Référendum

Frédéric Bastien, le courage de la lucidité et de la franchise!

La pensée magique ne nous mènera nulle part

0ab285dc96e2f45c2d6773db90bd7092

Tribune libre

FRÉDÉRIC BASTIEN,devant le comité national des jeunes du PQ, n'a pas promis l'université gratuite, il l'a dit, il ne fait pas de clientélisme. Il tient le même discours, peu importe le groupe. BASTIEN n'est pas référendiste, il est indépendantiste et responsable.Il ne promet pas un référendum dans la minute suivant l'élection du PQ.


L'indépendance est à 25-30% dans les sondages. Doubler les appuis à l'indépendance à court terme est hélas, illusoire, c'est de la pensée magique, il n'y a pas d'appétit pour un référendum et vous le savez, si vous êtes le moindrement à l'écoute de ce l'humeur populaire. Je mets au défi les tenants d'un référendum rapide de me dire concrètement comment ils vont le gagner. Je désire ardemment l'indépendance, mais je ne veux pas la compromettre, le Bloc québécois est à 40% dans les sondages, tant mieux, mais c'est parce qu'il ne peut pas faire l'indépendance et ça les électeurs le savent. Vraisemblablement, le prochain gouvernement, avec quatre partis, sera élu avec bien moins que 50% des votes. Une 3e défaite référendaire causerait trop de dommages. Il ne faut pas compromettre notre avenir par une démarche peut-être séduisante, mais trop risquée. Boisclair a promis un référendum le PQ a mangé une raclée, devancé par l'ADQ. Péladeau a levé le poing, malgré la populaire charte des valeurs, la campagne a dérapée, le PQ a mangé une dégelée.


Risquer, oui, mais calculer le risque. Les actions de BASTIEN ont déjà donné des résultats, fait une belle démonstration de la partialité du système judiciaire. il a fait reculer la magistrature, c'est très encourageant pour la suite des choses et il n'est même pas le chef!.


1e mandat, négociation, 2e mandat référendum. 1e mandat forcer une négociation, par l'arrêt de la cour suprême qui oblige l'autre partie à négocier, si une résolution de l'Assemblée nationale en ce sens est adoptée, pour protéger la loi 21 sur la laicité. Cette négociation va faire augmenter l'appui à l'indépendance, on va en parler et démontrer l'hostilté du Canada au particularisme du Québec. Si on fait des gains, on crée une dynamique, l'envie collective d'aller plus loin, de faire d'autres gains. Si on perd, on ne perd rien, c'est le statu quo, on fait l'ultime démonstration qu'il faut faire l'indépendance. La laicité est très populaire. Nous n'attendons pas passivement un référendum, nous le préparons. Un plan jamais essayé, audacieux et responsable!


Pierre Boucher


Québec


 


Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher9 articles

  • 4 895

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé