GLOBALISME

Les progressistes et les libéraux détruisent nos libertés

Géopolitique - État-nation c. Oligarchie mondialiste

Pierre-Yves Rougeyron, président du Cercle Aristote



« De gens qui s'estiment progressistes et on ne voit pas très bien où est le progrès, et qui veulent nous interdire de retourner à ce que nos peuples et nos nations ont toujours été. » 



« Ils s'appellent progressistes, alors que ce sont des décadents, excusez-moi, parce que ils aiment la société quand elle tombe, ils aiment les comportement asociaux, ils aiment la destruction de leur propre pays. »



« C'est horrible, ce sont des gens qui au nom de la démocratie, du social, de l'ouverture, de l'inclusivité, pour parler comme eux, se comportent comme des flics. Ce sont des gens qui se sont prétendus libéraux qui ont détruit ma liberté. »



Pierre-Yves Rougeyron, président du Cercle Aristote, nous livre son analyse sur le progressisme et le libéralisme qui au nom de la démocratie détruisent nos libertés.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé