Encore une déception

La fausse loi 62

Une idée de fou d'un Premier ministre sans colonne vertébrale.

Tribune libre


On a pensé durant un court instant que le Premier ministre avait une colonne vertébrale. On a eu tort, les transplantations de colonnes vertébrales n'existent pas. La ministre Stéphanie Vallée a eu tort elle aussi de croire que son boss avait de la suite dans les idées, elle a été obligée de reculer, de dire le contraire en ce qui concerne le voile et le niqab dans les transports en commun. Les deux horreurs dont le Québec est davantage victime que les autres provinces, vont continuer à détériorer l'image de notre  province et même que ça va empirer. Que faire? On peut toujours gueuler autant qu'on voudra, un couillon reste un couillon. Il nous faut à tout prix déloger le couillon. Il n'y a pas d'autres solutions.  


Qui aurait cru qu'on puisse faire une loi sans pénalité telle la loi ou (fausse loi) 62 ? Une loi sans pénalité n'est pas une loi, c'est une recommandation,  rien de plus. On peut se passer d'un exercice aussi futile, une pure perte de temps. La liberté religieuse n'est pas un passe-partout pour le désordre social, encore moins des habitudes culturelles qui ne font pas partie d'une religion. Le niqab et la burqa sont des emblèmes du djihad islamique, qui est une guerre de religion, une guerre politique contre notre société. On vient ici pour nous faire ouvertement une  guerre de religion et sous prétexte de liberté religieuse ou d'opinion, nous devrions accepter qu'une telle chose se produise et transformer radicalement notre société pour faire plaisir à tous  ceux qu'on accueille.  Où a-t-on la tête? Notre province est en train de devenir un asile de fous. Pourquoi devrait-on accepter une telle stupidité?  Si on accepte en principe de laisser tout le monde porter un masque, allons-nous permettre à tout le monde de porter le masque d'Anonymus? Où est la logique? Un masque d'Anonymus ou le niqab et la burqa, où est la différence? Va-t-il falloir fonder une religion du nom des Anonymes, anonymes  aux yeux des hommes pour n'être vu qu'aux yeux de Dieu et de n'être redevable qu'à Lui pour que l'on comprenne l'hypocrise, la fourberie d'une telle chose? Cela me rappelle une farce de taverne. Un individu ayant un peu trop bu, se lève et déclare : Dieu seul est mon maître. Un autre se lève et dit : je suis Dieu, et il lui assène un bon coup de poing sur la gueule qui le renverse et lui fait comprendre qu'entre Dieu et les hommes, il y a beaucoup d'intermédiaires. Notre territoire n'est plus une province mais une taverne où n'importe qui s'arroge le droit de troubler l'espace publique en nous faisant une guerre de religion et politique. Cette manière d'agir est anti-fraternelle et est un rejet notre société. On veut se distinguer de notre société et former une autre société totalement différente de la nôtre. Et porter du noir, c'est encore pire, cela signifie vivre en votre société, (la nôtre)  est une vie de deuil pour nous. Dans leur esprit, notre société est une forme de camp de concentration, de travail, rien de plus, les réjouissances avec vous (nous), ce n'est pas possible. On veut tellement se dissocier de notre société que c'est à se demander pourquoi ces gens-là veulent vivre ici. La manière dont les musulmans agissent est une façon de dire, nous vous haïssons au plus haut degré. Il est grand temps que les débordements cessent. Si on permet aux musulmans de nous faire une guerre de religion,en contestant de mille et une façons tout ce qu'on fait, pourquoi les autres tels les sikhs ne le feraient pas aussi?


Notre PM, petit minus, devrait porter un masque et disparaître de la scène politique et laisser la place à une personne  qui a une colonne vertébrale, autrement dit, qui possède un peu de jugement, de discernement.  Conclusion: une image de paix et de fraternité avec les musulmans ici dans notre province, ce n'est pas possible. Ces gens-là contestent tout ce qu'on fait et nous font la guerre même avec les tribunaux. Quand aurons-nous le courage de nous faire respecter? Avec un petit minus qui nous représente. ça n'arrivera jamais.  . 



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé