Réseau de Vigilance

Appel du Réseau de Vigilance à tous les candidats et toutes les candidates de tous les partis politiques

Pour que les droits, la justice et la démocratie fassent toute la différence

Québec 2007 - Analyse


Au Québec, l'immense majorité des citoyennes et des citoyens aspirent à vivre dans une société qui se démarque par ses valeurs de justice sociale et de démocratie. Nous, du Réseau de Vigilance, voulons que cette société soit résolument axée sur la reconnaissance que tous ses membres ont des droits égaux et inaliénables, sur des valeurs humanistes et d'égalité entre les hommes et les femmes, d'ouverture à la diversité ethnoculturelle, de partage de la richesse collective, de respect de l'environnement. Une société que nous voulons sans discrimination ni pauvreté, sans racisme, ouverte sur le monde et sur l'avenir.
Une société dans laquelle l'État s'assure de garantir les droits collectifs tout autant qu'individuels. Une société dont l'État est garant des services pour la collectivité grâce à une fiscalité juste et équitable qui assure le maintien et le développement des services publics de qualité et disponibles en quantité suffisante pour répondre aux besoins de l'ensemble de la population québécoise.
Mais du tissu social que l'on cherche à construire depuis des décennies on est passé graduellement à une ère de responsabilité individuelle où la société n'est responsable de rien. Ainsi, le projet de société qui consiste à tisser des liens de solidarité entre les personnes, les collectivités et l'État, s'apparente davantage aujourd'hui à une compétition de haute voltige et où l'on se contente de tendre un filet, dit de dernier recours, pour amortir la chute de ceux et celles qui tombent. Survivre tient désormais d'un tour de force où chaque personne doit trouver des solutions individuelles à des problèmes qui nécessitent pourtant des solutions collectives.
- Au nom de notre responsabilité en tant qu'acteurs et actrices d'une société qui a à coeur de préserver ses acquis sociaux et ses réussites collectives;
- Au nom de la responsabilité de l'État qui a l'obligation d'agir de manière à ce que tous les citoyens et les citoyennes puissent pleinement s'épanouir, se développer et participer activement à la vie démocratique;
- Au nom de la préservation et du développement de nos richesses collectives - humaines, sociales, environnementales et économiques - qui sont indispensables pour les générations actuelles et futures;
Nous, du Réseau de Vigilance, demandons à tous les candidats et candidates de S'ENGAGER, UNE FOIS ÉLUS ET ÉLUES
- À garantir le respect des droits individuels et collectifs;
- À prendre toutes les mesures pour respecter les engagements pris dans le cadre du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) ce qui implique de mettre en place des instruments, programmes, services, législations pour contribuer à l'amélioration de la société québécoise dans son ensemble.
De manière plus spécifique et pour respecter ce Pacte, nous attendons des futurs élus, les engagements suivants:
- des mesures concrètes de sortie de la pauvreté pour les 845 440 citoyens et citoyennes vivant en dessous du seuil de faible revenu:
- le rehaussement substantiel du salaire minimum;
- la couverture des besoins essentiels pour toutes les personnes assistées sociales;
- la gratuité des médicaments pour les personnes dont le revenu annuel est inférieur à 12 000 $ par an;
- la création d'emplois de qualité et réglementation du travail précaire pour en améliorer les conditions;
- l'investissement dans le développement de nouveaux logements sociaux et l'amélioration du contrôle des loyers de la Régie du logement.
- Une réforme de la fiscalité qui serve l'intérêt public et repose sur le principe d'imposition équitable des citoyennes et citoyens, des corporations et des compagnies. Cette réforme serait l'occasion d'une valorisation de l'impôt comme outil de solidarité sociale dont la population peut être fière.
- Le maintien et le développement de services publics et de programmes sociaux de qualité, universels, accessibles à toutes et à tous, financés adéquatement et collectivement. Entre autres en éducation: maintenir le gel des droits de scolarité et assurer le financement adéquat du système d'éducation; en santé et en service sociaux: retirer la loi 33 qui ouvre la porte à une privatisation croissante et à l'instauration d'un système de santé à deux vitesses et investir dans les services sociaux qui demeurent toujours le parent pauvre du système public.
- Des mesures pour protéger nos écosystèmes actuels et assurer un développement respectueux de l'environnement garantissant un avenir viable aux générations présentes et futures dont en particulier des mesures d'efficacité énergétique et de développement des transports publics.
Puisque pour nous, les droits, la justice et la démocratie font toute la différence!
Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, Association pour un contrat mondial de l'eau, Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Center for Community Organizations, Centre Justice et Foi, Coalition solidarité santé, Coalition nationale des Tables régionales d'organismes communautaires Girard, Coalition des associations de consommateurs du Québec, Collectif pour un Québec sans pauvretéHétu, Confédération des organismes de personnes handicapées, CPAS, CSN, CSQ, D'Abord Solidaires, Fédération autonome collégiale (FAC), Fédération des centres d'action bénévole du Québec, Fédération des Associations de familles monoparentales et recomposées du Québec, Fédération étudiante collégiale du Québec, Fédération étudiante universitaire du Québec, FRAPRU, Front commun des personnes assistées sociales du Québec, FFQ, FIQ, Ligue des Droits et Libertés, MÉPACQ, Regroupement des comités de logement et associations de locataires du Québec, R des Centres de femmes, Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec, Regroupement des Maisons de jeunes du Québec, Regroupement québécois des groupes écologistes, Réseau du Forum social de Québec et Chaudière-Appalaches, Réseau québécois du crédit communautaire, ROCAJ, SFPQ, Table de concertation pour les personnes réfugiées et immigrantes, Union des consommateurs.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé