CHSLD

Le Jour de la marmotte, version québécoise

A02b1c7b6f7c753d95c53c8df98332b6

Tribune libre

 


En écoutant les commentaires de la ministre des Aînés, Marguerite Blais, au cours de l’émission Enquête, et en lisant les articles parus dans divers médias dans lesquels la protectrice du citoyen, Marie Rinfret, intervient sévèrement sur la situation catastrophique dans les CHSLD depuis des décennies, j’ai ressenti la curieuse impression que les personnes âgées du Québec étaient condamnées à jouer dans une version québécoise du Jour de la marmotte où les jours, les mois, les années se suivent et se ressemblent…

En effet, autant Marguerite Blais, pendant toutes ces années sous divers gouvernements à titre des responsables des Aînés, nous fait part de son désarroi devant le sentiment d’impuissance qu’elle a vécu et qu’elle vit encore à ce jour à changer le cours des événements, autant Marie Rinfret est exaspérée par le nombre de rapports qu’elle a réalisés dénonçant le laxisme de l’État à mettre en place ses recommandations pour redresser la situation dans les CHSLD.

Plus de 4 000 personnes âgées sont décédées dans les CHSLD des suites de la COVID-19 depuis le début de la pandémie. C’est près de 80 % des décès au Québec. Une situation dramatique et inacceptable. Par contre, je ne crois pas que l’heure soit à la recherche des personnes imputables d’une telle hécatombe. Je crois plutôt que tous les intervenants doivent faire leur propre examen de conscience, et s’attèlent ensuite à apporter les correctifs nécessaires pour faire en sorte qu’une telle catastrophe humanitaire ne se reproduise plus jamais. 

Le jour de la marmotte doit disparaître définitivement des écrans dans les CHSLD du Québec. Nos personnes âgées méritent mieux qu’une mort par déshydratation dans notre siècle dit évolué… L’heure est à la réparation, voire à la refonte du système de santé eu égard aux CHSLD, et c’est devenu extrêmement urgent!

https://www.journaldequebec.com/2020/09/24/la-protectrice-du-citoyen-denonce-limmobilisme-de-letat

https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-09-24/hecatombe-dans-les-chsld/marguerite-blais-ecorche-legault-et-arruda.php


Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1486 articles

  • 1 112 064

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé