Pee Wee Trudeau

Trudeau, le retardataire, plie sous la pression

Nous payons le prix de notre soumission

6e6ad1ef3d5fb1ec4c8a70a94978844f

Tribune libre

Trudeau en a mis du temps à réagir. Au jeu d’échecs, on dirait qu’il est deux coups en arrière de tout le monde. Souvenez-vous de la crise de Snc-Lavalin et du blocus autochtone à Belleville? À tous les coups, Trudeau est arrivé en retard. Le pire c’est que c’est lui qui décide pour tout le monde.


Il vient de sortir de sa demie torpeur parce qu’il y a été contraint. La pression était trop forte. Pour se faire pardonner, il a promis 82 milliards pour venir en aide aux Canadiens. Reste à voir comment il va départager tout cela. Le gars n’a jamais été capable de régler la déroute du système Phénix en quatre et demi de pouvoir et il veut nous faire croire qu’en quelques jours, tout le monde va avoir son argent? Voyons donc! C’est la compétence du Premier ministre Legault qui l’a forcé à réagir, sinon, il serait encore en petite boule dans sa cuisine en train de brailler.  


Le retardataire a finalement fermé le chemin Roxham. Il nous a expliqué dans son langage de licorne que lui seul comprend, qu’il avait dû négocier d’arrache-pied avec les USA pour suspendre temporairement l’entente des tiers pays sûrs. À l’écouter, on avait l’impression qu’il venait de sauver le pays. ‘’ Vite, donnez-lui le prix Nobel !’’ Tsé le genre de gars qui est obligé d’expliquer son incompétence en s’envoyant des fleurs, parce qu’il défend ses frontières en temps de crise.


Ça ne prend pas la tête à Papineau pour comprendre que l’État de New-York est un foyer incandescent de la maladie. Il ne comprend pas vite le petit! Son laxisme a permis à plusieurs migrants infectés, sans le savoir, de franchir nos frontières. Le virus ne respecte pas les frontières. Il se promène sur les gens qui les traversent. Trudeau devrait savoir cela. Sa femme est revenue du Royaume-Uni infectée.  


En passant, trouvez-vous vraiment que les USA sont un pays sûr? À voir la propagation exponentielle qui s’y déroule, comment peut-on négocier une entente concernant des tiers pays sûrs avec lui? Je peux comprendre qu’il faille négocier une entente au niveau commercial pour le bien des deux pays, mais de laisser entrer des migrants illégaux en temps de pandémie sur son territoire, c’est comme de chier dans le lit de ceux qui nous héberge.


Malgré la crise sanitaire, Trudeau continue de faire de la petite politique en défendant son hostie de multiculturalisme obligatoire! Venez chez nous qu’il avait déjà dit! Là, ça lui pète dans la face. En pleine pandémie, il se voit obliger de négocier la fermeture de ses propres frontières. Faut le faire quand même! Je ne sais pas s’il aurait négocié l’entente de tiers pays sûrs si nous avions été en guerre mondiale? Parce que Monsieur Trudeau ne le sait peut-être pas, mais c’est d’une guerre dont il est question ici.


Quelques fois, je suis exaspéré d’entendre l’excellente Emmanuelle Latraverse, par exemple, dire qu’il faut arrêter de critiquer Trudeau et de regarder en avant. Je m’excuse, mais pendant que les gens sont confinés chez eux, le Premier ministre du Canada, par son laxisme, ruine tous leurs efforts. Les frontières sont de juridictions fédérales et les problèmes qu'engendrent la crise, ne sont ni Québécoises, ni Canadiennes. Elles sont mondiales. Trudeau fuck le chien en prenant des décisions sur le tard, et il faudrait lui pardonner son incompétence? Il est encore le premier ministre du Canada en place, à ce que je sache. Je déteste les gens qui ont le pardon facile et qui aiment mieux tourner la page que de chercher la cause du mal. Moi, je pardonne aux gens qui reconnaissent leurs erreurs, pas à ceux qui les répètent. Cet homme a un évident manque de jugement et je veux qu’il disparaisse de la vie politique, parce qu'il prend de mauvaises décisions qui me concernent et qui peuvent mettre ma vie et celles de ma famille en danger. Comment peut-il laisser atterrir des avions américains chez nous, pendant qu’on refuse les vols de partout ailleurs, en essayant de nous faire croire que ses décisions sont dictées par la science?  De quelle science parlait-il? Les virus ne se promènent pas dans l’air que nous respirons, Monsieur Trudeau, ils se propagent par les gens qui les transportent.


Les États-Unis sont en train de devenir un important foyer de contamination. Regardez ce qui se passe sur les plages de Daytona Beach! Des jeunes qui sont dans leur ‘’Spring break’’ s’embrassent mutuellement- à bouche-que-veux-tu- et ne respectent pas les consignes de confinement, croyants que la pandémie est une théorie conspirationniste. Et vous allez laisser les avions qui vont les ramener, atterrir chez nous?     


Qu’adviendra-t-il de l’entente des tiers pays sûrs, une fois que la crise sanitaire sera terminée? Est-ce qu'il va encore inviter tout le monde à venir passer par le chemin Roxham sur twitter? Va-t-il revalidé cette entente avec les Américains?    


Cette pandémie devrait nous faire réaliser beaucoup de choses. Ne serait-il pas normal que le Québec défende son territoire sans avoir à demander la permission?  Le gouvernement Legault a toute la compétence pour défendre les frontières Québécoises. Que Trudeau s’occupe de son carré de sable Canadien, et qu'il nous laisse gérer la situation, au lieu de nous imposer son incompétence. 


 


 


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude89 articles

  • 831 758

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé