Le gouvernement Legault atteint ses cibles en réduction de l’immigration

E0297c6a326e8640fc79935431ab2f4b

L'invasion migratoire se poursuit : plus de 71 000 nouveaux arrivants en 2019 selon le JdM


Le gouvernement Legault a atteint ses cibles de réduction en immigration en 2019.   


Selon des données obtenues par TVA Nouvelles, le ministre de l'Immigration a respecté son engagement de réduire le nombre d'immigrants admis au Québec en 2019, alors que plusieurs croyaient qu'Ottawa s'opposerait à l'orientation prise par le gouvernement Legault.         


Le plan d'immigration du ministre Simon Jolin-Barrette prévoyait une cible allant de 38 000 à 42 000 personnes admises en 2019.      


Au 31 décembre dernier, selon les données du ministère de l'Immigration, le Québec a reçu 40 546 immigrants.     


Le gouvernement s'était engagé à réduire les seuils en insistant sur le fait, comme le disait le premier ministre Legault, qu'il fallait «en prendre moins pour en prendre soin».     


Pour le volet de l'immigration économique, le Québec a reçu, en 2019, 23 114 travailleurs qualifiés et 19 086 gens d'affaires. Quelque 9682 immigrants ont été accueillis en vertu du programme de regroupement familial, tandis que 19 310 réfugiés sont venus s'installer au Québec.     


Lors du dépôt de son plan d'immigration, le ministre Jolin-Barrette a promis de hausser progressivement les seuils dans une fourchette de 43 000 à 44 500 en 2020, afin de répondre à la pénurie de main-d’œuvre.     


Le gouvernement a investi 70 millions de dollars afin d'améliorer la francisation et l'intégration des immigrants.      


La mise en place du système Arrima doit aussi permettre aux entreprises d'avoir accès plus facilement à de la main-d’œuvre.     


Rappelons que Québec a obtenu 250 millions de dollars du fédéral pour l'accueil de demandeurs d’asile en 2017.     








Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.