Pendant que Mm Couillard et Legault font les coqs dans leur cantine à hot-dogs...

Il est où le PQ…?

C31e22eeb0607cfcd9bb8f0c4037a20c

Tribune libre

Nonobstant la campagne publicitaire syndicale anti-CAQ et anti-PLQ qui, par ricochet, favorise le PQ, on ne peut pas dire que le parti de Jean-François Lisée fait la une des manchettes par les temps qui courent, à moins que ce ne soit les journées de canicule qui maintiennent le chef dans une léthargie chronique.


En effet, pendant que Mm Couillard et Legault font les coqs dans leur cantine à hot-dogs tout en distribuant des poignées de mains à leurs admirateurs, vêtus de leur complet de politicien par des journées de 30 degrés, aucun signe de vie ne transpire de la bourgade péquiste.


À ce sujet, la dernière sortie de M. Lisée dont j’ai souvenance réfère à la dernière année où les Bleus de l’équipe de soccer de France avaient remporté la victoire tout comme le PQ lors de la même année, ce qui a fait prédire au chef du PQ que le même scénario se répèterait cette année… Avouons que la comparaison n’a rien pour fouetter les ardeurs des souverainistes!


Même si la campagne électorale officielle n’est pas encore amorcée, il m’apparaîtrait opportun, voire essentielle, que Jean-François Lisée et sa troupe rendent visite aux amateurs québécois des terrasses pour tout au moins donner signe de vie et tenter de remonter tant bien que mal la longue pente qui les maintient loin en troisième position lors des derniers sondages… En attendant, on ne peut que se demander il est où le PQ? 





Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1181 articles

  • 1 177 805

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com




Author extra bg

L'anglais de Manon


Author extra bg

QS et les médias


Author extra bg

Si j'avais su...


Author extra bg

Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Jean-Pierre Répondre

    26 juillet 2018

    Que ce soit au réseau TVA ou à Radio-Canada, les seuls moments où on entend parler du PQ c'est lorsqu'il y a controverse ou ambiguité sur les propos des gens reliés à ce parti. Les journalistes politiques des deux grands réseaux se font un méchant plaisir à discréditer ce parti alors qu'il représente la plus grande vgarantie quant aux acquis sociaux dont il est et fut l'instigateur. Quel réseau aura l'objectivité de nous dire que seul le PQ a un programme réaliste sans trop de promesses coûteuses? 


    A-t-on parlé de la dernière controverse concernant cette candidate de la CAQ au sujet du  racisme systémique?




  • François Ricard Répondre

    26 juillet 2018

    Il est où le PQ dans Vigile?


    À part quelques interventions pour le vilipender, c'est le grand silence.


    Et ceci dure depuis que Lisée est devenu chef. 



    • Christian Rivard Répondre

      26 juillet 2018

      Vigile.Québec n'est pas à la solde du PQ. Cette communauté est un ennemi du fédéralisme canadien et de son État profond, un adversaire de la gauche régressive, mais un allié de la gauche patriote et de la droite patriote. Vigile.Québec est souverainiste et anti-globaliste. La direction de Vigile met en valeur les bons coups de nos alliés et met en lumière les mauvais coups de nos adversaires. Si le PQ est absent de Vigile, ce n'est pas de notre volonté. À la course à la chefferie du PQ, Vigile.Québec a explicitement appuyé Jean-François Lisée (même s'il a des tendances globalistes) et Martine Ouellet au travers ses textes et ses émissions de Point de Bascule. Être sympathique n'exclut pas la critique.


      Christian B. Rivard, président, Vigile.Québec