Trudeau ne veut pas s'engager à témoigner devant le comité de l'éthique

3efb57228493b5f507d9aa387170b6a6

Pee Wee Trudeau veut éviter les questions qui fâchent


Le premier ministre Justin Trudeau ne veut pas dire s'il témoignerait ou non lors d'une rencontre extraordinaire du comité permanent de l'éthique au sujet de ses vacances controversées sur l'île privée de l'Aga Khan, dans les Bahamas.


Mais dans une entrevue à la radio de CBC, M. Trudeau laisse entendre que cette demande de l'opposition ne vise qu'à marquer des points politiques.

Avant une assemblée publique prévue mardi soir à Halifax, M. Trudeau a expliqué qu'il était heureux de collaborer avec la commissaire à l'éthique à ce sujet, mais qu'il estime que les Canadiens souhaitent que le débat ne soit pas politisé.

Les conservateurs ont demandé au comité de l'éthique de convoquer M. Trudeau pour qu'il témoigne au sujet de ses vacances de décembre 2016, qui ont coûté aux contribuables plus de 200 000 $.

La commissaire à l'éthique Mary Dawson, dont le mandat s'est terminé lundi, a déterminé que M. Trudeau avait enfreint quatre articles de la Loi sur les conflits d'intérêts en passant ses vacances avec famille et amis sur l'île privée de l'Aga Khan.



Selon Mme Dawson, ce séjour pourrait être perçu comme un cadeau visant à influencer le premier ministre.

Un porte-parole du premier ministre a indiqué que Justin Trudeau a remboursé le coût du vol en avion pour lui et sa famille jusqu'à Nassau, ainsi que celui du retour.