On va tripler le coût des soins accordés aux étrangers

Ottawa veut toujours plus d'immigrants lourdement handicapés

Nouveau seuil de 20 000$ par année et à vie par immigrant

4512b72089c9af837742c348c69ee632

Tribune libre


Le gouvernement fédéral vient tout juste de modifier ses critères d'immigration dans le but d'attirer au pays de plus en plus d'immigrants lourdement handicapés qui pourront obtenir en guise de cadeau d'arrivée toute la gamme de soins à vie qu'ils nécessitent.


Non seulement ils ne rapporteront strictement rien, mais de plus ils seront à notre charge pour le reste de leur existence sur terre, euh, sur nos terres.


Plus tordu que ça, tu meurs!


En fait, non, tu ne meurs pas, tu te vois miraculeusement sauvé et pris en charge! Quel cadeau du ciel!



Dans le programme déjà en place, le gouvernement accepte au pays des handicapés/malades nécessitant des soins médicaux jusqu'à 6655$ par année. On ne précise pas si les médicaments sont également défrayés en sus mais tout porte à le croire.


Cette modification à la loi déjà entérinée permettra de hausser à 20 000$ les services médicaux offerts à tous les nouveaux immigrants lourdement handicapés ou très malades qui en feront la demande et qui manifesteront le désir d'en profiter pleinement.


Mettez-vous à la place de ces pauvres Maccabées malades et infirmes: qui laisserait passer une telle occasion?


Grâce à ce nouveau seuil de 20 000$, ceux qui ne pouvaient être acceptés au pays parce qu'ils requéraient pour plus de 6655$ de soins médicaux par année se verront alors ouvrir toutes grandes les portes pour bénéficier des largesses de l'état canadien, toujours à la recherche de nouveaux moyens d'utiliser les fonds publics pour d'autres que des Canadiens, et d'en faire profiter de parfaits étrangers qui sauteront sur la chance providentielle d'être pris en charge et soignés gratuitement grâce aux largesses de l'occident qui leur fournira gracieusement l'accès à tous les traitements de pointe que la médecine moderne peut offrir.


20 000$ par année, cela fait 400$ par semaine. Beau butin. À plus forte raison lorsque c'est accordé à vie. Alors que plusieurs d'entre nous ne gagnent même pas cela en travaillant.


Et 20 000$ par année pour une espérance de vie d'encore 50 ans, cela donne 1 000 000$, vous avez bien lu, 1 million de dollars!


Enfin, si vous multipliez ce million de dollars par le nombre d'immigrants qui se prévaleront du programme, peut-être faudra-t-il empêcher certains payeurs de taxes d'aller se jeter du haut du pont le plus près de chez eux.


Car pour chaque tranche de 1 000 bénéficiaires venus de l'étranger, cela donne 1 milliard de dollars dépensés pour eux (1 000 000$ par bénéficiaire x 1 000 = 1 milliard de dollars).


Et combien de tranches de 1 000 bénéficiaires entreront au pays? La calcultatrice a atteint ses limites.


Pourcentage de problèmes émotionnels chez les immigrants récents selon la catégorie d’immigration


Pourcentage de problèmes émotionnels chez les  immigrants récents selon la catégorie d’immigration


Le nouveau seuil permettra par exemple d'augmenter le nombre d'immigrants ayant des enfants handicapés lourds qui auront accès dès leur arrivée aux services d'éducation spécialisée requis par leur condition.


Le gouvernement fédéral s'est donné l'objectif de faire venir au pays en plus grand nombre que jamais des personnes qui ont besoin de services d'éducation spécialisée, de réadaptation sociale ou professionnelle et de soutien (en passant, le terme éminemment vague de "soutien" me semble ouvrir la porte à bien des déboursés en frais de "thérapie" de toutes sortes).


Le gouvernement fédéral précise qu'il se montre particulièrement ouvert à l'idée de faire venir des immigrants qui ont une déficience intellectuelle marquée (débiles mentaux), auditive (sourds profonds) ou visuelle (aveugles au dernier degré de cécité totale). Le gouvernement sera heureux de leur fournir dans un élan de générosité typiquement justinien tout le personnel médical attitré nécessaire, le suivi constant et la panoplie de soins pointus requis par leur état chronique et incurable.


De plus, le gouvernement fédéral confirme avec une satisfaction non dissimulée que davantage d'immigrants atteints du VIH pourront s'installer au Canada pour y vivre parmi nous, dans une optique de rapprochement de tout les êtres humains de la Terre.


Number of people living with HIV 2016


Les Torontois se demanderont si on étendra cette ouverture à plus de déséquilibrés ayant des problèmes mentaux pour qu'ils puissent eux aussi bénéficier de tous les soins requis.


Pourcentage de problèmes émotionnels chez les immigrants récents selon la région d’origine


Pourcentage de problèmes émotionnels chez les immigrants récents selon la région d’origine


Comme résultat indirect de cette nouvelle politique, il faut s'attendre à un déferlement accru de migrants qu'on verra se précipiter en jouant du coude à nos frontières ultra-poreuses en fauteuil roulant, ambulance, civière, déambulateur, poteau de soluté et épais dossier médical à la main.


Et qu'ils soient sans inquiétude, les sentiers en forêt menant à nos portes accueillantes et inclusives seront aménagés de rampes d'accès adaptées pour répondre aux normes nécessaires dû à leur état.


Résultats de recherche d'images pour « canada migrants »


Le résultat net de cette modification sera de décupler, centupler le nombre d'immigrants handicapés lourds et gravement malades au pays, qui viendront surcharger, disjoncter tout le système de santé et hospitalier comme jamais, comme si c'est de ça qu'on avait le plus besoin...


La loi reformulée veut éliminer toute notion de "fardeau excessif" pour le système de santé et les services sociaux (on en vient même à se demander s'ils ont été conçus pour nous ou bien pour tous les miséreux, déshérités, estropiés, lépreux du tiers-monde sous-développé?)


Il existe déjà 2 exceptions en vigueur qui permettent d'outrepasser la limite actuelle de 6655$ :


1- les réfugiés. Il n'y a rien de trop beau pour eux, ça on le savait déjà.


2- les conjoints et les enfants parachutés grâce au programme très actif de regroupement familial.


Peut-on imaginer les centaines de millions de dollars engouffrés uniquement par ces 2 exceptions?


Cette nouvelle disposition de la loi contribuera à surpeupler le pays d'étrangers adultes handicapés et d'enfants handicapés nécessitant des soins constants, comme si nous n'avions pas assez des nôtres à s'occuper. Les nôtres ne devraient-ils pas avoir la priorité et ne pas se faire reculer sur les listes d'attente?


Les dépenses en santé multipliées exponentiellement par l'application des modifications adoptées par le gouvernement fédéral et qui entreront en vigueur l'été prochain sont un véritable puits sans fond dont on veut tripler la profondeur abyssale, passant de 6655$ à 20 000$.


Précisons en terminant que tous ces changements ne requièrent aucunement la présentation d'un projet de loi pouvant être débattu ou rejeté par la Chambre des communes comme étant insensé. Non, tout se fait à l'interne, dans les officines derrière des portes closes, dans l'opacité la plus totale, sans que personne ne soit trop au courant de ce qu'on y mijote et puisse protester, une procédure à laquelle les habiles libéraux nous ont habitués.


"Ils l'ont-tu l'affaire, les libéraux!" pourrait s'auto-paraphraser notre E. Gratton national.


Et le squelette du Géant Beaupré pour sa part avait bien raison de s'écrier les bras en l'air que: "le monde est fou".


Cet article est le 438è de la série Une raison de plus pour faire l'indépendance au plus coupant.


RÉFÉRENCES 


https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/rapports-statistiques/recherche/sante-mentale-bien-etre-immigrants-recents-canada-donnees-enquete-longitudinale-aupres-immigrants-canada-elic.html


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1095416/immigration-handicapes-ahmed-hussein


http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201804/16/01-5161203-ottawa-ne-veut-plus-rejeter-les-immigrants-sur-la-seule-base-de-leur-handicap.php


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie442 articles

  • 609 068

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10è génération.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise.L'icône d'identification illustre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Yves Corbeil Répondre

    26 avril 2018

    Bonjour, Hi.


    On verra bientôt si le reste du Canada dort autant au gas que les canadiens français vivant au Québec quand vient le temps de leurs en passer une petite vite. Toronto, c'est pas le Canada.


    Nous autres ici ont accepte n'importe qui, n'importe comment et n'importe quand, faut surtout pas avoir l'air anti-solidaire de la misère du monde entier. Venez chez nous on prends tous le monde et installez-vous comme chez vous car nous autres on a pas vraiment de façons de faire qui nous tiennent à coeur, we are open to everything and the worse does'nt scare us like our friend's south of the border. And the one who will bother you chez nous, we will take care of them like you would'nt believe.  Here we have a line 911 to signal a emergency but soon we will probebly have a similar line for immigrant who want's to signal harrasment en tous genres et ici il n'y a pas de genres sauf pour vous qu'on veut surtout pas mêler avec nos niaiseries.


    Welcome to the french part of the Canada, but dont expect that to last encore very long. Une autre bonne raison de ne pas apprendre le français qui va disparaître de toute façon. Sentez-vous comme chez vous car chez nous c'est chez vous.


    Et si jamais vous vous sentez triste ou découragez, bien invitez soeur sourire qui dirige la ville sanctuaire qui vous a reçu dans une de vos assemblés, je vous dis tout de suite qu'avec ses belles dents blanches à remet le party dans place assez vite tout en acquieçant à vos doléances.