La CAQ se débarrasse d’une candidate gênante

53e69b40c3d431c1b8ff665cfbd4ef81

Future candidate caquiste expulsée en raison de son soutien à Trump ?


La CAQ laisse tomber Karen Cliffe, qui avait fait les manchettes en raison de son appui à Donald Trump, car elle a déjà commis des gestes «très graves et contrevenant au code d’éthique» de son employeur dans le passé, a appris Le Journal.


«Notre enquête démontre que vous avez parachevé plusieurs contrats clients, que vous avez touché des commissions sans obtenir de signature de leur part et dans certains cas, sans même obtenir leur autorisation préalable», peut-on lire dans une lettre de cessation d’emploi destinée à Mme Cliffe et qui se trouve dans un document judiciaire obtenu par notre Bureau parlementaire.


Mis au courant de cette situation, le parti de François Legault a décidé de rompre ses liens avec Mme Cliffe, qui devait représenter la formation politique dans la circonscription de Nelligan.


«Des vérifications récentes démontrent que Mme Cliffe ne nous a pas dit toute la vérité quant à son passé professionnel», a-t-on indiqué au Journal.


Le groupe Pages Jaunes (GPJ) a congédié Mme Cliffe en 2007 après plusieurs mesures disciplinaires. L’entreprise argue qu’elle faisait preuve d’absentéisme chronique et refusait de participer à des réunions de travail.


Mais GPJ s’inquiétait davantage de la relation difficile qu’entretenait Mme Cliffe avec ses clients. «Nous avons reçu des plaintes de vos clients [...] Certains n’ont pas autorisé des annonces que nous avons publiées dans l’annuaire, ils n’ont pas été contactés. J’ai dû parler personnellement avec certains d’entre eux, qui m’ont indiqué qu’ils ont signé des contrats sous pression et sous de faux prétextes», peut-on lire dans une lettre envoyée à Mme Cliffe par son employeur.


«Nous considérons ces gestes comme très graves, inacceptables, contrevenant au code d’éthique et directive de l’entreprise donc, totalement contraires à nos valeurs corporatives et susceptibles d’affecter très sérieusement nos relations avec nos clients», apprend-on dans sa lettre de licenciement.


La candidature de Mme Cliffe dans Nelligan a été annoncée le 9 avril par le chef caquiste François Legault. «Karen est une entrepreneure qui cumule plus de vingt ans d’expérience dans le domaine de la vente», se félicitait-il.


Elle avait fait les manchettes la semaine dernière après que le Journal ait révélé qu’elle invectivait régulièrement le média américain CNN sur Twitter, qualifiant le média de «canal de potins» qui «craint» et qui présente de «fausses histoires» et des «récits biaisés».


Elle s’en prenait particulièrement à l’animateur de CNN Tonight, Don Lemon en réclamant à plusieurs reprises sa démission à de nombreuses reprises. Le compte Twitter de la candidate a été supprimé quelques minutes à peine après la publication de cet article.