France Gall (1947-2018) Un pan de mon adolescence disparaît...

Une étoile s'est éteinte

D3d8350c688de431027bf92bace351e9

Tribune libre

Un mois après le grand départ de Johnny Halliday, la chanson française vient de s’endeuiller à nouveau avec le décès d’une icône des années 60, France Gall, celle que l’on surnommait affectueusement la « poupée blonde ».


Comme une foule de ses admirateurs, France Gall aura marqué mon adolescence, particulièrement avec ses premières chansons, telles Sacré Charlemagne et Poupée de cire, poupée de son que nous fredonnions sans nous lasser entre copains et sur lesquelles nous dansions lors de nos rencontres sociales du samedi soir.


France Gall n’avait pas la force de la voix de certaines chanteuses. Toutefois, la limpidité de sa voix amalgamée à la sincérité de l’interprétation de ses chansons réussissait à nous envoûter tel un voile d’intimité qu’elle déposait tout doucement sur elle et nous.


Enfin, parmi les milliers de commentaires qui ont circulé sur la Toile depuis l’annonce de son décès, je retiens celui de Lara Fabian pour sa justesse : « Elle avait ce tout petit supplément d'âme, cet indéfinissable charme, cette petite flamme dans le regard », un regard qui restera gravé longtemps dans nos mémoires!


 


Henri Marineau

Québec




 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1156 articles

  • 1 186 579

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



5 commentaires

  • Martin Pelletier Répondre

    14 janvier 2018

    C'est la fille de My Way


    Pas de France Gall, pas de Comme D'habitude


    Pas de Comme d'Habitude, pas de My Way, la chanson la plus joué au monde.


    Avant qu'Halléluia la supplante. 


    Mais ca c'est une autre histoire.


  • Yves Corbeil Répondre

    11 janvier 2018

    En supplément à la chronique cuturelle et ça peut allé avec le genre de protection qui est proné un peu partout.



    http://www.rts.ch/info/suisse/9236836-les-suisses-doivent-desormais-assommer-leur-homard-avant-cuisson.html


    Peut-être auront-ils leur ligue de protection bientôt sur les lignes de piquetages avec tous les autres qui envahissent nos sociétés revendicatrices de conneries par manque d'éducation historique, peut-être? enfin, faut être de notre temps et épouser une cause. Moi je vais partir la ligue de protection des insectes, j'ai vu dernièrement un élevage d'insectes pour nourrir la population, ils les font séché et en font une farine très protéiné a ce qu'il parrait. Imaginé séché vivant l'insecte aussi pire qu'un homard noyé dans l'eau bouillante.


  • Henri Marineau Répondre

    10 janvier 2018

    @ Corbeil Yves



    Pour répondre à votre problème de "conscience" eu égard à la pertinence de cet article sur Vigile, je vous dirais d'une part que France Gall était une chanteuse française et que d'autre part, elle a marqué toute une génération d'adolescents québécois des années 60...y compris moi!


  • Yves Corbeil Répondre

    10 janvier 2018

    En complément,



    http://www.rts.ch/info/culture/musiques/9236508-le-dernier-hommage-tres-recueilli-des-fans-de-france-gall-a-nanterre.html


    http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/france-gall-est-decedee-a-lage-de-70-ans-interview-dalain-wodrascka?id=9211549&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da



  • Yves Corbeil Répondre

    10 janvier 2018

    Écho Vedette de l'indépendance Vigile maintenant?? Franchement ce site s'en va dans quelle direction. De moins en moins d'éditoriaux et de chroniques et là du culturel de glamour hollywoodien.