, est-ce que Mario Dumont a été un aussi bon député qu’il le prétend? Malheureusement, les faits infirment tout à fait cette prétention. Aussi, j’aimerais bien que Mario Dumont réponde aux questions suivantes :
- Pourquoi Mario Dumont n’a-t-il pas réagi quand, juste avant les élections fédérales du mois dernier, le ministre Jean-Pierre Blackburn a annoncé tout un train de coupures dans l’aide aux entrepreneurs des régions?
- Pourquoi n’a-t-il pas dit un mot sur le projet de la refonte de la carte électorale qui touche particulièrement les comtés de Témiscouata et de Rivière-du-Loup?
- Pourquoi, après vanté l’aide de 20 millions de dollars accordée aux régions-ressources, a-t-il viré capot et demandé l’abolition de ce programme? Seulement parce que la Beauce a violemment protesté en demandant d’être elle aussi considérée comme une région-ressource, ce qu’on lui a refusé? Plutôt que de prendre la défense et de la Beauce et du Bas Saint-Laurent, Mario Dumont a tout simplement suggéré qu’on laisse tomber ce programme pourtant essentiel au développement de l’économie sociale et à celui des petits entrepreneurs. Est-ce vraiment ce qu’on appelle un député qui a à cœur les intérêts de ses électeurs?
- Sans même attendre que le Bape ait fait rapport, que les comités de citoyens se soient prononcés et que les études des firmes soient complétées, Mario Dumont a pris le parti d’appuyer sans restriction les projets de Rabaska, de Gros-Cacouna, des minicentrales électriques et des parcs éoliens dans le Bas Saint-Laurent. L’écologie, pas important! La détérioration de la qualité de vie, on s’en fout! Le danger que pourrait représenter tous ces projets pour notre sécurité, on s’en fout encore! La raison d’un tel empressement ne serait-elle pas la suivante : L’ADQ recevant 94% de ses fonds électoraux des grosses entreprises, Mario Dumont n’a-t-il pas sacrifié son comté pour leur rendre l’ascenseur?
- Plus de 33% des citoyennes et des citoyens du comté de Rivière-du-Loup vivent sous le seuil de la pauvreté. Depuis qu’il est député, Mario Dumont s’est-il préoccupé une seule fois de leur existence, sinon pour jouer indignement au mariole-macoute avec eux?
- Dans son mea culpa de dimanche le 16 novembre dernier, Mario Dumont, qui gagne près de 200 mille dollars par année comme chef de l’Opposition officielle, n’a pas parlé du 50 000$ qu’il reçoit de son parti, pour ainsi dire sous la table et sans même que son Exécutif n’ait été mis au courant. Plutôt que de faire amende honorable et de remettre à son parti l’argent qu’il lui a pris, pourquoi Mario Dumont s’est-il arrangé avec Jean Charest (qui reçoit lui-même75 000$ annuellement de son parti) pour étouffer l’affaire en l’envoyant dans une commission parlementaire qui ne sera pas formée avant des lunes?
Voilà quelques-unes des questions qui devraient être posées à Mario Dumont au débat des chefs. Mais vous pouvez parier ce qu’il vous reste de placements et de rentes qu’il n’en sera rien!
Et vive la démocratie!
Lundi, le 24 novembre 2008
Victor-Lévy Beaulieu

Candidat indépendantiste indépendant

Comté de Rivière-du-Loup

1 418 851-8888

Vlb2000@bellnet.ca
Site internet : [www.vlbcandidat.org->www.vlbcandidat.org]

Featured 5237d98cba169e3be9ae4314536f8eca

Victor-Lévy Beaulieu84 articles

  • 81 426

Victor-Lévy Beaulieu participe de la démesure des personnages qui habitent son œuvre. Autant de livres que d'années vécues, souligne-t-il à la blague, comme pour atténuer l'espèce de vertige que l'on peut éprouver devant une œuvre aussi imposante et singulière. Une bonne trentaine de romans, une douzaine d'essais et autant de pièces de théâtre ; des adaptations pour la télévision





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé