Henri Marineau

  • Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

    Henri Marineau1156 articles

    • 1 186 579

    Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com




Le français sur la voie d'évitement?

Francisation des immigrants: un constat d'échec

Welcome to Adidas!

Légalisation du cannabis

Ce que le Fédéral veut...

L'affaire Sicotte

Exigence ou maltraitance?

Octobre 2018 s'en vient rapidement...

Couillard vers la sortie?

Lucien Bouchard, souverainiste?

Coderre au tapis...

Le début d'un temps nouveau

Le sourire "stratégique" de Couillard

Des questions qui demeurent sans réponse...

Harcèlements et agressions sexuelles

Réflexion sur le racisme systémique

«Dans une période de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire» - George Orwell

La CAQ en tête

Projet de loi 62

Niqab, pas niqab...?

Multiculturalisme à tout crin

Plus que jamais prioritaire...

Éducation à la sexualité

"C'est le temps que tu prends pour ta rose qui fait qu'elle est si importante"

À l'école du Petit Prince

Dans les coulisses des arts et de la culture du Québec...Et ce n'est qu'un début!

Haro sur la victimisation

Dans la foulée de l'affaire Weinstein...

« #Moi Aussi »

Jusqu'à quand les Québécois seront-ils considérés comme les dindons de la farce sur leur propre territoire?

Pauvres anglophones!