Un ex-vice-président de SNC-Lavalin accusé de fraude électorale

74df83006252e5f4e3972bca7335d9d3

Corruption fédérale : SNC-Lavalin dans l'eau chaude


Un ex-vice-président de SNC-Lavalin fait face à cinq accusations pour avoir sollicité des dons pour des partis fédéraux chez ses collègues, qui seraient ensuite remboursés par l’entreprise, a annoncé le Directeur général des élections fédéral jeudi matin.


Les faits se seraient produits entre le 19 juin 2004 et le 31 décembre 2011, apprend-t-on dans les chefs d’accusation. Le DGE fédéral reproche à Normand Morin d’avoir sollicité des donateurs prête-noms au sein de l’entreprise pour faire des dons au fédéral.


Il aurait aussi "sciemment agi de concert avec certains cadres supérieurs du Groupe SNC-Lavalin inc., et d'autres personnes en vue de cacher ou de tenter de cacher l'identité des auteurs de contributions », indique le communiqué.


Plus de détails à venir.