Environnement et pétrole au menu de François Hollande

7ab3f5756481513f384433892925bfa0

Après Sarkozy, Hollande affiche sa soumission aux ordres de l'Empire Desmarais

Le président français François Hollande a tenté dimanche de persuader le gouvernement conservateur canadien de rallier sa croisade pour l’environnement, au tout début de sa visite d’État de trois jours au Canada.

M. Hollande, qui organisera la prochaine conférence climat à Paris en décembre 2015, a réaffirmé toute l’importance pour les grands pays de s’engager résolument dans la lutte contre le réchauffement climatique, dont il a fait l’une de ses priorités.

La France et le Canada sont déterminés à « agir ensemble » sur les enjeux de l’environnement et du climat, a assuré le président Hollande à Banff, où il a entamé son déplacement.

Au-delà des différences entre les deux pays, « parce que nous n’avons pas forcément les mêmes intérêts, nous partageons les mêmes préoccupations et nous agirons ensemble pour la conférence sur le climat qui aura lieu à Paris à la fin de l’année 2015. »

« Nous reconnaissons tous ici votre position personnelle et votre position comme pays leader dans le monde », sur ces questions, a reconnu Stephen Harper qui n’a pas assisté en septembre au sommet sur le climat en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Son gouvernement s’est retiré fin 2011 du protocole de Kyoto et le dernier état des lieux dresse un bilan sombre de sa politique environnementale. Il est déjà acquis que le Canada ne tiendra pas ses engagements de réduire de 17 % ses gaz à effet de serre d’ici à 2020 comme il s’y était engagé.

Hydrocarbures

Stephen Harper a aussi rappelé le lien historique et économique fort entre les deux pays.

Premier président français à faire une visite d’État au Canada depuis celle de François Mitterrand en 1987, François Hollande est accompagné d’une quarantaine de chefs d’entreprise prêts à saisir des occasions d’investissements. « Je souhaite que la France puisse continuer à mettre en valeur les immenses richesses du Nord-Ouest canadien, que ce soit dans les techniques d’exploitation, de transformation, d’acheminement des hydrocarbures ou que ce soit dans la construction d’infrastructures », a déclaré M. Hollande.

Avec La Presse canadienne


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé