Au cimetière des partis politiques québécois.

Tribune libre

Madame Marois,
Un autre sondage (Crop - La Presse) indique en ce 25 novembre une tendance très lourde au Québec: non seulement vous ne deviendrez jamais la première femme à occuper le poste de première ministre du Québec, mais au contraire, tout semble indiquer que vous serez le dernier chef du PQ en le conduisant directement au cimetière des partis politiques québécois.
Par surcroît, ce même sondage indique aussi pour une "inième" fois consécutive que Gilles Duceppe ferait non seulement mieux que vous comme chef du PQ, mais les québécois en ferait leur premier ministre, faisant passer le PQ de son corbillard actuel vers le pouvoir.
Il est temps que vous mettiez un orgueil mal placé de côté madame Marois et que vous remettiez votre démission sur-le-champs. Votre position est devenue intenable et un prolongement de votre situation d'entêtement actuel vous fera porter sur les épaules un poids terrible devant l'Histoire.
Est-ce vraiment ce que vous voulez? Si vous êtes toujours chef du PQ au début de la semaine prochaine, il nous faudra en conclure que oui.
De Soulanges,
Normand Perry
Ex président du PQ de Soulanges.

Squared

Normand Perry126 articles

  • 92 228

On pourrait le décrire comme un grand passionné de communication, de philosophie, de politique, d'histoire, d'astronomie, de sciences, de marketing, de musique classique et d'opéra. Normand Perry mène une vie publique bien remplie, toujours avec des projets plein la tête et des rêves à réaliser.

Après avoir obtenu un premier diplôme universitaire en philosophie au milieu des années ’90, Normand Perry débute sa vie publique comme pamphlétaire, exprimant ses opinions librement, ces dernières étant publiées régulièrement dans les journaux régionaux, les quotidiens et divers sites Web.

Depuis avril 2004, il travaille chez [Soleil communication de marque->http://www.soleilcom.com/], agence de publicité montréalaise, où il est au développement des affaires, en veille stratégique et aux relations publiques.

Depuis juillet 2010, il s’est vu confié un projet radiophonique à [l’antenne de Radio Ville-Marie->http://www.radiovm.com/index.aspx] où il conçoit, réalise, anime et supervise le montage d’une émission portant sur l’orthodoxie chrétienne au Québec : [Voix Orthodoxes->http://www.voixorthodoxes.org/].

Sa plume va le conduire en politique active.

Après s’être fait connaître comme pamphlétaire à partir du début des années 2000 dans sa région du Suroît, il se fait remarquer, et on lui propose la présidence de circonscription au Parti Québecois dans Soulanges au début 2005. Suite à la démission inattendue de Bernard Landry en juin 2005 comme chef de cette formation politique, Normand Perry appuie d’emblée la candidature de Louis Bernard tout en s’opposant farouchement à l’élection d’André Boisclair. Lorsque ce dernier remporte la chefferie du PQ en novembre 2005, Normand Perry démissionne de sa présidence et quitte le PQ sur-le-champ.

A l’automne de la même année il se fait élire au conseil municipal à Les Coteaux dans la circonscription de Soulanges au Québec. Il se voit confier notamment les responsabilités du comité des loisirs, où conçoit et implante un programme de subvention à l’activité sportive pour les jeunes; il occupe la vice-présidence du HLM, il aussi responsable de la sécurité publique et participe activement à la fondation de la Régie inter municipale des Pompiers du Lac-St-François (fusion des services des incendies de Les Coteaux et St-Zotique).

Lors de la création du nouveau parti politique Québec solidaire en février 2006, il en devient membre et participe au congrès de fondation à Montréal. Il se porte candidat aux élections provinciales de mars 2007 pour cette formation politique dans la circonscription de Beauharnois.

Après ces quelques années en politique active, il poursuit son œuvre de réflexion pamphlétaire, notamment sur le [Blogue de Normand Perry->http://normandperry.blogspot.com/] tout comme sur Vigile et bien d’autres médias québécois





Laissez un commentaire



5 commentaires

  • Jean-François-le-Québécois Répondre

    25 novembre 2011

    «... le dernier chef du PQ en le conduisant directement au cimetière des partis politiques québécois.».
    Franchement, qui l'aurait crû, en 1994, quand on préparait le référendum de l'année suivante, Parizeau ayant été élu relativement peu de temps avant?
    J'ai peine à la croire... Le PQ a déjà été un grand parti, ayant fait beaucoup d'excellentes choses pour le Québec...
    Comment résumer simplement le processus qui en a fait ce qu'il est maintenant, en cette phase Marois?

  • Archives de Vigile Répondre

    25 novembre 2011

    Qui peut lui faire entendre raison? Apparemment personne.
    Les démissionnaires ont eu tort. Un putsch s'organise mieux de l'intérieur.
    Est-ce que quelque chose se prépare? Il y a-t-il de l'espoir?
    Aussant a 2251 followers sur twitter. Option Nationale est un stationnement temporaire, ce n'est pas la solution de rechange. La solution a pour nom Gilles. 64 287 followers.

  • Archives de Vigile Répondre

    25 novembre 2011

    Serait-elle en mission? Une chose est certaine: elle n'a pas la passion d'un pays comme plusieurs d'entre vous l'avez.

  • Pablo Lugo Herrera Répondre

    25 novembre 2011

    D'accord pour dire que Pauline Marois sera la dernière chef du PQ, mais dire que Gilles Duceppe à la tête changera les choses — pour moi — c'est faux. Le PQ est mort et point à la ligne!

  • Archives de Vigile Répondre

    25 novembre 2011

    Qu'est-ce que c'est que ces histoires de sondage? Qui accorde encore de la crédibilité à CROP?
    Hier j'ai vu Jean-Martin Aussant présenter Option nationale. Il se passe quelque chose de ce côté et bien sur les médias l'ignorent.
    Facebook et Twitter crépitent pourtant. Allez-y voir
    André Tanguay