Avec l'arrivée des réfugiés Syriens

Les règles doivent être claires

Pour faciliter l'intégration

Tribune libre

L’arrivée des réfugiés Syriens est un moment crucial pour le Québec. Leur présence va mettre à l’épreuve nos valeurs nationales, communes. Le grand défi est d’envoyer un message clair aux Québécois, leur demandant d’appuyer ce projet en demeurant accueillants d’une part (comme ils l’ont toujours fait), et d’autre part en rappelant aux réfugiés leur premier devoir d’intégration à notre culture est d’apprendre le Français. Par le fait même, ils doivent se familiariser avec nos lois et à accepter nos valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de démocratie. Cet événement historique va permettre d’évaluer nos engagements de part et d’autre.
Notre mobilisation peut laisser croire à nos moins nantis que les réfugiés seront mieux traités qu’eux, en ce qui concerne l’habillement, la nourriture, le logement et l’emploi. Il n’est pas rare que des Québécois aient attendu un ou deux ans pour se trouver un logement social décent ou un emploi. Selon la ministre Kathleen Weil, les deux grands enjeux au Québec seront le « vivre ensemble et l’emploi ».
À leur arrivée ici, les réfugiés sont confrontés à un défi de taille où ils doivent choisir leur camp. Le Premier ministre Philippe Couillard prône l’interdiction de la burqa, du niqab et du tchador; or, le port du niqab est acceptable en tout temps et en tout lieu au Canada, selon le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau. Celui-ci va même jusqu’à affirmer que c’est un droit individuel inaliénable, même au moment de l’assermentation de la citoyenneté canadienne. Selon le Barreau du Québec, toute prohibition de ces signes chez les employés de l’État irait à l’encontre des chartes des droits et libertés. Soit! Mais que veut la population québécoise?
Selon les travaux du comité présidé par le député de Fabre, Gilles Ouimet, la population québécoise est pour la neutralité religieuse de l’État. Mais pourquoi s’en prendre à trois signes religieux et non aux autres? C’est une question de valeurs éthiques d’équité, d’égalité et de vivre unis dans la paix. Pour nous, le port de ces trois signes (il serait plus juste de dire : vêtements) par la femme musulmane est l’instrumentalisation de la religion qui opprime et impose la soumission. Ce qui est inacceptable.
Pour ma part les règles ne sont pas claires et les problèmes commencent…

Featured 8c0f59ed26d0671347255ad7ccf3e7ea

Marius Morin130 articles

  • 120 766

Citoyen du Québec, Laval, Formation universitaire, Retraité toujours
interpellé par l'actualité socio-politique

Laval





Laissez un commentaire



7 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    5 décembre 2015

    je pense que Messieurs SNC-Génivar, qui ont donné de l'argent aux libéraux ET AUX conservateurs et donc à leurs banques, lors de la destruction de la Libye (l'Ouest a volé plus de 100 milliards à la Libye, détruite par 30 000 bombes larguées par les valeureux soldats de l'OTAN), devrait plutôt aller REBÄTIR des maisons là-bas, en Libye (et en Syrie, ou les armes et rebelles de la Libye ont été déplacés par l'OTAN) plutôt que de venir ici blanchir de l'argent ici et bâtir plein de maisons vides, aux prix surévalués. Ces corporations de la construction pourraient allors continuer de faire affaire avec leurs amis turcs de la construction Bechtel-Enka (Bourassa, souviens-toi...)
    _
    _ Je n'ai pas la certitude que des réfugiés bombardés par le Canada seront très heureux au Québec. Surtout près de bases militaires.
    _
    _
    _
    _ Je blanchis
    _ Tu blanchis
    _ Il blanchit
    _ Nous blanchissons
    _ Vous blanchissez
    _ Ils blanchissent.
    _
    _
    _ Le Québec est devenu un Beau Kosovo.

  • Archives de Vigile Répondre

    3 décembre 2015

    À qui de droit
    Erratum Erratum
    Joindre les deux bouts ... au lieu de rejoindre les deux bouts... (vers la fin du texte). Merci.
    André Gignac 3/12/15

  • Archives de Vigile Répondre

    3 décembre 2015

    Monsieur Morin
    Il faut que les Québécois aient la tête dans le sable comme des autruches pour ne pas s'apercevoir que le processus d'assimilation est en marche à grande vitesse et qu'à moins d'une grosse prise de conscience collective rapide de la situation, le Québec, c'est fini! À Montréal, nous avons perdu la bataille linguistique face au West Island avec la complicité du PLQ et du PQ oui! oui! Regardez aller Katleen Weil, la ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration avec son nouveau plan d'intégration des nouveaux immigrants; elle va mettre le clou définitif sur leur intégration dans notre société.
    Nous sommes trahis par notre classe politique qui est enlignée sur le fédéralisme "canadian" pour obtenir tout simplement une poignée de "candies" en retour et pour une carrière politique bien assurée. C'est ça la traîtrise de notre élite politique et les Québécois ne s'en aperçoivent même pas trop occupés par les victoires du Canadien de Montréal et autre "bébelle" semblable. Et durant ce temps, notre jeunesse québécoise s'identifie de plus en plus au Canada selon Mathieu Bock-Côté. Pas surprenant, le PQ qui prône l'indépendance (hic!) n'a jamais fait d'efforts pour leur expliquer les bénéfices de posséder son propre pays. Le PQ avec ou sans Péladeau a failli lamentablement à la tâche comme parti politique.
    Et les Québécois continuent de maintenir au pouvoir le "quebec liberal party fédéraliste du west island" malgré le rapport Charbonneau qui ne l'a pratiquement pas blâmé dans son rapport bâclé d'avance malgré tous les millions $ de fonds publics siphonnés dans les poches des contribuables. Les professeurs, les infirmières et les fonctionnaires doivent descendre dans la rue et se battre afin de rejoindre les deux bouts pendant que les médecins sont graissés à coups de centaines de millions d'augmentation de salaire et que penser de la multinationale Bombardier qui a obtenu un prêt d'un milliard $ à même les fonds publics pour l'aider à s'en sortir? Les Québécois ne sont pas responsables de la mauvaise gestion de cette multinationale.
    De l'argent, ce gouvernement de pourris, jusqu'à l'os, en a pour les riches et seulement des miettes pour le peuple. Tout est en place pour une révolution au Québec, allons-nous la faire ou continuer à nous écraser comme d'habitude? Voilà la question!
    André Gignac 3/12/15

  • Marius Morin Répondre

    3 décembre 2015

    @J.Brilland. Je constate que vous êtes un commentateur fougueux. J’apprécie votre honnêteté intellectuelle qui enrichit le débat. Dans mon article sur « Comprendre le terrorisme », déjà trop long pour certains, je n’ai pu aborder tous les aspects souhaités. Dans le présent article mon but est d’alerter l’opinion publique sur le dilemme devant lequel seront placés les réfugiés, en ce qui concerne nos deux visions de société : un multiculturalisme « canadian » anglais sans identité nationale et une société de culture française soucieuse de son identité nationale, de sa culture et de ses valeurs. Tout comme vous, je ne compte pas sur les Libéraux pour envoyer un message clair aux nouveaux arrivants. De plus, j’ai l’impression que nos « laïcistes » vont se mettre de la partie et que les litiges juridiques vont commencer!

  • Gilles Verrier Répondre

    3 décembre 2015

    Maintenant que l'arrivée des réfugiés est inévitable, problème que le Canada a contribué à créer par sa complicité avec les terroristes et ceux qui les supportent, l'agenda se déplace sur la question de savoir si ces réfugiés seront des chrétiens ou des musulmans. Exiger que la sélection soit faite au sein des chrétiens est la façon la plus sûre d'éviter l'infiltration terroriste et surtout de faciliter l'intégration à notre langue, culture et valeurs. La grosse question est de savoir si Le Bloc québécois et le Parti québécois seront plus fidèles à leur neutralité laïc ou si ils vont défendre les intérêts du Québec ? Voilà la question urgente qui se pose présentement. À l'époque où l'Église avait une certain pouvoir qu'elle n'a plus, le choix de chrétiens, qui rappelons-le sont parmi les premières victimes, aurait été aussi naturel qu'automatique. Alors, que défend le Bloc québécois en premier ? La neutralité religieuse ou les intérêts Québec ?
    Pour en lire plus : http://gilles-verrier.blogspot.ca

  • Archives de Vigile Répondre

    3 décembre 2015

    Monsieur Marius,
    Je retire mes paroles sur la naiveté et le syndrome de stockholm. J'ai lu votre article ce matin : http://vigile.net/Pour-comprendre-le-terrorisme-lire , et franchement, je suis impressionné par votre connaissance et votre analyse de la situation au moyen-orient.
    Je reste tout de même étonné que vous ne perceviez pas dans cette immigration massive syrienne (ou autre), une tentative de l'establishment pour briser la cohésion (qui reste) des nations. Tout aussi surpris que vous ayez confiance en ce gouvernement couillard pour intégrer nos amis syriens.
    Salutations.

  • Archives de Vigile Répondre

    2 décembre 2015

    Monsieur Marius,
    Je salue votre bonne volonté, mais comme pour la forte majorité des Québécois, vous êtes naïf, voire inconscient de ce qui, pourtant, se déroule sous vos yeux.
    On pourrait presque dire que vous êtes pris dans le syndrome de Stockholm. Lisez ce qui suit, vous en serez renversé : http://www.postedeveille.ca/2009/06/eh-bien-oui-les-talibans-mont-viol%C3%A9e-mais-ils-mont--aussi-respect%C3%A9e-ce-ne-sont-pas-des-monstres-andy-mccarth.html
    Les gouvernements coupent partout monsieur Marius, y compris dans les budgets liés à l’intégration des immigrants, et ça fait un bout de temps que ces coupes ont commencé. http://www.lapresse.ca/actualites/national/201206/25/01-4538239-abandon-de-laide-psychologique-aux-refugies-une-regression-incroyable.php
    Les organismes communautaires et les hôpitaux sont à bout de souffle. Les coupures de Bouchard, puis les gaspilles de Charest... puis à nouveau les coupes de Couillard nous amènent à un point de rupture. La fragilité de l’économie conjuguée à ces immigrations massives ne peut faire autrement que créer le chaos chez nous. Ça crève les yeux, tellement c’est évident.
    Et que dire de notre capacité actuelle d'intégration des immigrants ? Vous croyez que nous réussissons? Bein non monsieur Marius, une intégration (digne de ce nom), il n'y en a pas. C'est une catastrophe et je n'exagère pas. Montréal est en train de devenir un pays dans un pays et le West Island y fait la loi, en particulier depuis l'élection de Bouchard. C'est actuellement 50 000 immigrants par année que nous n'intégrons pas !
    Aussi, cette immigration n’a rien d’humanitaire. Elle fait partie d’un plan bien rodé de l’establishment pour briser la cohésion des peuples. La dette, puis l’austérité, puis la privatisation sont d’autres maillons à cette chaine.
    La crise en Syrie et l’exode massif qui a suivi ont été provoqués par les États-Unis, Israël (eh oui!) et leurs alliés. L’objectif est clair : diviser pour régner, là-bas et ici. Je vous invite à écouter ce stratège américain (https://www.youtube.com/watch?v=emCEfEYom4A). Soyez attentif à votre façon de l’écouter. Vous constaterez qu’à un moment donné, vous serez peut-être porté à justifier ces propos... et pourtant...
    Les gouvernements illégitimes comme ceux de Couillard cherchent (à part s'enrichir) à élargir leurs bases électorales. Punto. Et que dire des incohérences de ce gouvernement depuis son élection ? Vous croyez que ce gouvernement pourra s'occuper diligement de ce si délicat dossier de l'intégration ? Vraiment, vous y croyez ?
    Laissez moi vous rafraichr la mémoire.
    D'abord, on revoit apparaitre Couillard à l'investiture libérale, celui-là même qui avait quitté (avec une prime de départ de 100 000$!) son poste de ministre de la santé au moment même où notre système de soin avait besoin d'être remis sur pied.
    Couillard a quitté son poste pour faire quoi au juste ? Pour conseiller une entreprise oeuvrant à la privatisation du système de santé!!! http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2008/08/18/002-couillard-prive.shtml
    Ce gouvernement a été élu avec un programme électoral vide de contenu. "Nous, on va s'occuper des vrais affaires", disaient-ils. Ceux-là même dont le chef a été conseiller pour l'un des régimes les plus corrompus de la planète ! http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201111/23/01-4470733-les-liens-de-philippe-couillard-avec-larabie-saoudite-font-des-vagues.php Ce même gouvernement saoudien derrière les attentat du 11 septembre et l'émergence de l'Etat islamique ! http://www.lefigaro.fr/international/2015/02/02/01003-20150202ARTFIG00430-ces-28-pages-qui-menacent-l-axe-washington-riyad.php .
    Le même homme qui a participé à la création d'une entreprise avec son ami (https://www.youtube.com/watch?v=B-gzQ4Tylzw ) Porter, celui qui fut directement lié à l'une des fraudes les plus importantes de l'histoire du Québec. http://www.ledevoir.com/societe/justice/408685/commission-charbonneau-le-cusm-est-la-plus-grande-fraude-de-corruption-de-l-histoire-du-canada-selon-un-enqueteur
    J'arrête ici. Il est évident que ce gouvernement ne gouverne que pour ses intérêts, certainement pas celui du peuple (et des immigrants). Il n'en n'ont rien à cirer des syriens monsieur Marius. Rien, sinon que ces derniers leur assureront d'être encore élus malgré leurs incompétence crasse et leur fourberie historique.
    Vous voulez faire du bien aux Syriens? Organisez-vous pour que Trudeau investisse massivement dans les camps de réfugiés, supporte la Russie dans ses efforts pour éradiquer l’État islamique et qu'il apporte un soutien financier pour la reconstruction de la Syrie.
    Croire en une immigration qui sera salutaire aux Syriens et aux Québécois, est de rêver en couleur, en particulier dans le contexte d’une grave crise économique qui ne se résorbe pas, bien au contraire. Une crise programmée de toute pièce pour ajouter aux fardeaux des peuples.
    Vous croyez que je fabule?
    Ne croyez rien de ce que vous venez de lire. Faites vos recherches, vous verrez.
    Qui bono...
    Cette crise « islamique » sert des intérêts, et ce n’est certainement pas ceux des Québécois. Et à chaque crise mondiale, l'establishment s'organise pour délester les complices, et concentrer davantage leur pouvoir. C'est ce qui se dessine sous nos yeux.
    Quelle est la première victime lors de crise comme celle que nous vivons? La vérité, monsieur Marius. La vérité.
    ____
    Et si ca peut vous rassurer, il y a parmi mes bons amis, des immigrants qui originent d'Afrique et du Maghreb. Et parce que je les aime beaucoup et les respecte, il n'est pas question d'acceuillir d'autres immigrants sans les moyens éprouvés pour les aider et les intégrer de facon adéquate.
    J'ai appris dernièrement que près de 40% (?) des demandes d'assurance sociale provenaient des immigrants. C'est ce que vous voulez pour les syriens ? Ces pauvres victimes de la cupidité de nos gouvernements qui s'offrent maintenant de les aider, les accueillir et les intégrer ? Voyons donc, on a d'la misère à s'occuper de nos vieux, nos malades et nos immigrants. N'importe quoi.
    On repassera pour votre bonne idée d'une immigration syrienne au Québec...
    ___
    Vous n'êtes pas encore convaincu et croyez que Couillar pourra intégrer les immigrants ? Constatez:
    https://www.youtube.com/watch?v=7jZB2-Ec500
    http://dossiercouillard.com/philippecouillard.html