Pénurie de main-d'oeuvre?

63 836 immigrants sur le BS en mars dernier

Un assisté social sur cinq au Québec est un immigrant

Bb62006bdfe71c00575c0f248e3c8867

Tribune libre

Alors qu'on n'en finit plus de nous casser les oreilles avec les (fausses) pénuries de main-d'oeuvre, alors que le Gouvernement Couillard se vante d'avoir réduit le nombre d'assistés sociaux de 40,000, le Québec comptait, en mars dernier, le nombre incroyable de 63 836 immigrants sur l'Aide sociale, soit 20% de tous les assistés sociaux au Québec.



En fait – tenez-vous bien après le oreilles à Philippe - y'a plus d'immigrants sur le BS au Québec que d'assistés sociaux québécois dans toutes les régions suivantes réunies:



  • Saguenay Lac St-Jean (10 882 dont 85 immigrants)

  • Abitibi-Témiscamingue (4 909 dont 35 immigrants)

  • Cote-Nord (2 684 dont 19 immigrants)

  • Gaspésie les Iles-de-la-Madeleine (4 445 dont 22 immigrants)

  • Chaudière-Appalaches (9 905 dont 160 immigrants)

  • Mauricie (14 892 dont 462 immigrants)

  • Estrie (13 717 dont 1 454 immigrants)

  • Bas St-Laurent (7 731 dont 112 immigrants)


Total: 64 720 moins 2 189 immigrants


Alors qu'on nous raconte que les immigrants sont bardés de diplômes et qu'ils ne trouvent pas d'emploi à cause, vous savez, du racisme systémique, de l'islamophobie, de la discrimination et de la xénophobie ambiantes, seulement 4197 immigrants, soit 6,5% de ces assistés sociaux, détenaient un bacc universitaire ou plus.


Des 17 régions québécoises, Montréal, l'Ile de Montréal s'entend, a le deuxième plus haut d'assistés sociaux (8,1%), derrière la Mauricie (9,0%) où les autochtones gonflent les chiffres . Peu importe, si on enlève les 462 immigrants inscrits à l'Aide sociale en Mauricie, Montréal est la métropole du BS au Québec!


TAUX D'AIDE SOCIALE



  • 01 - Bas-Saint-Laurent 6,0%

  • 02 - Saguenay - Lac-St-Jean 5,9%

  • 03 - Capitale-Nationale 4,1%

  • 04 - Mauricie 9,0%

  • 05 - Estrie 6,6%

  • 06 - Île-de-Montréal 8,1%

  • 07 - Outaouais 6,2%

  • 08 - Abitibi-Témiscamingue 4,9%

  • 09 – Côte-Nord 4,3%

  • 10 - Nord-du-Québec 3,6%

  • 11 - Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine 7,7%

  • 12 - Chaudières-Appalaches 3,4%

  • 13 - Laval 4,0%

  • 14 - Lanaudière 5,0%

  • 15 - Laurentides 4,7%

  • 16 - Montérégie 4,6%

  • 17 - Centre-du-Québec 6,3%


Montréal a aussi le plus haut taux d'enfants sur l'Aide sociale (9,7%), soit un enfant sur 10. C'est le double de celui de la Gaspésie (5,7%), le triple de celui de Québec et de la Cote-Nord ou (3,1%)  ou le quintuple de Chaudière-Appalaches (2,1%).


60,000 immigrants de plus chaque année nous laisse entendre l'agenda caché de Capitaine Bonhomme pour combler les besoins de main-d'oeuvre? Sérieusement.



Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Armelle Boyoud Répondre

    21 septembre 2018

    Bonjour, 


    Cet article me fait réagir parce que je suis française immigrante, en demande de rester vivre et travailler au Québec comme des milliers de français! Mais nous n'avons pas droit à l'aide sociale ni à la RAMQ. Je pense qu'on fait parti pourtant de ces chiffres? mais par exemple ça fait 18 mois que j'attend d'obtenir un Certificat qui va me permettre de continuer de travailler suite à mon visa expiré!!! En attendant ce papier je vis sur mes économies, je ne peux pas rentrer en France au risque de ne plus pouvoir revenir car c'est à la discrétion de l'agent douanier!!! On fait des démarches longues et coûteuses et on nous met dans le même panier d'immigrants réfugiés... 


    On a des diplômes utiles et non reconnus ici hélas. J'ai travaillé pendant ces 2 années, je n'ai jamais eu de difficultés à trouver un emploi!! C'est sûr on nous exploite desfois mais on se fait pas avoir 2 fois! Mais majoritairement les employeurs nous remercient de répondre présents!


    Bref c'était un petit coup de gueule pour ne pas mettre tlm dans le même panier...


  • Armelle Boyoud Répondre

    21 septembre 2018

    Bonjour, 


    Cet article me fait réagir parce que je suis française immigrante, en demande de rester vivre et travailler au Québec comme des milliers de français! Mais nous n'avons pas droit à l'aide sociale ni à la RAMQ. Je pense qu'on fait parti pourtant de ces chiffres? mais par exemple ça fait 18 mois que j'attend d'obtenir un Certificat qui va me permettre de continuer de travailler suite à mon visa expiré!!! En attendant ce papier je vis sur mes économies, je ne peux pas rentrer en France au risque de ne plus pouvoir revenir car c'est à la discrétion de l'agent douanier!!! On fait des démarches longues et coûteuses et on nous met dans le même panier d'immigrants réfugiés... 


    On a des diplômes utiles et non reconnus ici hélas. J'ai travaillé pendant ces 2 années, je n'ai jamais eu de difficultés à trouver un emploi!! C'est sûr on nous exploite desfois mais on se fait pas avoir 2 fois! Mais majoritairement les employeurs nous remercient de répondre présents!


    Bref c'était le coup de gueule d'une française tanée d'attendre son Graal, son Précieux pour rester vivre et travailler au Québec...


  • Rémi Lachance Répondre

    19 septembre 2018

    Le nombre d'immagrants est augmenté que pour des raisons politiques, sans considération des besoins de main-d'oeuvre véritables de la Province ni de la préservation de son identité. Pathétique.


  • Martin Pelletier Répondre

    18 septembre 2018

    Mon texte est devenu viral!


    Salutations aux 300,000 lecteurs. 


    C'est dire toute le puissance des médias sociaux. 


    Je vous invite à lire les autres. Ils sont aussi bons.....