John Baird rencontrera, demain, les marionnettes de la Coalition nationale syrie

Les deux crimes de la Syrie

Les guerres sales et secrètes des pétrolières

Tribune libre

En faisant quelques recherches sur la Syrie, je suis arrivé à deux raisons qui pourraient expliquer pourquoi la Syrie est en guerre : la première serait son non-alignement sur l’Occident néocolonial et la deuxième son conflit avec les pétrolières?
Le premier crime de la Syrie serait son non-alignement sur l'Occident néocolonial, prédateur, impérialiste, totalitaire, aux ordres du sionisme financier et militaire international. Sa grande culpabilité est d’avoir refusé de s’agenouiller au pied du Nouvel Ordre Mondial américano-sioniste. Bachar Al-Assad a osé soutenir les mouvements de résistants de la région, de la Palestine, de Gaza, du Liban, en passant par l'Iran, etc. Mourra-t-il comme Saddam Hussein d’Irak ou Mouammar Kadhafi de Libye, les armes à la main pour défendre son pays, son peuple, contre tout génocide et fanatisme religieux? Les pays laïques de Moyen-Orient sont en train d’être détruits et de disparaître peu à peu. Al-Qaïda sert bien les forces de l’OTAN pour faire ce sale boulot.
Le compte à rebours a commencé pour le grand État syrien. Les infrastructures sont détruites, le commerce et la production industrielle paralysés. Le pays est attaqué de partout, par des dizaines de milliers de fanatiques, armés par la Turquie et les forces de l’Otan en provenance du Qatar et de l’Arabie saoudite. Avec le guerrier Stephen Harper, on est loin du temps de Lester B. Pearson, le fondateur des casques bleus, les soldats de la paix, institués suite à la crise de Suez en 1956. Cet esprit humanitaire semble révolu puisqu’on y préfère les frappes humanitaires. Si Bachar Al-Assad tombe, des marionnettes fondamentalistes, sanguinaires, intolérantes, racistes, fanatiques, vomissant sur la démocratie, s’empareront du pouvoir et imposeront la charia (comme les Frères musulmans tendent de le faire en Tunisie, en Libye, en Égypte, en Afghanistan, en Irak, etc.) à toute une population multiethnique et religieuse qui vivait en paix jusqu’à aujourd’hui. Installées au pouvoir, ces marionnettes se soumettront aux volontés de l’Empire.
Cela dit, toute la lumière est loin d’être faite sur cette sale guerre de la Syrie. Les dessous de cette guerre impérialiste viennent des visées pétrolières de cette région. Elle est issue d’un conflit. L’opposition qui oppose l’I.P.C. (Iraq Petroleum Company) à la Syrie, porte sur le transport, par oléoduc, du pétrole irakien de Kirkouk, à travers le territoire syrien, vers son port Banias et le port libanais de Tripoli. Et quelles sont les pétrolières intéressées? L’I.P.C. est sous le contrôle de cinq consortiums d’entreprises privées de nationalités différentes : le groupe britannique (British Petroleum Co), le groupe hollando-britannique (Royal Dutch Shell), le groupe américain (Near East Development Co), le groupe Gulbenkian et la C.F.P. (Compagnie Française des Pétroles). Pensez-vous que ces pétrolières vont laisser un pays non-aligné comme la Syrie se mettre en travers leur chemin pour stopper leur enrichissement et leur contrôle sur cette ressource naturelle où elle est abondante dans cette région du globe? À la lumière de ce que je viens de découvrir, contre qui se bat Bachar Al-Assad? Vat-il gagner contre ces fanatiques, extrémistes, égorgeurs d'Alaouites, de Chrétiens, de civils à la solde de ces pétrolières? Quel est l’objectif du ministre Baird de rencontrer, demain, les marionnettes de l’opposition syrienne C.N.S? À vous d’en juger! Marius MORIN

Featured 8c0f59ed26d0671347255ad7ccf3e7ea

Marius Morin130 articles

  • 120 463

Citoyen du Québec, Laval, Formation universitaire, Retraité toujours
interpellé par l'actualité socio-politique

Laval





Laissez un commentaire



11 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    13 décembre 2012

    L’Arabie Saoudite envoie des condamnés à mort mener le Jihad en Syrie
    Un document inquiétant estampillé « très confidentiel », datant d’avril 2012, émanant du ministère saoudien de l’intérieur, confirme l’envoi de condamnés à mort combattre en Syrie.
    11 décembre 2012
    Très confidentiel (*)
    Royaume d’Arabie saoudite
    Ministère de l’intérieur
    Son excellence le général Seoud al Thounayane
    Bureau secret du ministère de l’intérieur
    25/05/1433 hégire
    Salutation et bénédiction d’Allah
    Suite au télégramme du bureau royal N° 112 en date du 19/04/1433 hégire.
    Dans les prisons du royaume des détenus (105 Yéménites, 21 Palestiniens, 212 Saoudiens, 96 Soudanais, 254 Syriens, 82 Jordaniens, 68 Somaliens, 32 Afghans, 194 Egyptiens, 203 Pakistanais, 23 Irakiens et 44 Koweïtis) accusés de trafic de drogues, de meurtre, de viol, méritant le châtiment de la charia islamique et de l’exécution par l’épée -en accord avec eux- seront graciés en échange d’aller combattre pour le Jihad en Syrie après entrainement et équipement. Un salaire mensuel sera versé à leurs familles et leurs proches qui se verront interdits de voyager en dehors de l’Arabie Saoudite.
    Veuillez agréer mes salutations.
    Abdallah ben Ali al Rmeizan
    Directeur du bureau du suivi au ministère de l’interieur
    Copie au directeur du Comité pour ordonner le Bien et prohiber les actes impies.
    Copie aux renseignements généraux
    [Fin]
    Document original en arabe (*)

    URL : http://www.silviacattori.net/article4033.html
    (*) Traduction de l’arabe par Fayrouz
    ----------------------------------------
    Certains Vigiliens connaissent l'Arabe et pourraient certifier la traduction. Cependant c'est l'authenticité de document qui m'intéresserait. Silvia Cattori (dont la grand-mère juive est morte durant la Seconde Guerre Mondiale) ne mettrait pas n'importe quoi sur son blogue, mais peut elle avoir bien assuré l'authenticité, ou a-t-elle jugé l'information comme trop importante pour être retenue ?

  • Archives de Vigile Répondre

    12 décembre 2012


    Peut-être une petite lueur d’espoir pour la Syrie.
    Le site web WhiteHouse.gov, celui de la maison Blanche, vient de recevoir une nouvelle pétition qui exige que l’administration Obama cesse tout financement et tout soutien aux terroristes et aux extrémistes qui pullulent en Syrie. (1)
    (1) http://allainjules.com/2012/12/12/petition-syrie-quand-les-americains-refusent-que-leur-pays-renverse-bachar-al-assad

  • Archives de Vigile Répondre

    12 décembre 2012

    Voici un complément d’information aux commentaires que j’ai beaucoup appréciés de la part des lecteurs. Les pions-marionnettes de l’Occident ne sont pas si spirituels et désincarnés que ça. Le nouveau cheikh spirituel Ahmad Moaz Al-Khatib, choisi par l’Occident et imposé à la Coalition nationale syrienne, a de multiples visages. Voilà un grand inconnu du public alors qu’il agit dans l’ombre. Ce Syrien vivant récemment au Caire, admirateur d’Oussama Ben Laden, fait partie de la confrérie des Frères musulmans. « Dans ses écrits, il qualifie les personnes de religion juive d’« ennemis de Dieu » et les musulmans chiites d’« hérétiques réjectionnistes », autant d’épithètes qui valent condamnation à mort. » Une fois de plus les États-Unis et l’OTAN placent leurs pions-marionnettes pour reconfigurer tout le Moyen-Orient et exploiter au maximum ses ressources naturelles en gaz et pétrole. Au diable les populations, l’humanitaire, la démocratie, vive le fric et le pouvoir.

  • Serge Charbonneau Répondre

    12 décembre 2012

    « Les pays laïques de Moyen-Orient sont en train d’être détruits et de disparaître peu à peu. Al-Qaïda sert bien les forces de l’OTAN pour faire ce sale boulot. »
    Al-Qaïda a toujours bien servi les objectifs des prédateurs mondiaux. Al-Qaïda sert soit de prétexte à une guerre comme en Afghanistan ou sert à faire le sale boulot (la guerre immonde sur le terrain) comme en Libye et maintenant en Syrie.
    Il est clairement démontré qu'Al-Qaïda a été favorisée, voire créée avec l'aide précieux des États-Unis.
    D'ailleurs, la tristement hilarante Clinton le déclare clairement ici:
    http://www.youtube.com/watch?v=Osc2o5Vs4Z8
    « Installées au pouvoir, ces marionnettes se soumettront aux volontés de l’Empire.
    Je ne crois pas que ces fanatiques soient des marionnettes. Ils sont des fanatiques "utiles" et «incontrôlables».
    Insatallés au pouvoir, ces gens ne s'occupent qu'à faire respecter leur fanatique code religieux et se foutent éperdument des basses considérations terrestres comme les ressources énergétiques ou l'ingérence étrangère dans l'économie de leur Pays. D'ailleurs, ces gens n'ont pas vraiment de Pays. Leur "Pays" est celui de allah «allah ô akbar» !
    C'est finalement le type de personne idéal pour les prédateurs occidentaux qui réquisitionnent partout les réserves énergétiques (pétrole, gaz) et les ressources naturelles (mines, agriculture).
    «Quel est l’objectif du ministre Baird de rencontrer, demain, les marionnettes de l’opposition syrienne C.N.S ? »
    Chose sûre à 100% Baird se fout totalement du bien-être des Syriens et des Syriennes, comme il se fout du bien-être des Libyens et surtout des Libyennes. Baird est un servile serviteur des prédateurs néolibéraux. Baird est le pion prêt à mettre en action les forces armées canadiennes pour que les prédateurs mondiaux prennent le contrôle politique et énergétique du territoire syrien.
    Baird comme tous ces guerriers prêts à aller bombarder massivement et tuer massivement des dizaines de milliers de vies syriennes, devrait être arrêté et emprisonné à vie. Ces tueurs à cravates sont un danger pour tous les peuples de la planète qui refusent de se soumettre au dictat des lois économiques et politiques visant à soumettre 99% des gens pour satisfaire l'opulence du 1% qui les exploitent.
    Voici un document vidéo très intéressant nous éclairant sur certaines réalités dont nos journalistes professionnels s'évertuent à nous cacher:
    http://www.youtube.com/watch?v=K4NoRpz9zuU&feature=player_embedded
    Il s'agit d'un excellent reportage présenté sur Canal + à l'émission «Spécial investigation».
    À voir:
    « Gaz et pétrole : guerres secrètes »
    http://www.youtube.com/watch?v=K4NoRpz9zuU&feature=player_embedded
    Serge Charbonneau
    Québec

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2012

    Monsieur Morin,
    Par inadvertance, je n'ai pas signé le commentaire plus haut, dont la dernière phrase est la suivante:
    Vive le Québec libre !

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2012

    Monsieur Morin,
    En opposition de la propagande que nous subissons quotidiennement, je vous remercie pour votre article qui met en évidence la réalité géopolitique de la Syrie.
    En effet, la soumission du Canada envers l'entité sioniste est une démonstration d'une lâcheté déshonorante sans précédent. Espérons qu'un Québec indépendant se dissociera totalement de ce soutien inconditionnel au régime sanguinaire d'Apartheid institutionnalisé en Israël.
    Le PQ ne pourrait-il pas se prononcer courageusement à ce sujet ? Pourrait-il parler de souveraineté pour la Syrie et pour la Palestine ? NON et NON! Le PQ ne parle même pas d'indépendance pour le Québec.
    Monsieur Morin, permettez-moi de remercier Vigile pour son ouverture exemplaire sur le monde. Remarquablement, les indépendantistes sont loin du repli identitaire qui fige certaines communautés, linguistiques, ethniques, et religieuses, dans un communautarisme xénophobe. En effet, les indépendantistes représentent un exemple d'ouverture et de tolérance qui devrait inspirer tous les citoyens du Québec.
    Vive le Québec libre !

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2012

    Malheureusement, les liens Internet semblent embrouillés volontairement, nouvel essai.
    Le ministre John Baird et Israël : une image vaut mille mots, mais lesquels ? (Radio-Canada.http://blogues.radio-canada.ca/ombudsman/archives/1486ca)
    http://davidouellette.files.wordpress.com/2012/02/screen-shot-2012-02-19-at-7-39-30-pm.png

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2012

    Voici à l'oeuvre sur le terrain les groupes supportés par Baird et Harper.
    http://www.youtube.com/watch?v=qKVEs3cW11w
    Non, ce ne sont pas les soldats d'Assad qui égorgent. C'est clair avec le genre de vêtements et les armes choisies.
    Pas d'armes chimiques en jeu.
    Le vidéo pourrait disparaître de YT comme d'autres à cause de la nature violente des images.

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2012

    M.Morin
    La politique étrangère canadienne, ça fait parti du passé. Dorénavant, seul Israël décide pour les canadiens à Ottawa, utilisant l’entête du gouvernement canadien dans les lettres consullaires.
    Le ministre John Baird et Israël : une image vaut mille mots, mais lesquels ? (Radio-Canada.ca)
    Le plaignant est M. David Ouellette, directeur associé, affaires publiques (Québec) du Centre consultatif des relations juives et israéliennes, un groupe qui défend les intérêts de la communauté juive canadienne, et d’Israël. Il estime que Radio-Canada a choisi une photo sans rapport avec le sujet traité pour illustrer l’article en question, donnant à penser aux lecteurs que le ministre Baird soutient Israël de façon « servile ». Voici comment il s’exprime à ce sujet :
    « L’image en question, écrit-il, montre le ministre accroupi après avoir déposé une gerbe au mémorial israélien Yad Vashem pour les victimes de la Shoah, comme sont invités à le faire tous les dignitaires étrangers en visite officielle en Israël. L’image est accompagnée de la légende suivante : « Le ministre John Baird lors de sa visite en Israël ».
    http://blogues.radio-canada.ca/ombu...
    Un autre grand moment de journalisme à Radio-Canada II
    http://davidouellette.files.wordpre...

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2012


    Pour appuyer vos dires M.Morin, Voici les clauses du protocole de Doha : (1)
    1- réduction du nombre des soldats de l’armée syrienne à 50 000 ;
    2- la Syrie ne pourra faire valoir son droit à sa souveraineté sur le Golan que par les moyens politiques. Les deux parties signeront des accords de paix sous l’égide des Etats-Unis et du Qatar ;
    3- la Syrie doit se débarrasser, sous la supervision des Etats-Unis, de toutes ses armes chimiques et bactériologiques et de la totalité de ses missiles. Cette opération doit se dérouler sur les terres de Jordanie ;
    4- annulation de toute revendication de souveraineté sur Liwa Iskandaroun et désistement au profit de la Turquie de certains villages frontaliers habités par les Turkmènes dans les « mouhafadhas » d’Alep et d’Idlib ;
    5- renvoi de tous les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan, ceux recherchés par la Turquie lui seront livrés. Inscription de ce parti sur la liste des organisations terroristes ;
    6- annulation de tous les accords et conventions signés avec la Russie et la Chine dans les domaines des forages du sous-sol et de l’armement ;
    7- permettre le passage à travers le territoire syrien d’un gazoduc qatari à destination de la Turquie puis de l’Europe ;
    8- permettre le passage à travers le territoire syrien des conduites d’eau en provenance du barrage Atatürk et à destination d’Israël ;
    9- le Qatar et les Emirats arabes unis s’engagent à reconstruire ce qui a été détruit par la guerre en Syrie à la condition que leurs sociétés aient l’exclusivité de la reconstruction et de l’exploitation du pétrole et gaz syrien ;
    10- gel des relations avec l’Iran, la Russie et la Chine ;
    11- rompre les relations avec Hezbollah et les mouvements de résistance palestinienne ;
    12- le régime syrien sera islamique et non salafiste ;
    13- le présent accord entrera en application dès la prise du pouvoir » (par l’opposition, Ndlr).
    Pauvre Syrie, si jamais elle tombe aux mains de ces barbares.
    ----------------------------------------------
    (1) http://www.egaliteetreconciliation.fr/Syrie-vs-Israel-15336.html

  • Oscar Fortin Répondre

    11 décembre 2012

    Merci M. Morin pour cette analyse qui dit bien, en peu de mots, les dessous qui alimentent cette guerre non avouée, mais bien réelle et cruelle. Évidemment que le Canada, comme un petit caniche, suit l'empire sans se soucier de savoir ce qu'en pensent les canadiens non encore contaminés par la propagande médiatique.
    Nous vivons vraiment un début de siècle comme la fin d'un monde qui se révèle sous son vrai visage de prédateurs et de tueurs. Par contre, des héros et des martyrs semblent nous ouvrir la voie vers un tout autre monde, marqué, celui-là, par la solidarité, la justice, la vérité et la compassion.