Cloclo est parti...

et, avec lui, l'imaginaire débordant de Claude Léveillée

2011 - nos disparus


En apprenant le décès de Claude Léveillée, j’ai ressenti un grand vide comme si je venais de perdre un être cher! Puis, de magnifiques souvenirs sont remontés dans ma mémoire, tels son admirable talent de chansonnier, de parolier et de musicien. Toutefois, un personnage est venu prendre une place particulière dans mon album-souvenirs, c’est Cloclo, ce clown sympathique qui a habité l’imaginaire des enfants dans le cadre de l’émission « Domino » diffusée sur les ondes de la télévision de Radio-Canada de 1957 à 1962.
Parlant de ce personnage, Léveillée a déjà dit qu’il faisait chanter les enfants en s’accompagnant sur un piano, décoré d’accessoires variés, tels une poire à bicyclette, des fleurs ou des cages à souris. Un détail peu connu de la carrière du célèbre chansonnier, il a écrit des centaines de chansons pour les enfants. Il avait même conservé le costume et les bottines de Cloclo, et son nez, qu’il arborait encore pour faire rigoler ses amis, était demeuré à sa portée dans sa chambre.
Cloclo est parti et, avec lui, l’imaginaire débordant de Claude Léveillée. Grand merci à toi, Claude!
Henri Marineau
Québec

Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1316 articles

  • 1 172 116

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé