Bilan d'une « SUPRÊME INJUSTICE »

Affaire Michaud 2000-2011


BILAN D’UNE « SUPRÊME INJUSTICE » 15/12/10 14 h.

Excuses :
Anciens députés du PQ : Normand Jutras, Joseph Facal, Solange Charest, Claude Lachance; Bernard Landry, Jean-Pierre Charbonneau; Yves Beaumier .

Actuels : Louise Beaudoin, François Gendron, Claude Cousineau, Agnès Maltais, Yves Pauline Marois (?), à moitié, disant que l’AN n’avait pas été « équitable » à mon endroit . (Voir définition d’équitable)

Silence radio : Sylvain Simard *, Nicole Léger (??), Danielle Doyer**, Pinard (St-Maurice), Bédard *** (Chicoutimi)
* Bonnes raisons de croire qu’il fut à l’origine de la motion, sous réserve de confirmation par une personne.
** Elle a déclaré qu’elle a voté en « son âme et conscience sur la base des informations qui ont été données », selon sa déclaration d’il y a quelques jours. Il n’y a pas eu de réunions des groupes parlementaires (caucus) avant le dépôt de la motion. J’ai demandé à Mme Doyer à quelles informations elle faisait allusion ? Pas de réponse.

.*** Fils de Marc-André , ancien ministre de la Justice, qui m’a dit que l’AN avait fait preuve d’injustice, alors que j’étais conférencier à l’Assemblée annuelle du Rassemblement pour un Québec souverain. (RPS)
- J’étais conférencier il y a deux ans à une assemblée des dirigeants du PQ de l’est de Montréal. Maka Kotto était aussi présent. J’ai fait allusion à la motion scélérate pendant mon discours. Tous les deux ont affirmé devant plus d’une centaine de militants que l’AN avait modifié ses règlements de sorte qu’un lynchage dont j’ai été l’objet ne serait plus possible. Mensonge ou ignorance crasse ?



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé