Sommet du G7: les militants anticapitalistes se préparent à «la guerre»

0b474bae30bd24a877e63445d24a5c00

La violence de l'extrême-gauche est tolérée par le système médiatique


Des dizaines de manifestants « se préparaient pour la guerre », hier, lors d’une journée de « formation » qui incluait des arts martiaux en prévision du sommet du G7 prévu à La Malbaie les 8 et 9 juin prochains.


Organisés par le « Réseau de résistance anti-G7 » (RRG7), ces ateliers ont été annoncés sous le thème « jus para bellum » (Préparez-vous à la guerre), selon les tracts du mouvement de contestation.


Au menu, des formations sur l’« anticapitalisme et G7 », le « street medics », l’« autodéfense juridique » et la « sécurité en manifestation » dans des locaux de la rue Mackay à Montréal.


Les participants étaient aussi invités à s’inscrire à un cours d’autodéfense en boxe thaïlandaise (Muay Thai).


« Les leaders du G7 se préparent pour la guerre, il n'y plus de place pour la naïveté, faisons de même », peut-on lire dans une invitation du RRG7.


Depuis plusieurs mois, les autorités planifient minutieusement les mesures de sécurité autour du rassemblement des sept grandes puissances économiques mondiales au Manoir Richelieu de La Malbaie.


Environ 8000 policiers seront mobilisés pour assurer la bonne tenue de l’évènement. Une zone de « libre expression » est prévue dans le stationnement du musée de la municipalité pour les manifestants.


Les opposants soutiennent espérer « que la contestation du sommet se passe bien », mais ajoutent vouloir « transmettre les outils de base en vue de faire face à l'État et à ses deux bras droits : la police et le système judiciaire ».


Il était aussi possible de réserver son transport en autobus vers le sommet.


Le « teach-in » était prévu depuis longtemps et était connu des autorités selon nos informations.


Le Groupe intégré de la sécurité du G7, géré par la Gendarmerie Royale du Canada, n’a pas donné suite à nos demandes, hier, concernant l’événement, la boite vocale n’étant pas vérifiée après 16 h le vendredi.


- Avec TVA Nouvelles