Trudeau le maladroit

Par Ludovic Soucisse

La nation québécoise vue par les souverainistes québécois

Lettres: En affirmant que le débat sur la nation québécoise est une chose dépassée et vide de sens, Justin Trudeau reprend le débat exactement là ou son père l'avait laissé.
Toutefois, Pierre Trudeau, même s'il était idolâtré dans le Canada anglais était victime d'un rejet au Québec, je dirais même d'un cynisme de la part des Québécois. La raison du rejet des Québécois envers ces propos est fort simple: Le Québec forme une nation et nier ce fait est un affront.
Selon le Lexique des sciences politiques, une nation se définit par un ensemble de citoyens et de citoyennes vivant sur un territoire précis (dans notre cas le Québec) et partageant une langue, une culture et une religion commune et ayant des coutumes communes.
En reprenant les propos de son père avec la même arrogance et la même suffisance, Justin Trudeau vient mettre son grain de sel dans un débat que les Québécois ont réglé entre eux il y a longtemps déjà.
Même les militants de l'aile québécoise du Parti libéral du Canada ont reconnu à 80 % l'existence de la nation québécoise, peut-être par bonne foi, mais aussi peut-être par lucidité politique.
Le fait de se faire caractériser de «région du Canada» et non de nation distincte vient, encore une fois, creuser un peu plus l'écart entre les deux solitudes du pays que Pierre Trudeau et son fils aiment tant. Justin Trudeau affirme aussi que reconnaître que le Québec forme une nation serait faire un pas vers la souveraineté du Québec. Paradoxalement, il considère le mot «nation» comme étant une idée dépassée, mais oublie-t-il qu'il se considère comme un Canadien, donc appartenant à la nation canadienne?
Bref, Justin Trudeau, en tenant de tels propos, dit essentiellement une chose: une nation habite nécessairement dans son pays, donc si l'on ne reconnaît pas le Québec comme nation, il ne fera pas la souveraineté. Cette analyse est bien maladroite pour un homme qui aspire aux plus hautes fonctions politiques de son pays.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé